Préouverture Paris : retour sur les 4.900 points en vue

Préouverture Paris : retour sur les 4.900 points en vue©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 novembre 2015 à 08h30

LA TENDANCE

Après le fort rebond enregistré hier en Europe, les indices devraient faire machine arrière ce matin, après les réactions plus mesurées constatées aux Etats-Unis et en Asie. Une partie du monde a toujours les yeux rivés sur la France et la suite des attentats perpétrés le 13 novembre à Paris. Ce matin, une vaste opération policière menée à Saint-Denis, qui aurait fait des victimes parmi les assiégés, tourne déjà en boucle sur les chaînes d'information du globe. Les investisseurs ont, de leur côté, pris acte hier d'un réchauffement des liens entre la France et la Russie, autour de la question terroriste. Ils s'intéresseront en premier chef aujourd'hui à la publication des minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed, pour tenter d'y déceler si la banque centrale augmentera ses taux en décembre, une hypothèse qui a désormais la faveur des pronostics. En attendant, le dollar reste solide face à l'euro, qui évolue sur des planchers de près de sept mois.

Les fusions-acquisitions reviennent sur le devant de la scène après une passe un peu plus calme ces derniers jours, avec l'annonce du rachat de l'américain Airgas par le français Air Liquide pour 13,4 milliards de dollars. Les publications trimestrielles d'entreprises se font plus rare même si les américains Target, Lowe's et Staples animeront la préouverture américaine, tandis que NetApp et Salesforce sont attendus en clôture.

Trente minutes avant l'ouverture, l'indice parisien est donné en baisse d'une trentaine de points dans les premiers échanges, juste au-dessus des 4.900 points.

WALL STREET

Les Bourses américaines, en légère hausse depuis l'ouverture, ont fait volte-face mardi en fin de séance, pour finir proches de l'équilibre, après la découverte d'engins suspects à Hanovre, où un match de football amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas a été annulé en raison de menaces terroristes. Quatre jours après la vague d'attentats de Paris, qui a fait au moins 129 morts, la rencontre Allemagne-Pays-Bas a été annulée au dernier moment. Cependant, des responsables allemands ont annoncé en soirée ne pas avoir découvert de bombe.

A la clôture, le Dow Jones a grappillé 0,04% mardi, à 17.489 points (après +1,38% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,13% à 2.050 points (+1,49% lundi) et que le Nasdaq, riche en valeurs "technos" et biotechnologiques, a fini sur une note stable (+0,03% à 4.986 points, après avoir gagné 1,15% lundi.

ECO ET DEVISES

Les ventes de détail britanniques d'octobre (10h30 : consensus -0,3% m/m) seront suivies aux Etats-Unis par les mises en chantier de logements et permis de construire d'octobre (14h30 : consensus -3,8% / +3,8% m/m), l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta (16h00) le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains (16h30) et la publication des minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0637 ce matin. Le baril de Brent se négocie 43,96$ et le WTI 42,02$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.068$ (-0,16%).

VALEURS A SUIVRE

* Air Liquide : le groupe va réaliser la plus grande opération de croissance externe de son histoire, avec la signature d'un accord en vue de l'acquisition de son concurrent américain Airgas, pour une valeur d'entreprise de 13,4 Mds$ (12,6 MdsE). L'opération devrait être relutive (positive pour le bénéfice par action) dès la première année. Le groupe français a précisé qu'il comptait financer l'opération notamment via un prêt relais qu'il a déjà obtenu. Il a aussi l'intention de se refinancer à travers une augmentation de capital d'un montant de 3 à 4 MdsE et l'émission d'obligations à long terme en dollars américains et en euros.

* Engie : le groupe a démenti hier soir avoir mandaté des banques pour étudier une reprise du contrôle de Suez, tout en précisant que le sujet "n'a été soumis à aucune de ses instances de gouvernance". L'énergéticien est sorti de sa réserve après que 'La Lettre de L'Expansion' eut annoncé une réflexion sur le retour du spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets dans le giron de son ancienne maison-mère.

* Télécoms : l'enchère de l'ARCEP pour l'attribution des fréquences de la bande 700 MHz a rapporté 2,796 MdsE à l'Etat, puisque les six blocs ont été vendus 466 ME pièce après enchère. Chacun des quatre opérateurs mobiles nationaux a obtenu au moins un bloc. Orange et Iliad (Free) en ont acquis deux chacun, SFR et Bouygues un chacun.

* Air France KLM : rude nuit pour Air France KLM, dont deux vols américains ont dû être déroutés après des alertes à la bombe. Le vol AF065, au départ de Los Angeles et à destination de Paris, a dû atterrir à Salt Lake City (Etats-Unis), tandis que le Washington / Paris (vol AF055) s'est posé au Canada, à Halifax. Les passagers ont été évacués et les autorités ont pris le relais pour inspecter les appareils. Des enquêtes ont été lancées pour tenter de déterminer la source des appels téléphoniques.

* Trigano : c'est un bel exercice que la société a bouclé le 31 août dernier. Le groupe a non seulement fait progresser ses revenus de 20,5%, pour signer un nouveau record à 1,075 milliard d'euros, mais encore fait bondir de 85% son résultat opérationnel courant à 64,1 millions d'euros, ce qui permet d'afficher une marge de 6%, largement supérieure à celle du millésime 2013/2014 (3,9%) et plus solide que ce que prévoyait le consensus (5,5%). Le bénéfice net a été presque triplé à 59,5 ME, là aussi au-delà des attentes de la place (entre 40 et 41 ME), même s'il a été gonflé par les exceptionnels, notamment fiscaux.

* Chiffre d'affaires / résultats : Ivalis, Cafom, AwoX...

* En bref : ITS Group acquiert Bluesafe. Esker signe avec Rip Curl. Le projet d'augmentation de capital de Solvay pour acquérir Cytec est voté. La Tour Van Gogh entre dans le périmètre de Gecina. Artprice reçoit le label entreprise innovante. Auplata lance la construction de son usine de cyanuration de 10 ME. Xavier Darcos aux commandes de la Fondation Sanofi Espoir. Theradiag trouve des partenaires en Asie et aux Etats-Unis pour Lisa Tracker. DBV Technologies dévoile des éléments précliniques favorables pour Viaskin-N-FsII dans le VRS. Econocom va se transformer en société européenne. Beamotion de Theraclion marquée CE.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : retour sur les 4.900 points en vue
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]