Préouverture Paris : la rechute inquiétante du pétrole

Préouverture Paris : la rechute inquiétante du pétrole©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 mai 2017 à 08h30

LA TENDANCE

La fin de semaine sera dominée en bourse par le plongeon des cours du pétrole, qui se retrouvent désormais sous le niveau qu'ils affichaient lorsque l'Opep avait décidé de fermer, un peu, ses vannes, pour favoriser un redressement des prix. Les pertes du Brent et du WTI dépassent 10% sur la semaine, une première depuis le mois de janvier 2016. Depuis les sommets atteints en février, l'or noir a perdu environ 19%. Cette situation a des conséquences sur les valeurs liées de près ou de loin au secteur, sur les autres matières premières et sur le billet vert, puisque l'euro est en passe de revenir à 1,10 dollar, ce qui n'était plus arrivé depuis novembre dernier.

Le pétrole ne sera pas le seul thème au centre de l'actualité. L'économie américaine occupera aussi une bonne place avec les chiffres de l'emploi d'avril et les discours de deux poids lourds de la Fed, Stanley Fischer et Janet Yellen.

Les derniers créneaux de publications trimestrielles de la semaine sont occupés par Engie et Euler Hermès en France, Amadeus, Banco Popular, Proximus, Erste Group et Skanska ailleurs en Europe. A Wall Street, Moody's, Cigna, Cognizant et CenterPoint seront sur le pont.

Après sa vive hausse de la veille, le CAC40 va perdre du terrain à l'ouverture.

WALL STREET

Wall Street a fini une nouvelle fois sans grande conviction, jeudi, l'optimisme affiché la veille par la Fed pour l'économie américaine ayant été douchée par un plongeon des cours du pétrole de près de 5%, qui a pesé sur les valeurs énergétiques. En outre, les résultats trimestriels de Facebook, Tesla ou encore Viacom ont déçu. Peu avant la clôture, la chambre des représentants a voté l'abrogation de la loi "Obamacare", une première victoire politique pour Donald Trump. Jeudi soir, l'indice Dow Jones a fini proche de l'équilibre (-0,03%) à 20.951 pts, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,06% à 2.386 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs, a aussi fait du surplace à 6.075 pts (+0,05%).

ECO ET DEVISES

Cap sur les Etats-Unis avec le rapport gouvernemental sur la situation de l'emploi (14h30), le discours de Stanley Fischer, vice-président de la Fed, à Stanford (17h30), l'intervention de Janet Yellen, présidente de la Fed, à Providence (19h30) et les données sur le crédit à la consommation (21h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0983 ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,07$ et le WTI 44,65$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.227$ (-0,04%).

VALEURS A SUIVRE

* Engie : le groupe a confirmé ses objectifs 2017 en marge de la publication, ce matin, de ses résultats du 1er trimestre 2017. L'énergéticien poursuit sa mue en mettant en avant la hausse des résultats de son nouveau coeur de métier. L'Ebitda consolidé, lui, recule encore.

* Airbus : le patron du loueur aéronautique américain Air Lease, John Plueger, n'a pas hésité à brocarder Airbus hier soir lors de la conférence téléphonique de présentation des trimestriels de son groupe. Il a notamment expliqué aux analystes "aucun avion Airbus n'est délivré en temps et en heure en 2017". Il craint aussi pour le programme A330neo. Par ailleurs, le C919 chinois fera son vol inaugural dans la journée.

* Vivendi : le groupe a resserré jeudi son contrôle sur Telecom Italia, en faisant désigner 10 des 15 administrateurs lors de l'assemblée générale. Le nouveau conseil devrait se réunir en principe vendredi pour désigner son président, qui pourrait être le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine

* AccorHotels : la société n'a pas réagi aux rumeurs qui ont circulé hier, propulsant le titre en hausse de plus de 3% en clôture. Le magazine professionnel britannique 'Estates Gazette' avait mis le feu aux poudres en annonçant que SAPIC, GIC, Colony NorhStar et Amundi étaient en négociations exclusives pour racheter la branche HotelInvest. Les informations de la publication laissent penser que la transaction pourrait être finalisée d'ici la fin du mois de juin, et que l'actuel propriétaire conserverait une participation d'environ 20% au capital.

* JCDecaux : les revenus se contractent de -1% en données comparables au 1er trimestre, à 748,5 ME. La croissance organique devrait faire son retour sur le trimestre en cours. Par ailleurs, la société a saisi le Conseil d'Etat après la validation par le tribunal administratif de la procédure d'attribution du marché 'Vélib 2' à son concurrent Smoovengo.

* Chiffre d'affaires / Résultats : UFF, Maisons France Confort, Gérard Perrier Industrie, Delfingen, Ober, Akka, Ateme, Poxel, Le Noble Age...

* Analystes :
- HSBC reste acheteur de Veolia, mais revalorise de 20 à 22 euros.
- HSBC passe de conserver à acheter sur Air France KLM, en relevant son objectif de cours de 6 à 9,50 euros.
- Crédit Suisse passe de sousperformance à neutre sur Air France KLM, en visant 8,79 euros contre 5,03 euros précédemment.
- Alphavalue passe d'alléger à accumuler sur Veolia, avec un objectif à 19,30 euros contre 18,30 euros jusque-là.
- Barclays passe de "surpondérer" à "souspondérer" sur Casino.
- Natixis passe d'acheter à neutre sur BNP Paribas.
- Kepler Cheuvreux remplace Société Générale (recommandation abaissée d'achat à conserver) par BNP Paribas dans sa liste de valeurs bancaires préférées.

* En Bref :
- DBT avance sa seconde tranche obligataire.
- MDxHealth renouvelle son partenariat de recherche avec l`Université de Maastricht.
- BforBank choisit la solution VIC d'Harvest.
- Sqli rachète une société suédoise.
- Hachette Livre va déposer une OPA simplifiée sur IsCool.
- Un nouveau projet éolien dans la Meuse pour Futuren.
- Neolife remporte plusieurs nouveaux projets.
- Amoeba signe un accord de distribution en Roumanie.
- MSD France retient l'offre TPO de Cegedim.

 
4 commentaires - Préouverture Paris : la rechute inquiétante du pétrole
  • avatar
    CHOUETTE_67 -

    Le pétrole baisse bon signe pour les compagnie aériennes, mais peut être aussi à la pompe, est ce que notre porte feuille va le ressentir ? rien n'en est sur.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    pas bon signe pour l'avenir lorsque le pétrole chute !

  • avatar
    ribeleiwi -

    Que fait airbus ? : avion militaire à problèmes , A380 à problèmes , livraisons de commandes hors des délais , pertes des commandes en Pologne , ... Si le PDG n'est pas à la hauteur , il faut le renvoyer et sans primes ! Quand les chinois s'immisceront dans la course ; ca ne rigolera plus ... Et nous aurons encore des chomeurs !

  • avatar
    pmlnbvcxw -

    Cela prouve que l'électricité ne remplacera pas le pétrole.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]