Préouverture Paris : après Donald et avant Mario

Préouverture Paris : après Donald et avant Mario©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 27 avril 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Ça secoue ce matin en Europe avec plusieurs dizaines de publications trimestrielles d'entreprises, et non des moindres puisque Total, BASF, Orange, Bayer, AstraZeneca, Airbus, Roche ou Deutsche Bank sont sur le pont. En France, beaucoup de gros dossiers et de valeurs moyennes ont aussi publié leur performance du début d'exercice. A première vue, les entreprises européennes ont bien démarré l'année avec plusieurs bonnes surprises, ce qui est plutôt porteur pour les marchés. Les investisseurs ont aussi fort à faire avec l'actualité macroéconomique. Hier, l'annonce (succincte) par Donald Trump de ses mesures fiscales tant attendues a fait un flop au niveau des indices américains, malgré quelques idées choc. Aujourd'hui, c'est la décision de la BCE qui occupera le terrain, mais surtout la conférence de son patron Mario Draghi à partir de 14h30. Les commentateurs se déchirent pour savoir si la banque centrale va infléchir plus rapidement que prévu sa politique après le résultat du premier tour de l'élection présidentielle française. Les plus avisés rappellent qu'il faut éviter de tirer des plans sur la comète et attendre l'issue du second tour. Quoi qu'il en soit, le débat sur la réduction l'inondation monétaire de la zone euro est bel et bien lancé, surtout si les entreprises européennes affichent une belle santé.

Après trois séances dans le vert, ce qui devait arriver arriva : les indicateurs avancés du CAC40 regardent vers le bas, avec une baisse de 10 à 15 points envisagée à l'ouverture.

WALL STREET

Wall Street s'est affiché au final sans grand changement mercredi soir, proche de ses sommets, mais sans valider la hausse observée en séance sur fond de plan de réforme fiscale de l'administration Trump qui a enfin été dévoilé... Sous la forme d'un résumé d'une seule page retraçant les grandes lignes de la réforme fiscale promise par Donald Trump, la Maison blanche a annoncé qu'elle comptait ramener l'impôt sur les sociétés à 15%, contre au moins 35% actuellement, et proposer un important rabais fiscal aux multinationales qui rapatrieraient aux Etats-Unis leurs bénéfices réalisés à l'étranger. Pas de surprise donc !... L'indice Dow Jones a cédé 0,10%, à 20.975,09, le Standard & Poor's 500 -0,05%, à 2.387,45 après et le Nasdaq Composite a fini inchangé à 6.025,23 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, la séance démarre avec l'indice de confiance des consommateurs allemands de mai (08h00), suivi des indices de confiance d'avril en zone euro (11h00), de la décision de la Banque centrale européenne sur ses taux (13h45) et de l'indice des prix à consommation allemands d'avril (14h00). Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent les commandes de biens durables (14h30), la balance commerciale (14h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), les promesses de ventes de logements (16h00) et l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0912 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,67$ et le WTI 49,41$ pour l'échéance de juin. L'once d'or se traite 1.267$ (-0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Orange : l'opérateur a publié des résultats proches des attentes au titre de son premier trimestre 2017. Toutes les orientations du groupe sont confirmées, notamment les ambitions récemment rappelées de diversification dans les services financiers.

* Total : le groupe voit ses résultats bondir au premier trimestre 2017, bien aidé par la remontée des cours de l'or noir et une hausse de sa production.

* STMicroelectronics : retour en grâce confirmé avec des trimestriels plus solides que prévu et des perspectives solides. Le conseil de surveillance a demandé à Carlo Bozotti de rempiler pour un an et lui a adjoint un délégué, Jean-Marc Chery.

* Airbus : les résultats sont en net retrait au 1er trimestre, malgré des revenus en hausse. Les commandes sont faibles. Cela n'empêche pas l'industriel de confirmer ses prévisions 2017, car il peut s'appuyer sur un carnet représentant plusieurs années d'activité.

* Saint-Gobain : le chiffre d'affaires a fortement progressé en données comparables au 1er trimestre, de 7,6% à 9,937 MdsE. Le groupe confirme vise une progression de son résultat d'exploitation en 2017.

* Klépierre : la foncière a vu ses revenus se stabiliser à 320,6 ME au 1er trimestre. La croissance sera cependant au rendez-vous sur l'ensemble de l'année, avec un cash-flow courant net par action compris entre 2,35 euros et 2,40 euros.

* TechnipFMC : le groupe a publié cette nuit ses premiers vrais résultats post-mariage, avec un chiffre d'affaires inférieur à l'attente du consensus mais des bénéfices plus solides que prévu. Il faudra attendre une conférence prévue à la mi-journée pour les prévisions. Un programme de rachat d'actions de 500 M$ est prévu.

* Nokia : l'équipementier a réalisé un premier trimestre meilleur qu'anticipé, les mesures d'économies de coûts engagées par le groupe scandinave portant leurs fruits. Mais les résultats baissent.

* Valeo : la dynamique reste forte avec un chiffre d'affaires du premier trimestre 2017 qui a bondi de 22% à 4,77 MdsE. À périmètre et taux de change constants, la hausse se serait établie à 13%. Les objectifs sont confortés.

* Vallourec : le groupe a renoué avec une vive croissance en début d'année, ce qui lui permet de viser un résultat brut d'exploitation en amélioration de 50 ME à 100 ME, plutôt 100 que 50 d'ailleurs, grâce à l'amélioration des tendances de marché aux Etats-Unis.

* Gecina : les loyers sont en hausse de 1% au 1er trimestre sur une base ajustée. Les objectifs sont confirmés. La société a racheté 222,5 ME de ses propres actions depuis le 24 février.

* Ipsen : l'année 2017 a démarré très fort avec un chiffre d'affaires qui s'est envolé de 19,1% à 438 ME. Les objectifs sont confortés.

* Zodiac Aerospace : le groupe fourbit ses armes dans l'hypothèse où le rachat par Safran capoterait. Plusieurs sources citées par BFM affirment que l'équipementier pourrait revoir sa stratégie et virer son patron si le prix proposé par Safran est trop faible.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Altran, Sopra Steria, Makheia, Amplitude Surgical, Foncière Volta, Constellium, Cellnovo, Voltalia, Burelle, Txcell, Nicox, Passat, Séché, Pharnext, Mersen, Le Bélier, Netbooster, Foncière des Régions, Ingenico, Micropole, Groupe Crit, Coface, Microwave, Aurea, Gold by Gold, Theradiag, Technicolor, CIS, Axway, Spineway, Itesoft, Synergie, HighCo, Lisi, Bricorama, Alten...

* Analystes :
- HSBC abaisse sa recommandation sur Air Liquide d'achat à conserver en visant 114 euros.
- HSBC abaisse sa recommandation sur Dassault Systèmes d'achat à conserver en visant 85 euros.
- Morgan Stanley réduit sa recommandation sur Engie de "surpondérer" à pondération en ligne, pour un objectif abaissé de 18 à 14 euros.
- Natixis abaisse sa recommandation sur Bic d'achat à neutre.
- Kepler Cheuvreux passe conserver à alléger sur Bic, pour une valorisation réduite de 120 à 105 euros.

* En Bref :
- Marie Brizard décale ses objectifs de deux ans.
- Easyvista signe avec la croix-rouge américaine.
- Compagnie des Alpes vend son parc Fort Fun en Allemagne.
- Alten renforce sa gouvernance.
- Deux nouvelles administratrices chez Onxeo.
- Nouvelle gouvernance chez Freelance.
- Rougier décale la publication de ses résultats annuels.
- Schneider et Wallix annoncent un partenariat.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : après Donald et avant Mario
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]