Préouverture Paris : le CAC40 va tenter un rebond après une sombre semaine

Préouverture Paris : le CAC40 va tenter un rebond après une sombre semaine©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 08 février 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Après une séance empreinte d'une forte nervosité vendredi à Wall Street, on pouvait craindre pour la reprise boursière en Asie ce matin. Finalement, la journée s'est plutôt bien déroulée avec notamment un Nikkei 225 qui a repris 1,1% à la clôture, aidé par une stabilisation de la parité entre dollar et yen, tandis que Sydney a clôturé tout près de l'équilibre. Les marchés chinois et coréens sont clos pour le nouvel an lunaire.

A Paris, le CAC40 a mis fin la semaine dernière à deux performances hebdomadaires positives par une lourde rechute (-4,9%) qui a ramené l'indice à 4.200 points, sa clôture la plus faible pour un vendredi soir depuis le 9 janvier 2015. Ce matin, l'indice parisien devrait retrouver quelques couleurs et remonter autour des 4.220 points en ouverture.

Les publications trimestrielles de grandes entreprises concernent aujourd'hui Assa Abloy et Galp Energia en Europe, ainsi que Cognizant, Loews et Hasbro aux Etats-Unis. Le programme va nettement s'étoffer cette semaine sur le vieux continent, avec environ 80 sociétés du STOXX 600. Sur le S&P500 américain, environ 70 postulants sont également recensés.

WALL STREET

Les marchés américains ont cédé au pessimisme, vendredi, après la publication de chiffres de l'emploi diversement interprétés et sous le poids des valeurs technologiques. L'action du réseau social LinkedIn a plongé de plus de 43% après l'annonce de pertes surprise au 4ème trimestre et de prévisions décevantes pour 2016 ! A la clôture, l'indice Dow Jones a chuté de 1,29% à 16.205 points, tandis que le S&P 500 a reculé de 1,85% à 1.880 points. Le Nasdaq, riche en valeurs technologiques et en biotechs, a plongé de 3,25% à 4.363 points, revenant à son plus bas niveau depuis octobre 2014.

ECO ET DEVISES

Un seul indicateur aujourd'hui, l'indice du sentiment des affaires de la Banque de France en janvier (08h30 : consensus 99).

La parité euro / dollar atteint 1,1131 ce matin. Le baril de Brent se négocie 34,23$ et le WTI 32,93$ pour l'échéance d'avril. L'once d'or se traite 1.166$ (-0,6%).

VALEURS A SUIVRE

* Air France KLM : en janvier, la compagnie a affiché de solides performances en matière de trafic. La compagnie, dont les capacités ont été réduites de -0,2%, a néanmoins enregistré une hausse de 3,2% de son trafic passagers, ce qui induit un coefficient d'occupation en amélioration de 2,7 points, 85,2%.

* Airbus : le groupe va faire voler son premier A321neo dans les prochains jours, si les conditions météorologiques le permettent. Le plus gros monocouloir de la famille A320 de dernière génération sera équipé de réacteurs CFM International, ce qui constitue une demi-surprise car c'est le moteur Pratt & Whitney qui est censé propulser les premiers appareils qui seront livrés en fin d'année.

* Total : le groupe poursuit la mise en production de nouveaux gisements, avec le démarrage des champs de gaz et de condensats de Laggan et Tormore, à l'ouest des îles Shetland, dans 600 mètres de profondeur d'eau. Ils doivent produire 90.000 barils par jour d'équivalent pétrole.

* Areva : 2016 sera une véritable année de transition pour la société, notamment parce que les grandes manoeuvres annoncées depuis plusieurs mois concernant Areva NP et la recapitalisation n'auront pas lieu cette année. Il faudra en effet attendre début 2017 pour ces opérations, a indiqué le directeur général Philippe Knoche, qui a prévu, dans l'intervalle, d'annoncer le 25 février comment le groupe compte faire face à l'échéance obligataire d'1 milliard d'euros.

* Casino : moins d'un mois après avoir annoncé la mise en vente de sa filiale thaïlandaise Big C, le groupe a trouvé preneur. Et sans surprise, c'est le conglomérat local TCC qui sort de l'ombre, avec une offre à 3,1 milliards d'euros pour les 58,6% du tour de table détenus par le français, dividende éventuel inclus. La transaction devrait être finalisée avant la fin du mois de mars.

* Chiffre d'affaires / résultats : Mainstay, Astellia...

* Analystes : HSBC rehausse Vinci à l'achat en visant 66 euros contre 64 euros précédemment. Goldman Sachs rehausse Technip à l'achat avec un objectif porté de 50 à 54 euros. Degroof Petercam dégrade ArcelorMittal d'accumuler à conserver en visant 3,50 euros contre 6 auparavant. Mediobanca entame le suivi de Vinci à l'achat en visant 68 euros.

* En bref : Stentys commence à vendre son stent "BTK" en Europe du Nord. DCNS s'équipe chez Dassault Systèmes. Nouvel accord entre GSK et Valneva. Holosfind lève 150.000 euros via un placement privé. William Wijns présidera le comité scientifique de supervision de CHART-1 de Celyad. Innate débute un 5ème essai avec monalizumab. Implanet nomme un dirigeant aux Etats-Unis. Implanet traite ses premiers patients en routine au Royaume-Uni.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : le CAC40 va tenter un rebond après une sombre semaine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]