Préouverture Paris : l'optimisme domine à la veille de Thanksgiving

Préouverture Paris : l'optimisme domine à la veille de Thanksgiving©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 23 novembre 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Les marchés boursiers ont poursuivi leur lente ascension hier, un train de sénateur qui n'a pas empêché le Dow Jones américain de signer un nouveau record en passant le cap symbolique des 19.000 points. Le calendrier macroéconomique sera très chargé aux Etats-Unis à la veille de la fête de Thanksgiving. Wall Street ne rouvrira que vendredi pour une demi-séance souvent désertée par les opérateurs.

En France, l'actualité est dominée par l'incroyable manipulation de cours qui a frappé Vinci hier, après la diffusion d'un faux communiqué.

Le CAC40 est donné en hausse d'une dizaine de points à l'ouverture.

WALL STREET

Et de deux ! Après ses records de lundi, la Bourse de New York a atteint de nouveaux sommets historiques ce mardi. Les investisseurs parient sur le fait que l'économie américaine est assez solide pour supporter une hausse des taux de la Fed, surtout si Donald Trump tient ses promesses en matière de grands travaux, de baisses des impôts et d'allègement des règles contraignantes dans certains secteurs (banque, énergie...)

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé de 0,35% à 19.024 points, franchissant pour la première fois de son histoire le seuil des 19.000 points. L'indice large S&P 500 a avancé de 0,22% à 2.203 pts et le Nasdaq Composite a pris 0,33% à 5.386 pts. Enfin, le Russell 2000, le principal indice américain des valeurs moyennes, a lui aussi atteint un niveau record (+0,9% à 1.334 pts). Pour mémoire, Wall Street sera fermé jeudi et ouvrira pour une demi-séance vendredi pour les fêtes de Thanksgiving aux Etats-Unis.

ECO ET DEVISES

Les indices PMI de novembre pour la France (9h00), l'Allemagne (9h30) et la zone euro (10h00) sont attendus en Europe ce matin. Le programme est chargé aux Etats-Unis avec les commandes de biens durables (14h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice FHFA des prix de l'immobilier (15h00), l'indice flash PMI manufacturier (15h45), les ventes de logements neufs (16h00), l'indice du sentiment des consommateurs américains (16h00), le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) et les minutes de la dernière réunion de la Fed (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0624 ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,97$ et le WTI 47,89$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.212$ (+0,05%).

VALEURS A SUIVRE

* Vinci : hier, le groupe a été victime d'une manipulation de cours inédite, qui a fait plonger le cours de 20%, après un faux communiqué. La direction a prévu de saisir la justice.

* Airbus : l'avionneur européen vient de franchir une étape importante pour ses projets de vente d'appareils à l'Iran. Le gouvernement américain a octroyé une autorisation indispensable pour vendre 106 avions de ligne à la compagnie Iran Air, selon des sources citées mardi soir par l'agence 'Reuters'. Par ailleurs, la réorganisation du groupe pourrait coûter 780 emplois sur les 133.000 salariés, selon les chiffres de la CFTC relayés par 'Les Echos'.

* Safran : l'Etat a cédé mardi 1,39% du capital, ramenant sa participation de 15,39% à 14%. L'Agence des participations de l'Etat (APE) a ainsi annoncé mardi soir avoir bouclé la cession par l'Etat de 5,8 millions d'actions pour un montant de 365 millions d'euros.

* EDF : l'ASN examine les rapports transmis par le groupe sur la sûreté de 12 réacteurs arrêtés pour contrôle. Dans un entretien accordé au Figaro, Pierre-Franck Chevet, le président de l'ASN, estime que ses services mettront environ un mois à décider si le redémarrage est possible ou non. "Dans le meilleur des cas, les réacteurs d'EDF pourraient être opérationnels dans un mois et atteindre leur pleine puissance en janvier 2017", a-t-il ajouté.

* Vivendi : le groupe a racheté des titres Telecom Italia pour contrer la dilution née de l'arrivée à échéance d'une convertible. Dans un communiqué, le groupe français indique avoir fait remonter de 21,91 à 23,15% sa détention. La dilution l'avait réduite de 24,68% à 21,91

* Duc : la cotation a été suspendue le temps d'annoncer l'adossement à un acteur industriel. Ni le nom de l'acquéreur ni les modalités de l'opération n'ont été annoncés à ce stade.

* Chiffre d'affaires / résultats : Cafom, Microwave Vision, Cellectis, SCBSM, Parot...

* Analystes :
- Goldman Sachs abaisse d'achat à neutre sa recommandation sur Peugeot en visant 13,80 euros contre 17,50 euros précédemment.
- Goldman Sachs abaisse de neutre à vendre sa recommandation sur Valeo en visant 44 euros.
- Goldman Sachs rehausse de neutre à achat sa recommandation sur Michelin, objectif 114 euros.
- MainFirst passe de sousperformance à neutre sur Zodiac en visant 20 euros contre 17 jusque-là
- AlphaValue abaisse Elior d'acheter à accumuler.
- HSBC revalorise LafargeHolcim de 59 à 63 francs en restant acheteur.
- RBC Capital passe de sousperformance à surperformance sur EDF pour un objectif de 14,50 euros contre 12 précédemment.

* En bref :
- Thales remporte un beau contrat en Australie.
- Lectra équipe Ruyi de 8 solutions de découpe.
- Solutions 30 franchit le cap des 10 millions d'interventions.
- L'offre '36 mois de plus à domicile' de Pharmagest est en phase d'industrialisation.
- SuperSonic Imagine présent la nouvelle version d'Aixplorer au congrès de la RSNA.
- PCAS rachète un centre de R&D.
- Air France KLM quittera le STOXX 600 Europe le 19 décembre.
- S&P relève la perspective de la note crédit d'Arkema de négative à stable.
- Ingenico va présenter son premier terminal de paiement sous Android, APOS.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : l'optimisme domine à la veille de Thanksgiving
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]