Préouverture Paris : début de semaine en hausse

Préouverture Paris : début de semaine en hausse©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 11 juillet 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Dans le sillage de Wall Street qui a grimpé fortement vendredi après l'annonce du rapport mensuel de l'emploi américain en juin, la tendance est positive ce lundi, avec un CAC40 attendu en rebond de plus de 1%, alors que les places financières de la zone Asie-pacifique ont aussi fortement progressé ce matin. Les créations de postes ont en effet très largement dépassé le consensus de place outre-Atlantique... Par ailleurs, la hausse des prix à la consommation s'est établie le mois dernier à 1,9% sur un an en Chine, après 2% en mai et 2,3% en avril, selon le Bureau national des statistiques.
Ce matin, la Bourse de Tokyo remonte de 4,4%, Hong Kong prend 1,6% avec Sydney, Seoul s'adjuge 1,4%, Jakarta +1,5%, Shanghai prend 1%, Singapour monte aussi de 1%.

WALL STREET

Vendredi, le DJIA a progressé de 1,40% à 18.147 pts, alors que le Nasdaq s'est adjugé 1,64% à 4.957 pts.
Selon le rapport gouvernemental mensuel outre-Atlantique, et alors que le consensus était logé à 175.000 créations de postes non-agricoles, les Etats-Unis ont créé 287.000 emplois en juin. Le taux de chômage est par contre remonté à 4,9% (+0,2 point de pourcentage), contre 4,8% de consensus. Selon le Département américain au travail, la croissance de l'emploi a concerné les loisirs et l'hôtellerie, la santé, ou encore les activités financières. L'emploi a également progressé dans le secteur de l'information...
Rappelons que le rapport du mois de mai était ressorti particulièrement décevant, avec seulement 38.000 créations de postes outre-Atlantique, pour un taux de chômage de 4,7%. Les créations de postes du mois de mai ont été revues en baisse à 11.000 unités. Les créations de postes du mois d'avril ont été révisées par contre en hausse, à 144.000, contre 123.000 auparavant estimé...
Le taux de participation à la force de travail pour le mois de juin 2016 est ressorti à 62,7%, alors que le ratio emploi sur population s'établit à 59,6%. Ces deux ratios évoluent peu en comparaison du mois antérieur. Les créations de postes dans le privé en juin ont été au nombre de 265.000.

ECO ET DEVISES

Les cours du brut léger WTI sont revenus à 45$ le baril et 46,50$ le Brent, suite à l'annonce des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis la semaine passée. Les stocks pétroliers ont pourtant baissé outre-Atlantique... Toutefois, le consensus s'attendait à un repli plus prononcé de ces stocks, d'où la déception des traders. Les stocks ont baissé de 2,2 millions de barils lors de la semaine close au 1er juillet, pour s'établir à 524,4 millions de barils, après un recul plus prononcé, de 4,1 mb, la semaine précédente...
Pour expliquer l'ampleur des mouvements de cours, les analystes évoquent aussi les craintes des effets du Brexit sur l'économie mondiale, alors que l'espoir d'un second référendum a été définitivement enterré outre-Manche...
Sur le marché des changes, le dollar a progressé face à l'euro, à 1,1050$. L'once d'or est remontée à 1.370$, non loin de son plus haut depuis 2 ans.

VALEURS A SUIVRE

* AB Science : la société annonce la publication de résultats précliniques du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Cette publication intitulée 'Post-paralysis tyrosine kinase inhibition with masitinib abrogates neuroinflammation and slows disease progression in inherited amyotrophic lateral sclerosis' ainsi que les informations complémentaires l'accompagnant sont librement accessibles sur le site de la revue Journal of Neuroinflammation, revue médicale évaluée par des pairs.
"Ces résultats démontrent un effet protecteur sans précédent du masitinib dans des modèles de rats de SLA par rapport à d'autres études citées dans la littérature scientifique" a déclaré le professeur Luis Barbeito (Responsable du Laboratoire de Neurodégénérescence à l'Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay). "En particulier, le masitinib est protecteur lorsqu'il est administré 7 jours après l'apparition d'une paralysie, un modèle qui simule étroitement l'état clinique des patients atteints de SLA et représente ainsi mieux leurs besoins thérapeutiques".

* LafargeHolcim : le groupe a signé une lettre d'entente avec Nirma Limited, soumise à l'approbation de la Commission de la concurrence indienne (CCI), pour la cession de sa participation dans Lafarge India pour une valeur d'entreprise de 1,4 milliard de dollars.
Lafarge India opère 3 cimenteries et 2 stations de broyage avec une capacité totale de 11 millions de tonnes par an. Elle commercialise également des granulats et est un des principaux producteurs de béton prêt à l'emploi du pays.
LafargeHolcim continuera à opérer en Inde à travers ses filiales ACC Ltd. et Ambuja Cements Ltd., avec une capacité combinée de plus de 60 millions de tonnes de ciment et un réseau de distribution qui couvre l'ensemble du pays.
Le montant de cette cession permettra de continuer à réduire l'endettement du Groupe dans le cadre de son programme de désinvestissements de 3,5 milliards de francs suisses en 2016.
Le groupe a déjà finalisé la cession de ses opérations en Corée du Sud et a signé un accord en vue de céder sa participation minoritaire en Arabie saoudite. Il a également étendu sa participation avec SNI, son partenaire historique au Maroc, grâce à la fusion de Lafarge Ciments Maroc et Holcim Maroc pour créer LafargeHolcim Maroc.

* Ipsos : LT Participations, holding animatrice d'Ipsos et société contrôlée par Didier Truchot, indique qu'aucune conversation n'est à l'heure actuelle menée par Ipsos avec des fonds d'investissement, éventuels acquéreurs.
"Pour ce qui la concerne, LT Participations examine périodiquement, en liaison avec ses actionnaires, et à des fins essentiellement patrimoniales, les marques d'intérêts qui lui sont soumises, spontanément ou à sa demande, sans pour autant être entrée à ce stade dans un processus organisé de cession. Dans ce cadre, aucune décision concernant l'évolution de sa structure actionnariale n'a été prise et, pour couper court à toute équivoque, LT Participations a décidé de mettre fin aux contacts en cours", explique LT Participations dans un communiqué de presse ce matin.
Vendredi, Ipsos a bondi de 13,5% en clôture, après que le site 'Dealreporter' eut évoqué des discussions entre l'acteur majeur des études par enquêtes et des firmes de "private equity", en vue d'une éventuelle cession... Cette rumeur a été relayée par le compte Twitter du blog financier 'Zero Hedge'.

* Cegid Group annonce la réalisation de la cession par Groupama, Groupama Gan Vie et ICMI de l'intégralité de leur participation, soit 3.470.156 actions Cegid Group représentant 37,6% du capital de la société, à un consortium composé du fonds d'investissement américain Silver Lake, leader mondial de l'investissement en technologie et AltaOne Capital, une société d'investissement basée à Londres, pour un prix égal à 61 euros par action, dividende au titre de l'exercice 2015 détaché.
Suite à cette acquisition, le consortium déposera une offre publique auprès de l'Autorité des Marchés Financiers à un prix égal à 61 euros par action (dividende au titre de l'exercice 2015 détaché) et de 44,25 euros par bon d'acquisition d'action remboursable. Le Consortium lancera l'offre publique par l'intermédiaire de la société Claudius France.
Dans l'hypothèse où, directement à l'issue de l'offre, les actionnaires minoritaires ne représentent pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de Cegid Group et où Claudius France met en oeuvre un retrait obligatoire, un complément de prix de 1,25 euro par action et de 1,25 euro par bon d'acquisition d'action remboursable de la société sera versé par Claudius France, soit un prix total par action égal à 62,25 euros (dividende détaché) et un prix total par bon d'acquisition d'action remboursable égal à 45,5 euros. Ce prix total sera payé à tous les porteurs d'actions et de bons d'acquisition d'actions remboursables ayant apporté leurs titres à l'offre publique.

* Ekinops : Dans le sillage d'un bon début d'année, Ekinops a réalisé un 2ème trimestre 2016 dynamique, enregistrant un chiffre d'affaires consolidé de 4,89 ME en progression de +20% (+23% à taux de change constants) par rapport au 2ème trimestre 2015.
A l'issue du 1er semestre de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 8,49 ME, en croissance semestrielle de +20% (+19% à taux de change constants). Ce semestre marque ainsi le troisième semestre de croissance séquentielle pour le groupe (7,08 ME au 1er semestre 2015, 8,07 ME au 2nd semestre 2015 et 8,49 ME sur la période écoulée).
Sur le plan technologique, les solutions 100G et 200G à technologie cohérente Ekinops ont tiré la croissance du groupe sur cette première moitié d'exercice, avec une progression soutenue de +63% sur la période.
Par zones géographiques, les Etats-Unis et EMEA Nord se sont avérées les plus dynamiques sur le 1er semestre, représentant respectivement 41% et 27% de l'activité.
Enfin, la stratégie de conquête de nouveaux opérateurs et d'élargissement du portefeuille clients a permis de continuer à réduire l'exposition d'Ekinops, avec un poids du 1er client ramené à 13% du chiffre d'affaires pour ce 1er semestre 2016 contre 17% sur l'ensemble de l'année 2015 et 18% en 2014.
Cette bonne première moitié d'exercice conforte donc Ekinops dans ses objectifs financiers annuels. Pour rappel, le groupe vise une nouvelle année de croissance soutenue et n'anticipe pas une progression significative de ses charges opérationnelles. En outre, Ekinops a pour objectif de compter un Tier 1 au sein de son Top 10 clients en 2016.

* Solucom : Le 11 juillet 2016 marque la naissance d'un nouvel acteur sur le marché du conseil : Wavestone.
Formé de la combinaison des équipes de Solucom et des activités européennes de Kurt Salmon, qui se sont rapprochées le 7 janvier 2016, Wavestone est un cabinet de conseil entièrement nouveau.
"Wavestone se distingue par la largeur de son spectre de compétences, qu'il sait conjuguer sans couture afin d'éclairer et guider ses clients dans leurs décisions les plus stratégiques" explique le groupe. Wavestone rassemble 2.500 collaborateurs présents sur 4 continents. Il figure parmi les leaders indépendants du conseil en Europe, et constitue le 1er cabinet de conseil indépendant en France.

* Umanis a déposé auprès de l'AMF un projet d''offre portant sur 330.000 de ses propres actions en vue de la réduction de son capital. L'offre est formulée à un prix de 20 euros par action. Elle est valable durant 20 jours calendaires, du 31 août au 19 septembre, pour le rachat d'un maximum de 17,046% des actions et 13,435% des droits de vote de la société.
Rappelons que l'action Umanis a achevé la semaine sur un cours de 17,15 euros.

 
1 commentaire - Préouverture Paris : début de semaine en hausse
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    moi le pigeon le mot "bourse" irrésistiblement je l'associe a "caisse d'épargne" en respirant a fond comme la pub a la télé ça me pue au nez ça me donne des nausées !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]