Préouverture Paris : le comportement de Trump inquiète

Préouverture Paris : le comportement de Trump inquiète©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 mai 2017 à 08h30

LA TENDANCE

La politique occupe toujours la place centrale dans l'actualité ce matin, alors que les marchés financiers sont toujours en pause après leur très bon début d'année. Donald Trump cherche à déminer un terrain qu'il a lui-même piégé, le gouvernement May et la Commission européenne se chicanent toujours sur le Brexit et la France attend la composition du premier gouvernement de l'ère Macron, après la désignation d'Edouard Philippe comme premier ministre. L'autre élément marquant de cette mi-mai, c'est la confirmation de la vigueur de l'euro, revenu sur ses niveaux pré-élection de Donald Trump, autour de 1,11 dollar. Les revirements du président américain et la montée en puissance de l'économie européenne alimentent la vigueur de la monnaie unique.

Côté sociétés à Paris, Suez lance ce matin une augmentation de capital de 750 ME tandis que Bouygues et Ubisoft ont publié leurs résultats.

Les indicateurs avancés européens sont orientés à la baisse ce matin, avec un CAC40 qui va reculer sous les 5.400 points.

WALL STREET

Au lendemain de records historiques pour le Nasdaq et le S&P 500, Wall Street a retrouvé mardi sa tendance hésitante des dernières semaines. Le pétrole a marqué le pas après son récent rebond, le dollar a chuté et Donald Trump a inquiété les marchés par de nouvelles initiatives controversées. Le Nasdaq a tout de même grimpé à un nouveau sommet de tous les temps. Mardi, l'indice Dow Jones a fini quasi-stable (-0,01%), à 20.979 pts, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,07% à 2.400 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs, a grimpé de 0,33% à 6.170 pts, un nouveau record.

ECO ET DEVISES

Après les chiffres sur le chômage du 1er trimestre en France (07h30) et ceux de l'emploi britannique de mars / avril (10h30), viendra l'indice des prix à consommation d'avril en zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, une seule ligne au programme, le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1111 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,20$ et le WTI 48,52$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.245$ (+0,5%).

VALEURS A SUIVRE

* EDF : la presse polonaise, relayée par Bloomberg, évoquait hier soir un prix de 4 milliards de zlotys pour le rachat par PGE des actifs locaux d'EDF. Cela correspond à environ 954 millions d'euros, sur la base des cours de change du jour. Jeudi dernier, l'énergéticien français avait reçu une promesse unilatérale d'achat de la part du groupe public polonais, après les négociations entamées en janvier.

* Bouygues : les résultats du premier trimestre sont toujours difficiles à extrapoler compter tenu du creux d'activité de certaines spécialités du bâtiment. Mais le redressement des résultats des télécoms et de TF1 constitue un signal positif. Les objectifs ont été confirmés.

* Suez : le groupe a lancé l'augmentation de capital de 750 ME programmée dans le cadre du rachat de GE Water. La levée de fonds créera 47,6 millions d'actions nouvelles, soit 8,4% du capital existant. Les actionnaires n'auront pas de droit préférentiel de souscription mais disposeront d'un délai de priorité de 3 jours, du 17 mai 2017 au 19 mai 2017 inclus. Le prix d'émission a été fixé à 15,80 euros.

* Ubisoft : l'exercice 2016/2017 se solde par 1,459 MdE de chiffre d'affaires (+4,9% à change constants). Le résultat opérationnel non-IFRS atteint 237,7 ME, en hausse de 40,7% et le bénéfice net non-IFRS 174,3 ME. Sur l'exercice démarré le 1er avril, le groupe vise 1,7 MdE de revenus et 270 ME de résultat opérationnel non-IFRS. En revanche, l'objectif 2018-2019 est abaissé de 2,2 à 2,1 MdE de revenus, mais les 440 ME de résultat opérationnel non-IFRS sont maintenus.

* Maisons du Monde : Bain Capital ne sera pas resté longtemps au capital, après l'entrée en bourse de l'enseigne d'ameublement au printemps 2016. Le fonds a lancé hier soir la vente des 15,8% qu'il détenait encore, soit 7,1 millions d'actions, dans des conditions qui ne sont pas encore connues. Le titre sera sous pression aujourd'hui.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Plastivaloire, Heurtey Petrochem, Devoteam, Custom Solutions, Fauvet Girel...

* Analystes :
- AlphaValue reste vendeur d'EDF mais ajuste de 7,03 à 8,22 euros son objectif de cours.
- Jefferies abaisse d'achat à conserver son avis sur Natixis, malgré un objectif relevé de 6,44 à 6,94 euros.
- Jefferies reste acheteur de Crédit Agricole mais revalorise de 14,60 à 16,90 euros.
- Natixis abaisse sa recommandation d'achat à neutre sur Nexity.
- UBS abaisse d'achat à neutre sa recommandation sur Worldline, mais ajuste de 30 à 31,50 euros son objectif de cours.

* En Bref :
- The Body Shop (L'Oréal) courtisé par Investindustrial.
- Gaumont boucle la vente des Cinémas Gaumont Pathé.
- Atos en partenariat avec Inventy.
- Lysogène et Xilam renforcent leur management.
- Hervé Brailly au conseil de Deinove.
- Esker signe avec BatiSanté.
- Rallye émet 350 ME d'obligations.
- Global EcoPower signe un financement de 1,2 ME.
- Visiomed collabore avec H2AD et Huawei.
- Le jeu WRC 7 de BigBen dans les bacs cet automne.
- Second tirage d'OCABSA pour Auplata.
- Kerlink signe un contrat avec Netemera en Pologne.
- SuperSonic Imagine lance une augmentation de capital de 10 ME.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : le comportement de Trump inquiète
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]