Ouverture Paris : une troisième séance de baisse se dessine, le pétrole pèse

Ouverture Paris : une troisième séance de baisse se dessine, le pétrole pèse©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 juin 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le marché parisien débute une nouvelle séance dans le rouge, toujours affecté par la poursuite de la décrue du pétrole qui continue à plomber le moral des investisseurs. Après 30 minutes d'échanges, le CAC40 cède 0,43% à 5.252 points. Hier, le Brent de Mer du Nord a clôturé sous les 45$ pour la première fois depuis le 15 novembre. Il a perdu près de 20% depuis la mi-avril... Dans le même temps, les financiers ne savent trop sur quel pied danser avec des banques centrales qui font face à des situations divergentes à cause d'une inflation mal ancrée et des perspectives économiques américaines peu lisibles. Une nouvelle batterie d'indicateurs macroéconomiques est d'ailleurs attendue cet après-midi aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, les opérations financières se poursuivent à un rythme soutenu à l'image de l'entrée en bourse de la filiale américaine d'Altice ou du retour de la rumeur d'un rachat de Groupe ADP par Vinci.

ECO ET DEVISES

L'indice du climat des affaires progresse d'un point en juin ,à 106, sur un plus haut depuis juillet 2011 et six points au-dessus de sa moyenne de long terme, de 100. Dans le détail, l'indice augmente de quatre points dans le commerce de détail, où il est au plus haut depuis début 2008. Il gagne un point dans le bâtiment, à un niveau sans précédent depuis six ans. Il est quasi stable dans l'industrie, bien au-dessus de sa moyenne de long terme. Il est stable dans les services, mais là aussi au-dessus de sa normale, souligne l'Insee.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice FHFA des prix de l'immobilier (15h00), l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (16h00) et l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00) sont au programme.

La parité euro / dollar atteint 1,1170 ce matin. Le baril de Brent se négocie 44,78$ et le WTI 42,52$ pour l'échéance d'août. L'once d'or se traite 1.252$ (+0,7%).

VALEURS EN HAUSSE

* Groupe ADP (+1,2% à 146,7 euros) alors que la rumeur d'un rachat de l'opérateur aéroportuaire par Vinci est de retour dans les salles de marchés. Un informateur a confié à l'agence Bloomberg que Vinci, déjà titulaire de 8% du capital, a engagé des conseillers financiers pour examiner l'opportunité d'une offre sur le gestionnaire des aéroports parisiens. Depuis 2004 et l'arrivée en bourse d'ADP, un rachat par Vinci est une hypothèse qui secoue régulièrement le marché. Seul bémol, et de taille, un éventuel rachat nécessite l'aval du gouvernement et du législateur...

* Sanofi (+0,8% à 87,2 euros). JP Morgan a rehaussé de 87 à 95 euros son objectif de cours sur le laboratoire, tout en maintenant une opinion neutre.

VALEURS EN BAISSE

* Altran (-4% à 15,4 euros). Altrafin et les actionnaires fondateurs ont cédé 11,2% du capital à des institutionnels. L'opération a été réalisée à 15 euros pièce. Altrafin conserve 8,4% du capital.

* STMicroelectronics (1,1% à 13,6 euros). Le groupe franco-italien lance l'émission d'1,5 Md$ d'obligations senior non garanties convertibles en actions ordinaires nouvelles ou en actions existantes. En parallèle, il propose de procéder au remboursement anticipé des 600 M$ d'obligations convertibles 2019 à coupon zéro restant en circulation à ce jour. Enfin, un programme de rachat d'actions va démarrer, pour alimenter les besoins des produits échangeables en titres et les programmes d'attributions d'actions.

* Altice (-1,1% à 22,3 euros). Le groupe est parvenu à introduire sa filiale américaine à Wall Street dans de bonnes conditions, puisque les investisseurs ont accepté de payer 30 dollars par action, dans le haut de la fourchette 27 à 31$ proposée. Finalement, ce sont près de 64 millions d'actions qui ont été placées, ce qui représente une levée de fonds de 1,92 milliard de dollars (environ 1,7 milliard d'euros), au-delà de ce que initiateurs espéraient. Altice USA est ainsi valorisée 22 Mds$, un niveau assez proche de ce que prévoyaient les analystes.

* Direct Energie (-0,7% à 51 euros) à l'ouverture alors que Midcap Partners Louis Capital Markets a dégradé le dossier d'"achat" à "neutre", en dépit d'un objectif ajusté de 46,30 à 53 euros. Si l'acquisition de Quadran annoncée la semaine dernière va dans le sens de l'histoire du groupe (elle permettra d'ajouter des capacités de production dans un contexte de forte dynamique d'acquisition de clients et rentre pleinement dans le cadre de la transition écologique), le programme de projets de nouvelles capacités qui est prévu dans la roadmap va fortement mettre à contribution la trésorerie, explique le broker.

 
2 commentaires - Ouverture Paris : une troisième séance de baisse se dessine, le pétrole pèse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]