Préouverture Paris : grosse série de publications sur le CAC40

Préouverture Paris : grosse série de publications sur le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Alors que les marchés européens ont nettement reculé hier, Wall Street a par contraste bien mieux résisté, en parvenant même à se hisser dans le vert en fin de séance. Cela profite aux marchés asiatiques ce matin, avec des indices qui tiennent plutôt bien en Corée et à Sydney, tandis que Tokyo bondit de plus de 1%. Les places chinoises souffrent en revanche, avec un plongeon de 6,1% pour le CSI300 à Shanghai, sur fond de durcissement des conditions de crédit en Chine continentale. Un retour de la volatilité qui a notamment pesé sur les petites valeurs dans un premier temps, avant de contaminer le reste de la cote. Pour autant, les indicateurs avancés européens font fi des remous chinois et se calquent sur Wall Street pour rebondir à l'ouverture. Le CAC40 est donné de retour sur les 4.200 points dans les premiers échanges.

Gros programme en matière de résultats d'entreprises aujourd'hui, le jeudi étant traditionnellement la séance la plus chargée de la semaine : Axa, Engie, Safran, Veolia, Solvay ou Technip par exemple en France, mais aussi Henkel, AB Inbev, Bayer, British American Tobacco, Deutsche Telekom, Gamesa ou Lloyd's chez nos voisins. Aux Etats-Unis, Best Buy, Gap, Intuit ou Kraft Heinz sont attendus.

WALL STREET

La Bourse américaine a beaucoup fluctué, mercredi, avant de finir sur un rebond des principaux indices, qui avaient pourtant abandonné environ 1% en cours de séance. La Bourse s'est une nouvelle fois calquée sur les cours du pétrole, qui ont fini en hausse malgré un mauvais départ en matinée.

A la clôture, l'indice Dow Jones a repris mercredi 0,33% à 16.485 points (après une perte de 1,14% mardi), tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,44% à 1.930 points (après -1,25%) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a regagné 0,87% à 4.542 points (après -1,47% la veille).

ECO ET DEVISES

En Europe, trois indicateurs au programme avec la masse monétaire M3 de janvier (10h00), le PIB britannique du 4e trimestre (10h30) et l'indice des prix à la consommation de janvier en zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, place aux commandes de biens durables (14h30), aux inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), à l'indice FHFA des prix américains de l'immobilier (15h00) et à l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1025 ce matin. Le baril de Brent se négocie 34,08$ et le WTI 31,93$ pour l'échéance d'avril. L'once d'or se traite 1.233$ (+0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Engie : la société a peu ou prou rempli ses objectifs 2015 dans un contexte de marché difficile. Le groupe a annoncé que son dividende baissera en 2017 et en 2018, en marge d'un plan stratégique à trois ans destiné à recentrer l'entreprise sur les marchés les plus porteurs et les moins volatils.

* Safran a publié des résultats 2015 un peu courts par rapport aux attentes. Le groupe a "chargé la barque" en matière de dépréciations, sur le programme Silvercrest et sur les dérivés de change. Les prévisions 2016 sont prudentes.

* Orange : Martin Bouygues a indiqué que Bouygues souhaiterait détenir au moins de 10% du capital de l'opérateur si le rachat de Bouygues Telecom devait avoir lieu. "Entre 10 et 15% du capital" serait "très correct", a-t-il précisé.

* Veolia : a publié ce matin des résultats proches des attentes, tout en portant son dividende à 0,73 euro par action, comme le groupe s'y était engagé en décembre.

* Axa : les résultats annuels sont globalement conformes aux attentes. L'assureur a réalisé en 2015 un résultat opérationnel en hausse de 10% à 5,6 milliards d'euros (+2% à change constant) pour un chiffre d'affaires en augmentation de 7% à 99 milliards d'euros (+1% à change contant). Le bénéfice net affiche une progression de 3% à 5,6 milliards d'euros. Un dividende de 1,10 euro sera proposé.

* Technip : le groupe a publié des résultats 2015 solides en dépit d'un contexte de plus en plus tendu dans le secteur. Le dividende a été maintenu à deux euros. Les perspectives sont prudentes, mais le groupe a du répondant au niveau bilanciel.

* Areva : le groupe ne publiera pas ses comptes aujourd'hui. La société vient d'annoncer que son conseil d'administration a décalé de 24 heures la publication, après avoir trouvé un accord avec six banques pour un crédit-relais de 1,1 milliard d'euros, destiné à assurer la liquidité de l'entreprise cette année.

* Eiffage : le groupe a publié ses résultats 2015. Il propose un dividende de 1,50 euro par action, en augmentation de 25 % par rapport à 2014. Eiffage attend une nouvelle progression de ses résultats en 2016 malgré un léger repli de son activité.

* Zodiac Aerospace : nouvel avertissement pour le groupe, qui ne tiendra pas son objectif d`une marge opérationnelle proche de 10% sur l'exercice 2015/2016, le calendrier de redressement industriel de la branche Sièges devant s`étaler sur une période plus longue que les 18 mois initialement prévus.

* Seb : les ventes 2015 ont progressé de 8% en données organiques à 4,77 MdsE, pour un résultat opérationnel d'activités de 428 ME, soit 9% de marge. Un dividende de 1,54 euro par action sera proposé, en hausse de 6,9%. Le groupe vise une hausse de ses résultats cette année, sans la chiffrer.

* Chiffre d'affaires / résultats : Solvay, Axway, Inside Secure, Bureau Veritas, Plastic Omnium, Nicox, Groupe Gorgé, ECA, Groupe Flo, Altamir, Freelance.com, Ramsay Générale de Santé, Sodifrance, Microwave Vision, DL Software...

* Analystes : Peugeot sort du portefeuille de valeurs préférées de HSBC. Kepler Cheuvreux abaisse sa recommandation sur Zodiac de conserver à alléger, pour un objectif de cours ramené de 23 à 16 euros.

* En bref : un navire Bourbon attaqué, deux marins enlevés au Nigéria. DBT a été retenu pour l'installation, d'ici le mois de juillet, de 10 bornes de recharge solaire en Jordanie. OSE Pharma et Effimune vont fusionner. Sopra Steria va racheter Cassiopae. Total met en production le champ offshore de Vega Pléyade en Terre de Feu. Société Générale et Natixis paient 54 M$ pour éviter des poursuites aux Etats-Unis.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : grosse série de publications sur le CAC40
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]