Préouverture Paris : le CAC40 doit gagner 50 points pour réussir sa semaine

Préouverture Paris : le CAC40 doit gagner 50 points pour réussir sa semaine

graphique bourse trader

Boursier.com, publié le vendredi 18 mars 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Les marchés européens devraient se redresser à l'ouverture, après avoir cédé du terrain hier. Le CAC40 sort de quatre performances hebdomadaires positives consécutives. Pour réaliser la passe de cinq, il faudra rattraper un passif d'une cinquantaine de points lors de la séance du jour. Les places continentales ont toutefois du mal à suivre les hausses de New York et de Londres, à cause de la remontée de l'euro face au dollar. La veille, la forte poussée des matières premières avait permis de compenser les reflux des valeurs bancaires et automobiles. Il faudra aussi se méfier des "sorcières" aujourd'hui : la journée dite des "quatre sorcières" est une séance particulière de bourse, qui a lieu le troisième vendredi des mois de mars, juin, septembre et décembre, au cours de laquelle arrivent à expiration les options et les contrats à terme sur indices et actions. Il en résulte d'importants volumes d'échanges additionnels. Ces journées ne sont pas forcément baissières mais elles sont synonymes de volatilité et d'incertitude.

Côté sociétés, l'actualité est assez calme. Telecom Italia et Generali ont publié leurs résultats en Europe ce matin. Tiffany est attendue aux Etats-Unis avant l'ouverture.

WALL STREET

La Bourse américaine a inscrit une 5ème séance de hausse, jeudi, après le discours prudent de la Fed, qui annoncé mercredi un ralentissement du rythme de hausse de ses taux directeurs. Le Dow Jones et le S&P 500 sont désormais entrés en terrain positif depuis le début 2016, après avoir abandonné entre 8% et 9% sur les 6 premières semaines de l'année. Le prix du baril de pétrole WTI a flambé de 4,5%, franchissant le seuil des 40$ pour la première fois depuis début décembre.

Jeudi à la clôture, l'indice Dow Jones a progressé de 0,90% à 17.481 points à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,66% à 2.040 points, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a gagné 0,23% à 4.775 points. En Europe, l'indice EuroStoxx 50 a en revanche cédé 0,60%.

ECO ET DEVISES

En Europe, les salaires du 4ème trimestre en France seront dévoilés à 8h45. Aux Etats-Unis, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta (15h00) et l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (15h00) sont attendus. Par ailleurs, c'est la "journée des Quatre Sorcières" aujourd'hui, synonyme de volatilité avec l'arrivée à échéance de plusieurs types de contrats à terme.

La parité euro / dollar atteint 1,1315 ce matin. Le baril de Brent se négocie 41,50$ et le WTI 41,69$ pour l'échéance de mai. L'once d'or se traite 1.263$ (+0,4%).

VALEURS A SUIVRE

* LafargeHolcim : Eric Olsen, le directeur général, s'emploie depuis hier à convaincre les marchés que le cimentier est désormais en ordre de bataille, après une période délicate liée à la gestion de la fusion et à des marchés finaux moroses dans plusieurs régions. Ce matin, ce sont les colonnes du 'Figaro' qu'il a choisies pour enfoncer le clou. Olsen martèle à nouveau son message : "tout est maintenant en place", "l'essentiel de la mise en oeuvre de la fusion est derrière nous"... Pour le dirigeant, le nouveau groupe est "bien plus fort" que Lafarge et Holcim pris séparément.

* JCDecaux : Experion, plus connu sous son ancien nom CBS Outdoor, a finalement conservé le budget du métro de Londres, auquel postulait le français, le plus important du monde. Ce contrat de huit ans porte sur les espaces publicitaires de plus de 400 stations de métro qui totalisent plus de 30 millions de trajets quotidiens.

* Marie Brizard Wine & Spirits : la filiale française sort de son plan de redressement, après un remboursement anticipé. "La sortie du plan de redressement de notre filiale Marie Brizard Wine & Spirits France constitue la première étape de la sortie intégrale du plan de redressement de notre groupe qui devrait être effective dans les prochains mois", a précisé le directeur général Jean-Noël Reynaud.

* Bluelinea : le résultat net devrait être équilibré en 2017, a révélé le président du directoire, Laurent Levasseur, dans un entretien à www.boursier.com.

* Chiffre d'affaires / résultats : Soft Computing, Sensorion, DNXCorp, Exel Industries, Baccarat, IT Link, Biophytis, Archos, Stef, Logic Instrument...

* Analystes : Nomura relève de neutre à acheter son avis sur Total en visant 45 euros. Berenberg démarre le suivi d'Eiffage à conserver avec un objectif à 68 euros et revalorise Vinci de 60 à 74 euros, en restant acheteur. Le bureau d'études démarre également le suivi de la Scor sur un avis conserver et un objectif de 31,10 euros. Morgan Stanley passe de souspondérer à surpondérer sur Kering. Raymond James reprend le suivi de Technip à performance de marché. Natixis reste à l'achat sur Pernod-Ricard, dont l'objectif de cours est porté de 118 à 125 euros.

* En bref : Colas dans le groupement pour l'extension d'une ligne du métro du Caire. L'Autorité Belge de la Concurrence autorise le rapprochement de Groupe Fnac et Darty. Casino met en place des passerelles avec le monde agricole. Wouter Devriendt proposé à la succession de Karel De Boeck aux commandes de Dexia. Spineway dépose 3 brevets pour la technologie Mont-Blanc 3D+. Drone Volt noue un partenariat au Benelux. Spineguard signe un accord de commercialisation avec OrthoPediatrics aux Etats-Unis. Fleury Michon dément une forte baisse de ses prix. Celyad prévoit de déposer le dossier AMM de C-Cure en novembre en Europe. Airbus va ouvrir un grand centre de formation en Inde. La Société Générale pourrait vendre ses parts dans Eurobank en Pologne.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : le CAC40 doit gagner 50 points pour réussir sa semaine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]