Préouverture Paris : le CAC40 va repasser les 4.400 points

Préouverture Paris : le CAC40 va repasser les 4.400 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 août 2016 à 08h30

LA TENDANCE

C'est toujours le timing de la hausse de taux de la banque centrale américaine qui fait couler de l'encre sur les marchés. Après un compte-rendu de la dernière réunion de la Fed montrant des dissensions sur la stratégie à adopter, les déclarations récentes de plusieurs membres influents de l'institution en faveur d'un resserrement monétaire dès cette année ont provoqué un regain de prudence chez les investisseurs. Il est temps que la patronne, Janet Yellen, fasse un peu de ménage. Ça tombe bien, puisqu'elle interviendra vendredi lors de la grand'messe annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis. Actuellement, les professionnels sont encore sceptiques sur la probabilité d'une hausse de taux cette année : ils ne sont que 18% à l'envisager lors de la réunion de septembre et ne sont même pas majoritaires sur celle de décembre (40,6%), selon le baromètre FedWatch de CME. Les taux très bas sont synonymes de liquidités abondantes. S'ils ne sont pas vraiment sains au niveau macroéconomique, ils font la joie des financiers qui peuvent faire facilement circuler les capitaux.

Les publications d'entreprises, elles, se font rares aujourd'hui. JM Smucker et Best Buy apporteront un peu d'animation avant l'ouverture aux Etats-Unis, tandis qu'Intuit est le seul dossier du S&P500 attendu post-clôture. En Europe, le britannique Persimmon et le suisse Straumann ont dévoilé leurs chiffres ce matin.

Le CAC40 devrait ouvrir en hausse, légèrement au-dessus des 4.400 points.

WALL STREET

Wall Street s'est finalement affiché sur une note relativement stable lundi soir, toujours proche de ses sommets, encore soutenu par l'actualité des fusions et acquisitions dominée par les dossiers Syngenta et Pfizer / Medivation, et ce malgré la rechute du pétrole. Le DJIA a reculé de 0,12% à 18.529 pts, alors que le Nasdaq a pris 0,12% à 5.245 pts. Le S&P500 se maintient à 2.183 pts (-0,06%).

ECO ET DEVISES

L'indice en Europe, les indices PMI Flash d'août sont attendus en France (9h00), Allemagne (9h30) et zone euro (10h00) notamment. Aux Etats-Unis, place aux ventes de logements neufs de juillet (16h00) et à l'indice manufacturier de la Fed de Richmond (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1330 ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,67$ et le WTI 46,78$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.336$ (-0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Schneider Electric : le groupe pourrait récupérer 1,5 Md$ (environ 1,32 MdE) en vendant sa filiale DTN, qui fournit des données en temps réel sur la météorologie, l'agriculture et les matières premières. Le groupe n'avait pas spécialement l'intention de se séparer de cette branche qui ne fait certes pas partie de son coeur de métier, mais qui affiche de solides performances financières. Cependant, les informations obtenues par Bloomberg laissent penser que Schneider a reçu une offre spontanée qui l'a amené à envisager la vente, même si le processus n'en est qu'à un stade préliminaire.

* Renault : le rapport gouvernemental sur les émissions de polluants par les constructeurs automobiles a-t-il sciemment ménagé Renault ? C'est la thèse développée ce matin par le 'Financial Times', qui affirme que trois des dix-sept membres de la commission Royal chargée de faire la lumière dans ce dossier après la découverte des trucages de Volkswagen lui ont indiqué que des éléments avaient été retirés du rapport final. Rien qui ne prouve quoi que ce soit à ce stade, mais des éléments troublants, qui font rappeler au 'FT'... que l'Etat français détient 20% de Renault.

* Areva : General Electric formulerait une offre de reprise d'Adwen, la filiale spécialisée dans les éoliennes en mer, détenue à parité avec Gamesa, selon 'La Lettre de l'Expansion'. Une offre ferme pourrait être soumise dès demain.

* Solocal : l'association Regroupement PPLocal, qui défend les intérêts de plus d'un millier d'actionnaires, a écrit à l'Autorité des marchés financiers pour qu'elle ouvre une enquête sur la communication financière et le marché du titre. L'organisation précise qu'il s'agit cette fois d'une demande formelle, après que ses membres eurent déjà pour certains alerté le régulateur.

* Metabolic Explorer : et si Technip volait au secours de Metex ? Les deux groupes ont signé un accord afin d'évaluer une technologie combinée de polymères, à partir de leurs produits PDO et PTT respectifs. Il comprendra un volet technique et un volet commercial, visant à la vente d'une solution commune au travers d'accords de licence.

* Pharmagest : la société a pris 80% du capital de Noviatek, une jeune pousse spécialisée dans la conception de systèmes technologiques innovants pour l'aide aux personnes à besoins spécifiques : Alzheimer, personnes âgées dépendantes, personnes en situation de Handicap. L'objectif est de réaliser 6 ME de revenus dans 5 ans. La production et la commercialisation de la solution Noviacare devraient débuter fin 2017.

* Chiffre d'affaires / résultats : néant.

* Analystes : Berenberg revalorise Nestlé de 81,50 à 86 francs en restant acheteur. HSBC revalorise Teleperformance de 88 à 103 euros (achat).

* En bref : l'offre de retrait visant Orolia interviendra en septembre. Gaussin signe un contrat avec Manuloc. Gecina et l'ADAM haussent le ton contre l'offre d'Eurosic sur Foncière de Paris. Drone Volt crée un département 'Services' pour les professionnels. Bluelinea nouvelle STARR.

 
1 commentaire - Préouverture Paris : le CAC40 va repasser les 4.400 points
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]