Préouverture Paris : jour de sorcières

Préouverture Paris : jour de sorcières

sorcière

Boursier.com, publié le vendredi 16 septembre 2016 à 08h30

LA TENDANCE

La Bourse de Paris a mis fin hier à cinq séances consécutives dans le rouge par un rebond fort modeste. Wall Street avait donné le "la" en hausse, grâce à une légère reprise des cours pétroliers et à des statistiques macroéconomiques américaines... franchement médiocres ! En effet, qui dit données négatives dit baisse du risque de voir la Fed relever ses taux la semaine prochaine. Et ça, les investisseurs l'apprécient. Seuls 15% des économistes croient à un resserrement monétaire le 21 septembre. Cela n'empêchera pas la séance du jour d'être volatile, puisqu'une "journée des quatre sorcières" tombe ce vendredi. Le troisième vendredi des mois de mars, juin, septembre et décembre voient en effet arriver à expiration les options et les contrats à terme sur indices et actions. Il en résulte en général d'importants volumes d'échanges additionnels. Ces journées ne sont pas forcément baissières mais elles sont synonymes de volatilité et d'incertitude.

En Europe, les conversations tournent ce matin autour de l'amende géante dont pourrait écoper la Deutsche Bank aux Etats-Unis, 14 milliards de dollars. Le record de BNP Paribas serait effacé. On parle aussi des désaccords entre certains régulateurs nationaux et le Comité de Bâle, jugé trop rigide.

L'indice CAC40 est attendu en légère baisse à l'ouverture.

WALL STREET

La semaine de yo-yo s'est poursuivie jeudi à Wall Street, où les indices ont cette fois terminé en nette hausse, soutenus par le rattrapage spectaculaire de l'action Apple (+3,4%) et par un rebond des cours du pétrole. Aux Etats-Unis, la production industrielle s'est contractée plus que prévu et les ventes de détail ont déçu, ce qui a apaisé les craintes d'une hausse des taux de la Fed dès sa réunion des 20 et 21 septembre.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,99% 18.312 points (après -0,18% mercredi, -1,4% mardi et +1,3% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a repris 1,01% à 2.147 points (après -0,06% mercredi, -1,48% mardi et +1,47% lundi). Le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a regagné 1,47% à 5.250 points (après +0,36% mercredi, -1,1% mardi et +1,6% lundi).

ECO ET DEVISES

En Europe, le marché prendra connaissance des salaires du second trimestre 2016 en France (8h45). Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation (14h30) précèdera l'indice du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1241 ce matin. Le baril de Brent se négocie 46,34$ et le WTI 44,27$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.314$ (-0,04%).

VALEURS A SUIVRE

* LafargeHolcim : le cimentier a lancé un projet d'adaptation de ses fonctions centrales, qui entraînera la suppression de 250 postes d'ici fin 2017, dont 130 postes à Holderbank en Suisse, 80 postes à L'Isle d'Abeau en France, et le reste sur d'autres sites à travers le monde. Cette réorganisation n'impactera pas les sites opérationnels de LafargeHolcim dans les pays concernés, ni le centre de R&D de L'Isle d'Abeau. Il a par ailleurs placé 1 Md$ en deux tranches sur le marché obligataire.

* L'Oréal : une "class action" a été lancée mercredi aux Etats-Unis contre le leader mondial des cosmétique L'Oréal. Un défrisant vendu par le groupe français à la communauté noire-américaine provoquerait des chutes de cheveux et d'autres problèmes cutanés.

* Engie : le fonds chinois CIC est en train de réfléchir à l'avenir de sa participation de 30% au capital de la filiale exploration et production d'Engie, à l'heure où le groupe français cherche à en céder le contrôle. Les informations obtenues par Bloomberg plaident plutôt en faveur d'un accroissement des parts du co-actionnaire, qui avait mis 2,3 milliards d'euros sur la table en 2011 pour sa participation.

* Cegedim : les résultats semestriels sont en baisse. Le groupe revoit à la hausse son objectif 2016 de chiffre d'affaires mais ajuste à la baisse, comme indiqué en juillet dernier, son objectif d'EBITDA. Cegedim anticipe désormais pour 2016 une croissance en organique de son chiffre d'affaires des activités poursuivies d'au moins 3% et un EBITDA en retrait de 10 ME par rapport à 2015.

* Chiffre d'affaires / résultats : Quantel, DLSI, Recylex, Euromedis, Soft Computing, Stentys, Vranken Pommery Monopole, Fermentalg, SergeFerrari...

* Analystes : HSBC rehausse Tarkett à l'achat en visant 35 euros contre 30 précédemment. L'analyste fait prendre le chemin inverse à Arkema, valorisé 87,50 euros pour une recommandation "conserver" et démarre le suivi de Solvay à l'achat en visant 125 euros. Exane BNP Paribas a relevé de neutre à "surperformance" sa recommandation sur Suez en visant 17,50 euros. Le Crédit Suisse a démarré le suivi de Natixis et de Crédit Agricole à "surperformance" et de Société Générale et BNP Paribas à neutre. Berenberg réduit sa recommandation sur Hermès d'acheter à conserver. Bank of America Merrill Lynch reprend le suivi de Pernod-Ricard à l'achat en visant 121 euros.

* En bref : Global Ecopower signe une liste de financement en fonds propres. Coheris lance une nouvelle version de SPAD. SuperSonic Imagine lance une nouvelle version d'Aixplorer. Nexity déploie son nouveau concept d'agences immobilières connectées. Ucar a signé un contrat de location à marque constructeur avec Hyundai Motor France. Witbe signe un partenariat stratégique mondial avec Wipro. Amplitude Surgical rachète les minoritaires de sa filiale brésilienne pour 4,1 ME. Le CCE de Natixis désapprouve le déménagement de l'informatique au Portugal. Cellnovo lève 5,4 ME pour son pancréas artificiel. Les actionnaires de Cnova voteront fin octobre la vente de la filiale brésilienne. Ubisoft décale son jeu South Park.

 
1 commentaire - Préouverture Paris : jour de sorcières
  • avatar
    cestlavie -

    c'est pas sorcier avec le boursier je comprend très bien mais trop tard maintenant dans quelle M.... j'avais mis les pieds car non initié , et contrairement a l'adage ce n'était pas un jour de chance ! c'était il y pas mal d'années ma banque adorée qui actuellement se propose pour nous etre "utile" c'est son dernier slogan , qui m'avait littéralement entrainé dans le piège a C... du caque 40 il porte bien son nom , il était alors perché a + de 6500 points en me faisant gober l'idée qu'il en avait encore pas mal sous le pied , alors que certains daubés les plus hauts placés pleins comme des as , cachés dans les fourrés savaient pertinemment bien que la fete n'allait pas durer , a commencer par celle des technos et que tout allait se casser , et qui n'en fini plus de se casser le nez , résultat de l'Eurotunnel tout craché un sacré beau coup fourré , pour vous alertez et leur faire une excellente publicité : cette banque est un vrai DANGER !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]