Préouverture Paris : le moral n'y est toujours pas

Préouverture Paris : le moral n'y est toujours pas

graphique bourse trader

Boursier.com, publié le lundi 11 janvier 2016 à 08h30

LA TENDANCE

La purge s'est poursuivie en Asie ce matin, où le rouge est présent partout, de Tokyo (-0,39%) à Shanghai (-5%), en passant par Séoul (-1,19%) et Sydney (-1,17%). Les marchés sortent d'une première semaine boursière de l'année 2016 éreintante, marquée par de nombreux records, comme le plus mauvais démarrage du Dow Jones depuis sa création en 1928. La Chine continue à inquiéter et entraîne avec elle la chute du pétrole et d'autres matières premières, ce qui préoccupe fortement les investisseurs. A Paris, le CAC40 est attendu en retrait d'une trentaine de points à l'ouverture, tout près des 4.300 points, ce qui signifie que les gains de l'année 2015 sont en train d'être réduits à zéro.

La semaine sera marquée par les premières publications annuelles de grandes valeurs américaines et européennes. Mais aussi inévitablement par les indicateurs macroéconomiques chinois.

WALL STREET

La Bourse de New York a signé un début d'année calamiteux, avec une chute de 6% à 7% des principaux indices pour la première semaine de 2016, le pire début d'année jamais enregistré à Wall Street. Les indices ont encore perdu environ 1% vendredi, leur troisième baisse consécutive, malgré la publication de chiffres de l'emploi bien meilleurs que prévu en décembre aux Etats-Unis. Le rebond du pétrole a fait long feu, et la santé de l'économie chinoise continue d'inquiéter les investisseurs.

Vendredi, après un timide rebond en début de séance, les indices ont rechuté à la clôture. L'indice Dow Jones a abandonné 1,02% à 16.346 points, tandis que le S&P 500 a cédé 1,08% à 1.922 points, et que le Nasdaq a cédé 0,98% à 4.643 points. Sur la première semaine de 2016, les trois indices affichent des chutes respectives de 6,2%, 6% et 7,3%.

ECO ET DEVISES

Il n'y a pas d'indicateurs majeurs aujourd'hui.

La parité euro / dollar atteint 1,0913 ce matin. Le baril de Brent se négocie 32,83$ et le WTI 32,52$ pour l'échéance de février. L'once d'or se traite 1.103$ (-0,02%).

VALEURS A SUIVRE

* Renault : la promesse de l'Etat de revendre les 4,7% du capital de Renault acquis au printemps dernier, ne pourra pas être tenue avant la mi-février au plus tôt. En effet, comme le souligne un article publié vendredi par 'lesechos.fr', l'Agence des participations de l'Etat (APE), qui gère les participations de l'Etat, ne peut plus agir sur les marchés dans les prochaines semaines, car il lui est interdit de céder des parts de Renault d'ici au 12 février, date prévue de la publication des résultats annuels du groupe.

* Sanofi : le laboratoire a modifié ses accords avec Warp Drive Bio, concernant les plateformes exclusives "SMART" et "Genome Mining", en signant un accord de collaboration de recherche et de licence exclusif axé sur le développement d'une part, de médicaments ciblant d'importants oncogènes humains dont RAS, qui présente l'un des taux de mutation les plus élevés dans le cancer, et d'autre part de nouveaux antibiotiques ciblant les bactéries à Gram négatif. L'américain est éligible à des paiements cumulés de plus de 750 M$.

* Air France KLM : en décembre, le groupe a encore été affecté par les conséquences des attaques terroristes qui ont eu lieu à Paris le 13 novembre 2015. Au cours du dernier mois de l'année écoulée, la compagnie aérienne et ses filiales ont transporté 6,7 millions de passagers, un niveau stable en glissement annuel. Les capacités ont progressé légèrement plus vite (+1,3%) que le trafic (+1,1%), si bien que le coefficient d'occupation se tasse très légèrement, à 82,9%. "L'impact négatif des attaques terroristes sur le chiffre d'affaires de décembre 2015 est estimé à 70 millions d'euros environ", explique le transporteur.

* Innate Pharma : le laboratoire a signé un partenariat d'envergure avec Sanofi, portant sur une collaboration qui va évaluer jusqu'à deux candidats bispécifiques en utilisant la technologie d'Innate Pharma et les formats d'anticorps bispécifiques propriétaires de Sanofi ainsi que les cibles tumorales. Le jeune laboratoire sera éligible à des paiements d'étapes pouvant atteindre 400 ME ainsi qu'à des redevances assises sur les ventes nettes. Innate a aussi acquis le programme d'anticorps anti-CD39 d'Orega Pharma, en phase préclinique, dans des conditions non divulguées.

* CGG : le groupe a fait une synthèse de sa situation financière ce matin, alors que se tient aujourd'hui l'assemblée générale qui doit entériner l'augmentation de capital nécessaire à la restructuration de l'entreprise. Le management est parvenu à assouplir plusieurs de ses engagements bancaires, sous réserve de l'acceptation par ses actionnaires de sa levée de fonds. C'est ce qu'il s'emploiera à leur expliquer lors de la réunion du jour, avec quelques arguments à l'appui, notamment un 4ème trimestre 2015 plutôt bien géré compte tenu des circonstances sectorielles.

* Chiffre d'affaires / résultats : Theraclion, Erytech...

* Analystes : Goldman Sachs passe de "vendre" à "neutre" sur Bureau Veritas et entre L'Oréal dans sa liste de convictions à l'achat. JP Morgan dégrade Safran de "surpondérer" à "neutre". Crédit Suisse passe de "sousperformance" à "neutre" sur LVMH. UBS entame le suivi d'Elior à l'achat en visant 22 euros. BofA passe acheteur sur Saint-Gobain et Vinci. Exane BNP Paribas passe de "surperformance" à "neutre" sur Eurotunnel.

* En bref : Artprice a déposé un signalement d'abus de marché sur son titre auprès de l'AMF. BFMTV (NextRadioTV) dépose un recours devant le Conseil d'État contre le passage de LCI en gratuit. Reworld a mené à bien deux opérations qui lui confèrent un peu plus de 2,5 ME de ressources additionnelles. Nextedia a procédé à l'acquisition du spécialiste de l'expérience utilisateur et de l'analyse comportementale en ligne Yuseo. Feu vert au vaccin de Valneva contre l'encéphalite japonaise à Taiwan. Catana se finance par OCABSA auprès de Bracknor. Nouveaux financements pour Spineguard. Plastic Omnium va investir 650 millions de dollars pour renforcer ses positions et accélérer sa croissance en Amérique du Nord. 13 ME d'acquisitions en 2015 pour Selectirente. Le capital d'Atari évolue.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : le moral n'y est toujours pas
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]