Préouverture Paris : que la force soit avec Janet Yellen

Préouverture Paris : que la force soit avec Janet Yellen

Janet Yellen hilare

Boursier.com, publié le mercredi 16 décembre 2015 à 08h30

LA TENDANCE

Les amateurs d'événements exceptionnels auront le choix aujourd'hui entre la sortie du nouveau "Star Wars" et un rendez-vous avec Janet Yellen. Pour les financiers, c'est plutôt la patronne de la banque centrale américaine qui va faire l'actualité, avec la perspective d'un premier relèvement de taux directeurs depuis le début de l'année 2006, il y a près de dix ans (les fans de Star Wars ont aussi attendu 10 ans la sortie d'un nouvel opus). La hausse d'un quart de point des taux ne fait guère de doute (102 des 105 analystes interrogés par Bloomberg l'anticipent), mais les marchés voudront surtout entendre le discours de Janet Yellen qui suivra, pour connaître les intentions de la Fed au-delà du 16 décembre. A priori, la dirigeante devrait continuer à suivre la ligne directrice d'une remontée progressive. C'est en tout cas ce que les investisseurs souhaitent entendre.

Les européens resteront malgré tout un peu sur leur faim car la décision sera annoncée à 20h00, post-marché. Hier, ils ont pu souffler après une longue série baissière, sur un rebond de plus de 3% sur la plupart des marchés. L'actualité des sociétés se réduit à mesure qu'approche la fin de l'année. Le secteur parapétrolier risque cependant de faire parler de lui alors que la fusion géant entre Halliburton et Baker Hughes a du plomb dans l'aile pour des raisons antitrust.

En dépit de sa hausse impressionnante de la veille, le CAC40 est encore attendu en progression 10 à 15 points à l'ouverture.

WALL STREET

La Bourse américaine a confirmé mardi son rebond entamé la veille, grâce à une nouvelle séance haussière pour le pétrole, qui a soutenu le secteur énergétique. Alors que la Fed a entamé mardi sa réunion de politique monétaire de deux jours, les investisseurs s'attendent à l'annonce, mercredi, d'une hausse des taux directeurs pour la première fois depuis près de 10 ans. Surtout, ils espèrent que la présidente de la Fed, Janet Yellen, annoncera que le cycle de hausse sera progressif et tiendra compte des incertitudes pesant sur la conjoncture économique mondiale.

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé mardi de 0,9% à 17.525 points (après +0,6% lundi), tandis que le S&P 500 a gagné 1,06% à 2.043 points (+0,48% lundi) et que l'indice Nasdaq, riche en valeurs technologiques et "biotechs", a avancé de 0,87% à 4.995 points (après +0,38% lundi). Les Bourses européennes ont aussi terminé en forte hausse grâce au rebond pétrolier : +3,2% pour l'EuroStoxx 50 et +3,1% pour le CAC 40.

ECO ET DEVISES

Beaucoup, beaucoup d'indicateurs aujourd'hui, avec les indices flash PMI de décembre de la France (9h00), l'Allemagne (9h30), la zone euro (10h00) et le Royaume-Uni (10h30), mais aussi les chiffres de l'emploi britannique d'octobre / novembre (10h30), la balance commerciale d'octobre en zone euro (11h00) et l'indice des prix à la consommation de novembre en zone euro (11h00 : consensus -0,2% m/m). Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements et permis de construire de novembre (14h30 : consensus +6,6% et -1% m/m respectivement) précéderont la production industrielle de novembre (15h15 : consensus -0,2% m/m), l'indice flash PMI manufacturier de décembre (15h45 : consensus 52,6), le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains (16h30) puis enfin la décision de la Fed sur les taux (20h00 : consensus relèvement de 0,25 à 0,50%), suivie de la conférence de présentation de la décision (20h30).

La parité euro / dollar atteint 1,0934 ce matin. Le baril de Brent se négocie 38,31$ et le WTI 37,09$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.064$ (+0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Services Pétroliers : alors que les cours du pétrole plongent, une fusion géante dans le secteur des services pétroliers semble en danger. L'agence 'Bloomberg' a indiqué mardi que les autorités anti-trust américaines étaient réticentes au rachat prévu depuis plus d'un an de Baker Hughes par son concurrent Halliburton. Les deux groupes ont d'ailleurs reporté au 30 avril 2016 la finalisation de leur fusion, qui doit donner naissance à un géant mondial du secteur faisant jeu égal avec le franco-américain Schlumberger.

* Vivendi : Vincent Bolloré a gagné son pari, mardi, à l'occasion de l'assemblée générale de Telecom Italia. Les actionnaires ont finalement accordé au président de Vivendi ce qu'il réclamait, à savoir 4 administrateurs au conseil et la non-dilution de sa participation au capital de TI. Lors de l'assemblée générale de TI, 55,67% du capital était représenté mardi, dont notamment 20,53% pour Vivendi, 2,65% pour JP Morgan ou encore 2,07% pour Bank of China.

* Michelin : le groupe va annuler le 17 décembre 4.695.964 actions auto-détenues, soit 2,5% du nombre total de titres, qui représentent une valeur de 408,7 ME sur la base des cours actuels.

* Crédit Agricole : la filiale suisse a payé 99,2 M$ pour échapper à des poursuites aux Etats-Unis, dans le cadre de la vaste enquête du trésor américain sur l'assistance apportée par les banques suisses à l'évasion fiscale de citoyens américains. La banque verte, qui est concernée à hauteur de 954 comptes, n'est pas la seule à être ciblée puisque 65 établissements ont désormais signé des accords dans le cadre du "Swiss Bank Program".

* Areva : "L'Etat nationalise Areva TA", écrit ce matin 'La Tribune'. L'avenir de l'entité qui fabrique notamment les réacteurs qui équipent le porte-avions "Charles de Gaulle" ou les sous-marins nucléaires français était indécis depuis plusieurs semaines et la déconstruction du groupe nucléaire. Bercy aurait opté, explique le quotidien en ligne, pour un rachat de 50% du capital par l'Agence des Participations de l'Etat. La DCNS monterait pour sa part de 6,5% à 20% et EDF conserverait ses 10%. Quant aux 20% restants, ils seraient acquis par le Commissariat à l'énergie atomique.

* Zodiac Aerospace : au cours du 1er trimestre de l'exercice 2015/2016, le chiffre d`affaires a atteint 1,237 MdE, en progression de +8,8% en données publiées mais en baisse de -2,6% en données constantes. Le groupe s'attend toujours à un exercice de transition, avant une amélioration des marges en 2016/2017.

* Casino : le groupe va alléger son bilan de plus de 2 MdsE l'année prochaine, au travers notamment d'opérations immobilières et de cessions d'actifs non stratégiques. Ce plan comporte un axe de valorisation du patrimoine immobilier, avec l'entrée d'investisseurs dans ses activités immobilières en Thaïlande et en Colombie.

* Valtech : le groupe va être racheté par SiegCo dans le cadre d'une OPA amicale à 11,50 euros par action, soit une prime de 39,4% par rapport au cours de clôture de l'action le 14 décembre. L'initiateur n'a pas l'intention de maintenir la cotation.

* Chiffre d'affaires / résultats : Innelec, Plastivaloire, Téléverbier...

* Analystes : HSBC passe de "conserver" à "achat" sur Wendel (objectif 123 euros) et Eurazeo (objectif 65 euros). Redburn passe de "neutre" à "achat" sur Numéricable SFR et fait prendre le chemin inverse à Bouygues (hier). JP Morgan passe de "neutre" à "souspondérer" sur Foncière des Régions (objectif 86 euros inchangé) et sur Zodiac Aerospace (objectif de 22,50 à 21,50 euros). Deutsche Bank passe de "conserver" à "acheter" sur Altice.

* En bref : fin du plan de continuation de Recylex sur 10 ans. Hubert Dehaese nommé à la tête de Latécoère Services. 50 euros de dividende pour la Compagnie Agricole de La Crau. Moody's rehausse la notation crédit de Scor à "A1". Saft retenu par Steris pour un système de batteries rechargeable lithium-ion. UFF muscle sa direction. Ecoslops veut implanter une unité de recyclage dans le port roumain de Constanta. Netbooster repositionne sa marque. JCDecaux remporte un appel d'offres auprès du métro de Canton. Dominique Aubernon quitte le conseil de surveillance de Klépierre. AG2R La Mondiale et CNP Assurances ont concrétisé leurs discussions visant à mettre en place un contrat cadre de partenariat dans le domaine de l'épargne retraite. La version vétérinaire du masitinib d'AB Science n'a plus d'autorisation conditionnelle aux Etats-Unis. Didier Cornardeau prend la présidence du conseil de Riber. Spineway vise une nette progression de son activité en Europe au deuxième semestre.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : que la force soit avec Janet Yellen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]