Préouverture Paris : le message de la Fed passe mieux

Préouverture Paris : le message de la Fed passe mieux©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 mai 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Le scénario d'un relèvement des taux directeurs américains dès le mois de juillet, voire même en juin, a repris du poids cette semaine, d'autant plus depuis hier soir, lorsque les minutes de la dernière réunion de la Fed ont été divulguées. On peut y lire que les membres de la banque centrale sont toujours déterminés à durcir leur politique, si les indicateurs confirment un redressement de l'économie américaine au second trimestre. Le marché a malgré tout du mal à croire à un tel scénario : la probabilité d'une hausse de taux s'est certes renforcée ces derniers jours, mais elle plafonne à 30%, si l'on se fonde sur les tendances du marché obligataire. Le poker menteur continue donc entre les financiers et la Fed, que l'on voit mal, quoi qu'il arrive, changer sa politique avant le résultat du referendum sur une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, le 23 juin prochain. Paradoxalement, les marchés semblent de mieux en mieux intégrer le scénario, ce qui est peut-être finalement l'objectif réel de la banque centrale américaine quand elle multiplie les sorties "hawkish" (partisans du durcissement). En Asie ce matin, les places sont d'ailleurs en hausse pour finir la semaine.

Pendant ce temps, les opérations financières continuent, en particulier en France. Acquisitions pour Total, Elior et Ingenico, levée de fonds pour Altarea Cogedim, cession pour Inside Secure et relèvement du prix d'OPA de Vivendi sur Gameloft. Côté publications trimestrielles, le groupe de luxe genevois Richemont est sur le pont ce matin, avec les résultats de son exercice clos le 31 mars dernier, ressortis inférieurs aux attentes. A New York, Deere, Foot Locker et Campbell Soup clôtureront la semaine.

Les marchés européens sont clairement haussiers ce matin, avec un gain de 40 à 50 points envisagé sur le CAC40.

WALL STREET

Après une valse-hésitation, mercredi, la Bourse américaine a pris jeudi la direction de la baisse, dans la crainte d'un tour de vis de la Fed sur ses taux directeurs d'ici à l'été. Les Minutes (le compte-rendu) de la dernière réunion de la Fed, les 26 et 27 avril dernier, ont montré que la plupart des membres de la Fed étaient prêts à relever les taux en juin, sauf accident macro-économique. Jeudi, le pétrole a démarré la séance en baisse, mais a fini à l'équilibre, ce qui a permis aux indices boursiers de limiter leurs pertes.

A la clôture, le Dow Jones a fini jeudi en recul de 0,52% à 17.435 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,37% à 2.040 points et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a reculé de 0,56% à 4.712 points.

ECO ET DEVISES

Deux indicateurs majeurs seulement pour finir la semaine, les prix à la production allemands d'avril (08h00 : +0,1% m/m comme prévu) et les reventes de logements existants aux Etats-Unis en avril (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1207 ce matin. Le baril de Brent se négocie 49,24$ et le WTI 49,21$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.255$ (+0,04%).

VALEURS A SUIVRE

* EDF : on devrait parler aujourd'hui du "grand carénage" des centrales nucléaires d'EDF, qui doit accroître leur durée de vie. Un article du 'Figaro' évoque en effet le chantier "pharaonique", qui dépasse 50 milliards d'euros sur les prochaines années. Ce montant est connu mais il suscite la polémique à l'heure où l'énergéticien est à la croisée des chemins.

* Total : le groupe va renforcer ses positions en Papouasie Nouvelle-Guinée, via le rachat de certains actifs d'InterOil. Cette transaction aura lieu une fois que le rachat d'InterOil par Oil Search, annoncé hier, aura été mené à bien. La major pétrolière française va ainsi récupérer 60% des intérêts d'InterOil dans le permis PRL 15 et 62% de ses intérêts dans les autres permis d'exploration locaux. Par ailleurs, le groupe pourrait discuter avec le Mexicain Pemex en amont des enchères pour des blocs en aux profonds dans le Golfe du Mexique.

* Vivendi : à une semaine de la date de clôture de l'OPA sur Gameloft, le géant des médias et du divertissement a décidé de relever son offre sur l'éditeur de jeux vidéo à 8 euros par action. Il détient 29,37% du capital et 26,47% des droits de vote de la société. La cotation de l'action Gameloft, suspendue dans l'après-midi hier, reprend vendredi matin.

* Elior : la société va racheter à Autogrill la division qui détient les restaurants Autogrill dans les gares en France, dont le chiffre d'affaires avoisine 50 ME annuels. Une exclusivité de discussions a été signée jusqu'au 31 juillet 2016.

* Eiffage : Bpifrance va encore réduire la voilure au capital. La banque publique a lancé hier la vente d'environ 6,76% du capital, via un placement privé à destination des investisseurs institutionnels. Le groupe de BTP va en profiter pour racheter 1,02% de ses propres titres. Selon nos informations, les titres ont été placés à 66,20 euros pièce, ce qui représente un montant brut de 439 millions d'euros pour Bpifrance et une décote modeste de 2,5% sur le dernier cours coté (67,90 euros).

* Ingenico : cap sur l'Asie du Sud-Est pour la société, qui a annoncé hier soir le rachat de Nera Payment Solutions, une société basée à Singapour appartenant au groupe Nera Telecommunications. La transaction représente 88 millions de dollars singapouriens, soit environ 56,8 millions d'euros aux taux de change actuels. Le périmètre racheté comprend plus de 250 salariés pour un chiffre d'affaires annuel de 47 MSGD (environ 30,4 ME).

* Solocal : la société a subi une baisse de revenus de -8% au 1er trimestre, pour un EBITDA récurrent de 52 ME (-9%). Elle vise cette année une hausse du chiffre d'affaires Internet entre 0% et +2% et un taux de marge d'EBITDA supérieur ou égal à 28% (31% en 2015). Surtout, une restructuration financière est encore nécessaire. Solocal discute avec des investisseurs qui pourraient apporter des capitaux, mais n'a pas encore abouti. En tout état de cause, les actionnaires seraient dilués mais se verraient proposer des instruments pour réduire cet effet. Le management se fixe pour objectif d'annoncer les modalités d'ici la publication de ses résultats semestriels 2016 prévue fin juillet.

* Inside Secure : la société est sur le point de conclure un accord relatif à la cession de son activité semi-conducteurs à WISeKey International Holding Ltd, spécialiste suisse de la cybersécurité coté à la bourse de Zurich. La transaction serait réalisée pour un montant de 13 millions de francs suisses (CHF), soit 13,2 millions de dollars ou 11,7 millions d'euros. Elle serait payée en numéraire pour 2 MCHF et surtout en titres (obligations convertibles WISeKey).

* Fimalac : l'OPAS a abouti à au rachat de 6,32% du capital à 101 euros par action. Les titres ont été annulés.

* Chiffre d'affaires / résultats : DLSI, Viadeo, Miliboo, Bilendi...

* Analystes : AlphaValue passe d'alléger à accumuler sur Technip. MainFirst dégrade Vivendi de surperformance à neutre. SocGen abaisse Solocal d'achat à conserver en visant 4,80 euros.

* En bref : le conseil de surveillance de la Foncière de Paris doit se réunir dans les prochains jours pour examiner la surenchère surprise de Gecina sur l'offre d'Eurosic. Holosfind a levé 285.000 euros. La cofondatrice de TomTom entre au conseil d'administration d'Iliad. Mersen embarque avec TransPod pour le projet Hyperloop. OSE Pharma lance une étude sur le carcinome hépatocellulaire dans le cadre d'un PPP. Vivendi a émis 1,5 MdE d'obligations. Gros contrat pour Ask. Nexans lève 250 ME sur le marché obligataire. Des changements dans le conseil d'administration de Korian. Standard & Poor's a confirmé la notation "BB+" de Nokia, perspective d'évolution positive.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : le message de la Fed passe mieux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]