Préouverture Paris : le CAC40 vise le retour à 5.000

Préouverture Paris : le CAC40 vise le retour à 5.000©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 juillet 2015 à 08h30

LA TENDANCE

Le rebond des marchés américains hier devrait permettre aux places européennes de poursuivre leur hausse ce matin, avec des indicateurs avancés qui pointent légèrement dans le vert. Le CAC40 pourrait ainsi revenir à l'assaut des 5.000 points. L'actualité des entreprises est chargée avec des nombreuses annonces et publications. Au chapitre des opérations financières, il faut noter le rachat d'Italcementi par HeidelbergCement, soit une seconde consolidation majeure en Europe dans le secteur des matériaux de construction après le mariage entre Lafarge et Holcim. Solvay a pour sa part jeté son dévolu sur l'américain Cytec pour 6,4 Mds$.

L'autre gros morceau du jour en bourse, c'est la position de la Fed sur ses taux directeurs, rendue publique post-clôture européenne. Les investisseurs chercheront surtout à savoir si le premier resserrement monétaire depuis 2006 aura lieu en septembre, une éventualité à laquelle les économistes assignent actuellement une probabilité de 50%, selon le sondage Bloomberg le plus récent. Hier, des rumeurs selon laquelle la Fed pourrait attendre décembre ont contribué à alimenter le rebond.

Mercredi 29 juillet est la première des deux journées "marathon" de la Bourse de Paris pour les publications estivales, avec la ruée des entreprises avant la coupure du mois d'août. Solvay, Total, Saint-Gobain, GDF Suez (Engie), Schneider, Lafarge, Peugeot, Atos, Ingenico, Eramet, Suez Environnement, Imerys, Alten, Aéroports de Paris, Elis, Aperam, Klépierre, Scor, Nexans et Rexel sont les têtes d'affiche. Ailleurs en Europe, Bayer, Linde, Barclays, Sky, GSK, Volkswagen, KPN ou Altice sont dans les starting-blocks, pour n'en citer que quelques-unes. Aux Etats-Unis, Colgate Palmolive, Procter and Gamble, L-3, Time Warner Cable, Delphi, Mondelez et Amgen seront sur le pont.

WALL STREET

Wall Street a mis fin à cinq séances consécutives de baisse hier soir lors d'une journée à nouveau dominée par une vague de publications d'entreprises. Malgré les nouveaux remous sur la bourse chinoise, les investisseurs se sont focalisés sur les résultats plutôt solides des entreprises américaines en attendant l'issue de la réunion de deux jours de politique monétaire de la Fed qui se termine ce soir. Côté indicateurs, la confiance du consommateur est tombée en juillet à son plus bas niveau depuis septembre 2014, tandis que la croissance dans les services s'est accélérée. Les prix des maisons individuelles ont augmenté de leur côté moins fortement que prévu en mai. Au final, le DJIA a rebondi de 1,09% à 17.630 pts, le Nasdaq a pris 0,98% à 5.089 pts et le S&P500 s'est offert un gain de 1,24% à 2.093 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, l'indice de confiance des consommateurs français de juillet (08h45) est le seul indicateur majeur. Aux Etats-Unis, les promesses de ventes de logements de juin (16h00) et le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (16h30) permettront d'attendre jusqu'à la décision de la Fed sur ses taux (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1081 ce matin. Le baril de Brent se négocie 53,15$ et le WTI 47,87$ pour l'échéance de septembre. L'once d'or se traite 1.097$ (+0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Total : le groupe fait état d'un résultat net ajusté de 3,1 milliards de dollars, en baisse de 2%, pour un chiffre d'affaires en recul de 29% à 44,7 Mds$. Il propose un acompte sur dividende de 0,61 euro par action au titre du second trimestre 2015, stable par rapport à celui du deuxième trimestre 2014.

* LVMH : la croissance organique du premier semestre atteint 6%, contre 4% attendus par le consensus. Elle a accéléré à 9% au second trimestre. Le résultat opérationnel courant est ressorti à 2,96 MdsE, contre 2,93 MdsE attendus. Le bénéfice net a progressé de 5% à 1,58 MdE.

* Schneider : mauvaise nouvelle pour la société, qui a averti sur ses objectifs 2015. La performance est grevée par des environnements de marché plus difficiles que prévus en Chine et sur le secteur pétrole & gaz, ainsi que par des éléments exceptionnels chez Invensys.

* LafargeHolcim : le groupe a présenté une "feuille de route" pour le second semestre tôt ce matin, en marge des comptes semestriels des deux cimentiers, les derniers chacun de leur côté. La nouvelle entité estime qu'elle sera en mesure de dégager au moins 100 millions de francs suisses de synergies ayant un impact sur les résultats dès le second semestre 2015 dans le cadre de son programme pour atteindre 1,5 milliard de francs suisses (1,4 milliard d'euros) de synergies en année pleine dans les trois ans.

* Solvay : le groupe va racheter la société américaine Cytec pour 6,4 milliards de dollars, soit 75,25 dollars l'action. L'opération a été recommandée à l'unanimité par les conseils d'administration de deux sociétés. Il apporte 2 Mds$ de revenus et des marges élevées. La transaction sera relutive rapidement.

* Peugeot : le groupe a renoué avec les bénéfices sur le semestre, en réitérant ses prévisions de moyen terme. La génération de free cash-flow est élevée. Le groupe s'attend à un marché automobile orienté à la hausse en Europe en 2015 avec +6% de croissance, à une croissance de l'ordre de +3% en Chine, à un marché en baisse d'environ 15% en Amérique latine et d'environ 35% en Russie.

* Numericable SFR : les résultats sont en forte hausse au second trimestre. La marge d`EBITDA ajusté gagne 7,2 points à 38,4%, ce qui conforte le Groupe dans sa capacité d`atteindre à moyen terme son objectif de 45%.

* Euro Disney : Mickey va devoir aller s'expliquer à Bruxelles. La Commission européenne pense que Disneyland Paris pratique des prix discriminatoires selon l'origine des touristes qui fréquentent ses allées. Hier, elle aurait demandé à la France de se pencher sur la question, selon les informations du 'Financial Times'.

* Eiffage : les revenus sont en hausse de 1,4% à 6,6 MdsE au premier semestre (+0,7% en organique). Le carnet de commandes s'élève à 11,9 MdsE au 1er juillet 2015, en baisse de -3,3%.

* Résultats / chiffres d'affaires : Scor, Atos, Nexans, Altice, Rexel, Sequana, Spie, M6, Worldline, Teleperformance, Euler Hermes, Ales Groupe, Electricité de Strasbourg, Harvest, Ateme, Artea, Pixium, Viel, Keyyo, NRJ Group, CRCAM Brie Picardie, Aquila, Cegedim, Guerbet, Vexim, Akka, Traqueur, Ulric de Varens, Implanet, Cast, Genticel, Gameloft, Herige, Dalet, Ekinops, Implanet, A2Micile, Astellia, McPhy, Foncière de Paris, Groupe Crit...

* En bref : Saft fournit les batteries d'alimentation de la ligne grande vitesse Médine-La Mecque. Patrimoine et Commerce finalise la fusion absorption de Foncière Sepric. Eurosic acquiert trois immeubles de bureaux pour 168 ME. Erytech lorgne Wall Street. Legrand va rejoindre l'indice FTSE4GOOD. BPCE place 6,9% du capital de Nexity.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : le CAC40 vise le retour à 5.000
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]