Préouverture Paris : Santander vole au secours de Banco Popular

Préouverture Paris : Santander vole au secours de Banco Popular

bourse

Boursier.com, publié le mercredi 07 juin 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Le CAC40 a désormais gommé ses légers gains de mai, pour revenir sur ses niveaux de la fin du mois d'avril, après huit séances de baisse sur les dix dernières journées de cotation. Manifestement, les marchés n'aiment pas les périodes de transition et craignent la journée de jeudi, qui pourrait réserver son lot de surprises : l'ancien patron du FBI pourrait-il placer Donald Trump en situation précaire lors de son audition au Sénat américain ? Les législatives britanniques accoucheront-elles d'une nouvelle donne politique ? Mario Draghi changera-t-il de ton sur la politique future de la BCE. Les investisseurs sont tentés de répondre par la négative aux trois questions, mais ils préfèrent des certitudes avant de reprendre goût au risque.

Le risque, il en est question ce matin avec l'annonce du rachat de Banco Popular, en grandes difficultés, par Santander, la première banque espagnole. La décision a été rapidement prise par les autorités européennes, dans le cadre du dispositif de résolution des banques du continent, qui fait porter la charge des opérations de sauvetage au secteur privé plutôt qu'au public. Santander va racheter sa rivale pour 1 euro, mais devra réaliser une augmentation de capital de 7 MdsE pour faire passer la pilule. La transaction permet d'assurer la stabilité financière. Elle démontre aussi que les banques européennes ne sont pas toutes en bon état.

A trente minutes de l'ouverture, les indicateurs européens évoluent encore dans le rouge.

WALL STREET

A l'instar des autres Bourses mondiales, Wall Street a vécu une nouvelle séance prudente mardi, sur fond de tensions géopolitiques au Moyen-Orient, et avant une série d'événements politiques et monétaires majeurs attendus cette semaine. Mardi, l'indice Dow Jones a cédé 0,23% à 21.136 points à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,28% à 2.429 pts et que le Nasdaq Composite a lâché 0,33% à 6.275 pts. Les trois indices restent cependant proches de leurs sommets historiques atteints en fin de semaine dernière.

ECO ET DEVISES

En Europe, les commandes d'usines allemandes d'avril sont attendues dès 8h00. Aux Etats-Unis, le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) précèdera les chiffres mensuels du crédit à la consommation (21h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1265 ce matin. Le baril de Brent se négocie 50,08$ et le WTI 48,34$ pour l'échéance d'août. L'once d'or se traite 1.291$ (-0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* EDF : la filiale britannique a procédé au rachat d'Imtech au Royaume-Uni et en Irlande auprès du fonds Endless. Cette société emploie plus de 2.100 personnes pour un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 458 ME. Les modalités financières de la vente n'ont pas été communiquées.

* L'Oréal : le groupe chinois Fosun, très actif en Europe, lorgnerait lui aussi The Body Shop, le réseau de magasins de cosmétiques "nature" mis en vente par L'Oréal. Deux sources bien informées ont fait savoir au 'Financial Times" que l'investisseur avait déposé un projet avant la date-butoir fixée au 5 juin. Aux dernières nouvelles, le ticket d'entrée resterait proche des 800 ME.

* TechnipFMC : le groupe a signé un contrat de trois ans avec Woodside Energy en Australie, pour des missions "RLWI". Derrière cet acronyme se cache le terme anglo-saxon "Riserless Light Well Intervention", pour "services d'intervention sans riser", les opérations d'ingénierie sous-marines consistant à intervenir sur les puits.

* Eurazeo : la famille Decaux a remplacé le Crédit Agricole au capital d'Eurazeo. La banque verte a signé la vente de 15,4% de la société de portefeuille à JCDecaux Holding, sur la base d'un cours de l'ordre de 70 euros par action. Elle permet au Crédit Agricole de récupérer 790,5 millions d'euros bruts.

* Havas : un accord a été conclu mardi entre Vivendi et le groupe Bolloré visant à ce que le groupe de médias rachète la participation de 60% de Bolloré dans le capital d'Havas, au prix 9,25 euros par action, comme initialement proposé. L'opération a reçu un avis positif des instances du personnel d'Havas, Vivendi et Bolloré, et doit encore recevoir le feu vert des autorités de concurrence.

* Bic : le groupe a vendu les activités américaines et de sourcing en Asie de Bic Graphic à H.I.G Capital pour 80 M$. En février, le groupe avait annoncé que Bic Graphic Europe serait rattaché au management des activités Grand Public de Bic en Europe.

* CIC : la Banque Fédérative du Crédit Mutuel et Mutuelles Investissement proposent une porte de sortie à 390 euros par action, soit une prime de 78,1% sur le dernier cours coté de 219 euros et de 91,6% sur la moyenne des trois derniers mois. Si les conditions sont réunies, et l'on voit mal comment cela ne serait pas le cas compte tenu de l'étroitesse du flottant, les initiateurs entendre mettre en oeuvre un retrait obligatoire.

* Chiffre d'affaires / Résultats : SII, Abeo, Moulinvest, Manutan...

* Analystes :
- MainFirst abaisse de surperformance à neutre son avis sur Havas, pour un objectif réduit de 10 à 9,25 euros.
- MainFirst abaisse de surperformance à neutre son avis sur Ingenico, pour un objectif réduit de 105 à 90 euros.
- AlphaValue reste acheteur sur ArcelorMittal pour un objectif ajusté de 24,70 à 24,50 euros.
- Kepler Cheuvreux abaisse sa recommandation sur Vivendi de conserver à alléger en visant 18 euros.
- Kepler Cheuvreux rehausse sa recommandation sur Suez de conserver à acheter en visant 19,50 euros.
- Kepler Cheuvreux abaisse sa recommandation sur Veolia d'acheter à conserver en visant 21 euros.

* En Bref :
- Adocia obtient des résultats positifs en phase Ib avec BioChaperone Combo.
- Tronics renforce sa gamme de produits inertiels haute performance.
- Résultats positifs pour Poxel dans l'étude de phase IIb sur l'Imeglimine menée au Japon.
- Mediawan en négociation exclusive pour l'acquisition de CC&C.
- Stef se renforce en Espagne.
- Alstom décroche un contrat de 130 ME aux Etats-Unis.
- JCDecaux remporte le contrat de mobilier urbain de Liège en Belgique.
- Argan veut lancer une émission obligataire.
- Solocal n'a plus de contentieux sur sa restructuration financière.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : Santander vole au secours de Banco Popular
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]