Préouverture Paris : la Banque du Japon en entrée, la Fed en plat de résistance

Préouverture Paris : la Banque du Japon en entrée, la Fed en plat de résistance

Janet Yellen Fed

Boursier.com, publié le mercredi 21 septembre 2016 à 08h30

LA TENDANCE

C'est la journée des banques centrales. Les marchés européens seront pris en sandwich aujourd'hui entre la Banque du Japon, qui a annoncé des changements majeurs dans sa politique monétaire ce matin, et la Fed, qui tranchera sur ses taux directeurs ce soir à 20h00 heure de Paris. Ce matin, la BoJ a donc étoffé son arsenal, ce qui a remis dans le sens de l'avancée des indices asiatiques évoluant plutôt en ordre dispersé jusque-là. La banque centrale japonaise a laissé comme prévu inchangé son principal taux directeur à -0,1%, mais a abandonné sa cible de monnaie centrale pour lui substituer un contrôle de la pente de la courbe des rendements. L'objectif est de maintenir les rendements à dix ans à leur niveau actuel, ce qui donnera de la visibilité aux investisseurs institutionnels.

Le gros rendez-vous du jour est pour ce soir avec la décision de la Fed sur ses taux. Un statu quo est hautement probable, si l'on en croit les pronostics et les sondages réalisés auprès des professionnels de la finance. Mais sait-on jamais. Les marchés américains ne s'y sont pas trompés hier : plutôt que de jouer la spéculation, les investisseurs se sont mis en stand-by : les indices ont très peu varié.

A l'ouverture, les places européennes sont orientées en hausse après la décision de la Banque du Japon. Le CAC40 devrait renouer avec les 4.400 points.

WALL STREET

Après une séance atone, lundi, la Bourse américaine a adopté un optimisme prudent, mardi, à l'approche de la décision de politique monétaire de la Fed, attendue mercredi soir. La probabilité d'une hausse des taux directeurs reste faible, inférieure à 20%, selon les traders. Par ailleurs, la Banque du Japon pourrait créer la surprise, mercredi matin, à l'issue de sa réunion à Tokyo, en annonçant de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé mardi de 0,05% à 18.130 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,03% à 2.139 points et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a avancé de 0,12% à 5.241 points.

ECO ET DEVISES

Pas d'indicateurs majeurs en Europe ce jour. Aux Etats-Unis, à l'inverse, le rapport hebdomadaire concernant les stocks pétroliers domestiques américains (16h30) précèdera le communiqué monétaire de la Fed à l'issue du FOMC (20h00), les prévisions économiques de la Fed (20h00) et la conférence de presse de Janet Yellen, présidente de la Fed (20h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1148 ce matin. Le baril de Brent se négocie 46,50$ et le WTI 44,87$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.316$ (+0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Renault : le constructeur va démarrer le 22 septembre des négociations avec ses représentants syndicaux en vue de signer un nouvel accord pluriannuel.

* Alstom : un comité central d'entreprise extraordinaire devrait avoir lieu le 26 septembre en présence du PDG pour évoquer la situation du site de Belfort.

* Gecina : les résultats provisoires de l'OPA sur Foncière de Paris ne confèrent que 14% du capital au groupe, contre plus de 76% à Eurosic. Les résultats définitifs seront présentés le 22 septembre.

* Eurofins : la société a révisé à la hausse son objectif annuel d'EBITDA ajusté, le passant à 480 ME contre 460 ME précédemment. Les objectifs de 2017 seront précisés lors de la publication des comptes 2016, mais Eurofins indique qu'il est probable qu'un objectif d'EBITDA de 550 ME.

* Ubisoft : le groupe va placer 400 millions d'euros d'obligations convertibles auprès d'investisseurs institutionnels, lors d'un placement privé. Le groupe a opté pour des OCEANE (obligations à option de conversion en actions nouvelles et/ou d`échange en actions existantes) qui doivent lui permettre d'accroître sa flexibilité financière. Elles arriveront à échéance en 2021.

* Alten : la marge opérationnelle du groupe est remontée à 10% au premier semestre 2016, pour un bénéfice net de 60,9 LE (+34,4%). La société vise une croissance organique annuelle supérieure à celle de l'an passé tout en améliorant légèrement sa marge opérationnelle d'activité par rapport à 2015.

* DBV Technologies : l'agence américaine du médicament a accordé une revue accélérée au traitement de l'allergie au lait de DBV Technologies, Viaskin Milk. Le candidat est actuellement en essai clinique de phase IIb chez des patients pédiatriques âgés de 2 ans et plus souffrant d'APLV sévère (IgE-médiée). La procédure "fast track" de la FDA permet de faciliter l'arrivée sur le marché de traitements destinés aux maladies graves et aux besoins médicaux non satisfaits.

* Chiffre d'affaires / résultats : Tronics, Diaxonhit, Actia, CBo Territoria, Abivax, Aures Technologie, Evolis, Oncodesign, Fimalac, Cibox, Amoeba, Vexim, Maisons France Confort, Easyvista, Sidetrade, Cerinnov...

* Analystes : Main First démarre le suivi de Valeo et Michelin à "surperformance" (objectifs respectifs 58 et 116 euros) et de Faurecia à "neutre", objectif 39 euros. Plastic Omnium quitte la liste des valeurs moyennes préférées de la Société Générale. HSBC remplace Renault par Barclays dans sa sélection Super 10 européenne. Liberum réduit de 36 à 33,50 euros son objectif de cours sur JCDecaux, suivi à "conserver". Kepler Cheuvreux relève sa recommandation sur Atos à l'achat. Natixis initie le suivi de Transgene avec une recommandation acheter et un objectif de cours de 4,20 euros.

* En bref : Demos lance une augmentation de capital de 21,5 ME à 0,57 euro. Casino rachète trois souches obligataires. Foncière Atland crée un OPCI dédié au Transport public de voyageurs. Adocia lance une étude clinique de Phase 1b évaluant BioChaperone Combo. Le Crédit Foncier envisage de céder sa participation dans Foncière Atland. OSE Immunotherapeutics présente un poster sur Atalante 1. ECA vend des robots de déminage. Inside Secure a bouclé la vente de sa branche semiconducteurs. Rougier repousse la publication de ses comptes. La filiale américaine d'Imerys va relever le prix de ses produits carbonate de calcium à compter du 1er décembre prochain. La Croix-Rouge française équipe des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer avec le bracelet d'autonomie BlueGard de Bluelinea. LafargeHolcim en partenariat avec xTreeE dans l'impression 3D.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : la Banque du Japon en entrée, la Fed en plat de résistance
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]