Préouverture Paris : Japon, Fed, résultats et Clinton en vedettes

Préouverture Paris : Japon, Fed, résultats et Clinton en vedettes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 juillet 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Grosse activité du côté des entreprises avec une journée record en matière d'annonces de résultats, pour l'une des séances les plus embouteillées de l'année avec plus d'une centaine de grandes entreprises des deux côtés de l'Atlantique. Demain, ce sera pire. Dans le reste de l'actualité, Hillary Clinton est la première femme à obtenir la nomination définitive pour se lancer à l'assaut de la Maison-Blanche aux États-Unis. Au Japon, les investisseurs spéculent sur un nouveau paquet fiscal d'envergure du gouvernement. L'Europe continue à s'alarmer de la situation des banques italiennes, avec des rumeurs propagées par Bloomberg et le 'Financial Times', respectivement sur Unicredit et Monte Paschi. Enfin ce soir, la banque centrale américaine, au sortir de deux jours de réunion, devrait annoncer un statu quo sur ses taux directeurs, en donnant des indications sur son calendrier de resserrement monétaire.

Beaucoup, beaucoup de publications trimestrielles d'entreprises donc depuis hier soir. En Europe, LVMH, Air France KLM, BASF, Capgemini, Scor, Bayer, Santander, GSK, Saipem, Endesa, Peugeot, Statoil, Fiat Chrysler ou OSRAM sont parmi les 44 sociétés du STOXX 600 attendues sur la séance. Aux Etats-Unis, elles seront 53 dont Coca-Cola, Altria, Comcast, State Street, Nasdaq, Boeing, Mondelez, Amgen, Facebook ou Marriott.

Dans ce contexte, les indicateurs avancés sont bien orientés, avec un CAC40 qui devrait repasser les 4.400 points ce matin. La perspective d'un plan de soutien économique au Japon contribue à l'optimisme matinal des investisseurs.

WALL STREET

Wall Street a terminé sa course autour de l'équilibre mardi soir, prudent en attendant les comptes d'Apple après la clôture et le verdict monétaire de la Fed mercredi soir. Sur le Nymex, le baril de brut corrige encore, désormais sous les 43$... Du côté des sociétés, les trimestriels du jour sont assez contrastés. McDonald's ou 3M finissent en baisse, tandis que Caterpillar, DuPont ou United Tech progressent. Texas Instruments s'est de son côté envolé après une publication solide... Le DJIA a perdu 0,10% à 18.473 pts, le Nasdaq gagne 0,24% à 5.110 pts, et le S&P500 monte de 0,03 à 2.169 pts. Post-clôture, Apple a publié des chiffres légèrement meilleurs que prévu.

ECO ET DEVISES

En Europe, la France annonce à 8h45 l'indice de confiance des consommateurs de juillet et l'indice des prix à la production de mai. La masse monétaire M3 de juin en zone euro (10h00) et le PIB britannique du 2ème trimestre (10h30) suivront. Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables (14h30) précèderont les promesses de vente de logements (16h00), le rapport hebdomadaire concernant les stocks pétroliers domestiques américains (16h30) et la décision de la Fed sur ses taux (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0995 ce matin. Le baril de Brent se négocie 44,78$ et le WTI 42,84$ pour l'échéance de septembre. L'once d'or se traite 1.317$ (-0,25%).

VALEURS A SUIVRE

* Airbus : l'industriel a publié ce matin des comptes intermédiaires plutôt robustes par rapport aux attentes, tout en prenant, sans surprise, de nouvelles charges sur les programmes A400M et A350. L'objectif de flux de trésorerie stable sur l'année est maintenu mais sera plus difficile à tenir compte tenu du nouveau planning de livraisons.

* LVMH : le groupe a dégagé 4% de croissance organique, pour un consensus à 3% au premier semestre. Ce sont les spiritueux qui ont permis ce dépassement. Les résultats sont en ligne avec les attentes.

* Capgemini : grâce à une belle performance au premier semestre 2016, la société est en mesure de relever son objectif pour l'exercice, avec une marge opérationnelle attendue entre 11,3 et 11,5% (contre 11,1 à 11,3% précédemment). Le chiffre d'affaires de la première moitié de l'année s'est soldé par une croissance de 14,4% à taux de change constant, à 6,26 milliards d'euros.

* Peugeot SA : le constructeur a nettement amélioré ses résultats semestriels, avec des marges qui remontent et une génération de trésorerie robuste. Les prévisions pour 2016 ont été globalement confirmées, comme les objectifs du plan stratégique de moyen terme.

* Valeo : après ses comptes semestriels, l'équipementier confirme "avec confiance" ses objectifs 2016 malgré les incertitudes qui pourraient éventuellement peser sur le marché automobile européen suite à la décision du Royaume-Uni de sortir de l`Union Européenne.

* Vivendi : le groupe a confirmé avoir soumis une offre alternative à celle d'avril à Mediaset concernant Mediaset Premium. Le groupe italien était hier ulcéré après le revirement du français.

* Technip : dans une période de vaches maigres pour le secteur, le groupe est parvenu à remporter un "grand" contrat subsea (soit un contrat compris entre 250 et 500 millions de dollars) avec Woodside pour le développement du champ Greater Enfield, au large des côtes ouest de l'Australie, à des profondeurs d'eau comprises entre 340 et 850 mètres.

* AccorHotels : l'offensive se poursuit avec le démarrage de négociations exclusives en vue du rachat du leader mondial des services de conciergerie, John Paul. La valeur d'entreprise de cette société se situe aux alentours de 150 millions de dollars, soit un multiple VE/EBITDA de 11 fois environ. Le groupe français devrait en acquérir 80%, le PDG David Amsellem restant en place et conservant 20% des parts.

* Air France KLM : alors que débute aujourd'hui une grève des personnels navigants commerciaux d'Air France, le groupe dévoile ses résultats du premier semestre 2016 en amélioration, avec un bénéfice net au second trimestre. Cependant, le contexte mondial reste très heurté avec des recettes unitaires qui demeurent sous pression, notamment sur la destination France. L'objectif de cash-flow libre d'exploitation après cessions reste compris entre 0,6 et 1 MdE.

* Klépierre : la foncière a amélioré en un an son ANR par action de 8,7% à 34,8 euros. Elle révise à la hausse son objectif de cash-flow 2016, qui devrait être d'au moins 2,25 euros par action, supérieur à la fourchette initiale de 2,23 à 2,25 euros annoncée en février 2016.

* STMicroelectronics : le spécialiste franco-italien des semiconducteurs a publié des résultats en ligne avec les attentes, qui marquent un retour aux bénéfices. Le CEO Carlo Bozotti estime que les chiffres constituent "un pas de plus" vers l'objectif de retour à la croissance des ventes en glissement annuel au deuxième semestre 2016. Il anticipe un "troisième trimestre solide".

* Atos : la SSII a relevé ses objectifs en marge de ses trimestriels. Il vise dorénavant +1,5% à +2% de croissance organique contre "plus de +0,4%" précédemment et entre 9,2% et 9,5% de marge contre entre 9,0% et 9,5% jusque-là.

* Scor : le réassureur a fait état d'un résultat net semestriel de 275 ME, soit une baisse de 15,9 % par rapport au premier semestre 2015, en raison d'une forte sinistralité en matière de catastrophes naturelles et dans un environnement macroéconomique difficile.

* Ingenico : le chiffre d'affaires semestriels a progressé conformément aux attentes, mais l'EBITDA est un peu en-deçà de ce qui était prévu. Le groupe confirme son objectif de croissance organique supérieure ou égale à 10% et de marge d'EBITDA à 21% du chiffre d'affaires pour l'année 2016.

* Chiffre d'affaires / résultats : Plastic Omnium, Sequana, Ipsos, CRCAM Sud Rhône Alpes, Latécoère, Worldline, Hérige, Eurosic, Agta, UFF, April, Genomic Vision, Visiativ, AST Groupe, M6, Groupe Flo, McPhy, Groupe Crit, Société Foncière Lyonnaise, ITS Group, Sword, Lafuma, Kerlink, Albioma, Bourse Direct, Ask, Axway, Keyyo, Lucibel, Ober, Cegedim...

* Analystes : Société Générale passe à l'achat sur Faurecia et Dassault Systèmes mais dégrade Cegedim d'achat à conserver. Barclays relève à 89 euros son objectif de cours sur Atos en restant à "surpondérer". Natixis relève de 63 à 78 euros son objectif de cours sur Fnac et reste acheteur.

* En bref : Umanis lance une offre de rachat à 20 euros. Hopscotch se rapproche de Comexposium. Assystem s'offre Onyx Promavi. L'Arcep tape sur les doigts d'Orange dans l'accès aux infrastructures. Veolia rachète une usine biomasse en Hongrie.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : Japon, Fed, résultats et Clinton en vedettes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]