Préouverture Paris : sursaut après la plus grosse chute du CAC40 depuis un an ?

Préouverture Paris : sursaut après la plus grosse chute du CAC40 depuis un an ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 juin 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Le mouvement de prises de bénéfices qui avait démarré début mai, après les pics touchés par les indices, est en train de s'amplifier. Le CAC40 a cédé hier 1,88%, loin des modestes variations enregistrées ces dernières semaines. Il faut remonter à près d'un an, au 6 juillet 2016, pour retrouver une baisse identique. Et au 27 juin pour trouver un repli plus prononcé, juste après le vote sur le Brexit. L'indice parisien vient d'enchaîner quatre mois consécutifs de hausse, mais juin sera baissier, sauf miracle sur la séance du jour (il faudrait que le CAC40 gagne 2,5% aujourd'hui).

Les indices donnent ce matin de légers signes de rebond. La séance sera marquée par l'annonce de l'inflation estimée de juin en zone euro, dont la teneur pourrait relancer la spéculation sur la politique à venir de la BCE, d'autant plus après les commentaires de Mario Draghi cette semaine, qui ont contribué à doper l'euro.

WALL STREET

Le retour d'une forte volatilité s'est confirmé jeudi à Wall Street, qui est reparti en nette baisse, sous l'effet d'un nouvel accès de faiblesse des valeurs technologiques. Le secteur bancaire a été l'un des rares à être épargné, profitant de la tension sur les taux d'intérêts et des résultats des "stress tests" de la Fed, qui ont autorisé toutes les banques à distribuer plus de "cash" à leurs actionnaires. L'indice Dow Jones a chuté jeudi de 0,78% à 21.287 points en clôture (après +0,46% mercredi), tandis que le S&P 500 a perdu 0,86% à 2.420 pts (+0,8% la veille) et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a chuté de 1,45% pour finir à 6.144 pts (après un gain de 1,6% mercredi). L'indice Nasdaq des biotechnologiques, le NBI, a rechuté de 1,48% après un gain de 2% la veille.

ECO ET DEVISES

En Europe, séance chargée avec en France l'indice des prix à consommation de juin et la consommation des ménages de mai (08h45), puis les chiffres de l'emploi allemand de juin (09h55), la dernière estimation du PIB britannique du 1er trimestre (10h30) et l'estimation de l'inflation de juin en zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, la séance sera marquée par les revenus et dépenses personnelles des ménages (14h30), l'indice PMI de Chicago (15h45) et l'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1440 ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,77$ et le WTI 45,20$ pour l'échéance d'août. L'once d'or se traite 1.247$ (+0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Saint-Gobain : le groupe rachète SimTek, un leader industriel innovant dans les produits de clôtures. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

* CNP Assurances : les discussions avec Caixa Seguridade au Brésil ont échoué. L'accord de distribution demeure en vigueur jusqu'à son échéance en février 2021, dans les conditions actuelles, mais il n'y a pas, à ce stade, de renouvellement en vue.

* Imerys : le groupe va racheter Zhejiang Zr-Valley, un des principaux producteurs d'oxychlorure de zirconium et de zircone de haute pureté en Chine, qui a réalisé l'équivalent de 29 ME de revenus en 2016 avec 460 employés. Cette transaction devrait être clôturée au cours du troisième trimestre 2017. Son prix n'a pas été précisé.

* Ubisoft : Stéphane Roussel, le nouveau PDG de Gameloft, a indiqué au 'Figaro' que la division jeux vidéo de Vivendi est appelée à grossir. "Le plus naturel serait d'accélérer avec Ubisoft", mais des discussions ont lieu avec d'autres acteurs. Roussel ne voit que deux scénarios possibles : soit les dirigeants d'Ubi acceptent de négocier une solution de rapprochement amicale, soit Vivendi va "voir ailleurs, avec une autre cible pesant plus d'un milliard d'euros". "Quitte, pourquoi pas, à sortir d'Ubisoft", ajoute le dirigeant.

* CS - Communication et Systèmes : Sopra Steria va exercer ses obligations convertibles, ce qui lui confèrera 11,39% du capital, tout en annonçant sa volonté d'accompagner l'entreprise en cas de renforcement de ses fonds propres. Un droit de préemption réciproque sera signé entre Duna & Cie et Sopra Steria sur leurs détentions, exerçable à compter du 1er janvier 2018.

* Technicolor : nouvel avertissement pour le groupe, qui prévoit désormais un impact supplémentaire négatif de la hausse du prix de marché des puces mémoires sur son EBITDA ajusté d'environ 40 ME par rapport à ses prévisions antérieures. L'objectif annuel est révisé dans la fourchette 420 et 480 ME (460 à 520 ME précédemment). Hors augmentations du prix des puces mémoires, la performance opérationnelle des différentes divisions est qualifiée de conforme aux attentes.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Orchestra, Lexibook, Fiducial Real Estate, Fiducial Office Solutions, ST Dupont, Groupe Partouche...

* Analystes :

- Kepler Cheuvreux abaisse sa recommandation sur Total d'acheter à conserver en visant 45 euros contre 51 euros précédemment.

- Kepler Cheuvreux abaisse d'acheter à alléger sa recommandation sur Technip en visant 24 euros contre 36 euros précédemment.

* En Bref :

- OL Groupe négocie avec Groupama pour nommer son nouveau stade.

- Hervé Claquin succède à François Morinière au conseil d'administration d'Oeneo.

- Rothschild et Cie noue un partenariat avec Blanchile AGF.

- Roctool et KraussMaffei élargissent leur partenariat.

- Quatre sites de production d'électricité verte opérationnels pour Française de l'Energie.

- Auplata diffère d'un semestre l'ouverture de son usine de Dieu Merci.

- Derichebourg a remporté son premier contrat de distribution d'eau potable.

- Nouveau directeur financier chez Stallergènes Greer.

- Contrat avec la Tour Eiffel pour Horizontal Software.

- JCDecaux décroche le contrat de bus et métros d'Helsinki.

- Hybrigenics veut lever 6,8 ME.

- Tikehau s'offre Crédit.fr pour 12 ME.

- Global Bioenergies va procéder à un placement privé de 10,25 ME.

- Legrand émet 1 MdE d'obligations à taux bas.

- Pixium Vision tire une seconde tranche d'obligation pour 4 ME.

- Augmentation de capital de 5,8 ME pour Safe Orthopaedics.

 
5 commentaires - Préouverture Paris : sursaut après la plus grosse chute du CAC40 depuis un an ?
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    mes coups de boutoir ne sont pas dispersés ils sont concentrés uniquement sur ce groupe archi pourri : caisse d'épargne banques populaires banque d'affaire natixis , avec la première citée la Bourse les criminelles actions qu'elle m'avait mis sous le nez je me suis fait taper + de 4000 euros si c'est pas beau !

  • avatar
    pf26 -

    Dette de la France, Les poltiques tous les mêmes, pas un ne sait compter, enlisé dans leur idéologie, sans aucun bon sens, seul leur intêret personnel les motive. Après moi le déluge, n'est-ce pas Monsieur Hollande ? Il savait très bien qu'il ne se représenterait pas, il a ouvert les vannes aux copains. Quel bilan ! Areva ? (Bientôt EDF ?) (il y en a des dizaines comme ça en France) qui ne connaissait pas la situation, des cadres surpayés à tous les étages, des avantages colossaux. Messieurs, ceux qui travaillent (vraiment) cadres et non cadre en ont marre de payer des impôts que vous dépensez sans compter.

  • avatar
    pf26 -

    Ou passe l'argent de ceux qui travaillent et payent des impôts ? Comment notre argent est il géré ? Les politiques savent-ils compter ? Les politiques comptent-ils de la même façon avec leur argent (le notre en loccurence puisque nous les payons) qu'avec celui du contribuable ? A quoi sert la cour des comptes ? est-elle légitime car jamais écoutée et suivie ? De nombreuses questions auxquelles il faudra répondre Messieurs les politiques de tout bord ?

  • avatar
    Mdr -

    Sursaut de quoi ? Des créances a payer !

  • avatar
    Mafiosi -

    Achetez des bancaires ......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]