Préouverture Paris : tendance incertaine

Préouverture Paris : tendance incertaine©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2015 à 08h30

LA TENDANCE

Les marchés actions semblent finir la semaine dans le calme, avec des variations minimes aux Etats-Unis hier soir et en Asie ce matin, une semaine après les attentats qui ont frappé Paris. L'actualité des entreprises est assez faible et l'agenda macroéconomique est allégé. Les indicateurs avancés oscillent proches de l'équilibre sur le vieux continent, alors que le CAC40 évolue toujours à proximité des 4.900 points. Les fins de séance pourraient toutefois donner lieu à un peu de volatilité puisque nous sommes le troisième vendredi du mois, qui marque l'arrivée à expiration de plusieurs types de contrats, pour ce que l'on appelle communément la journée des trois sorcières.

Du côté des sociétés, ABN Amro a fixé à 17,75 euros le prix de l'action pour son retour en bourse à Amsterdam, tandis que Nike a annoncé un programme de rachat d'actions XXL. Volkswagen pourrait encore être secouée par des rumeurs du 'Handelsblatt' selon lesquelles le constructeur pourrait être forcé de racheter des véhicules diesel aux Etats-Unis.

WALL STREET

Après un gain de 2,8% en trois séances pour le Dow Jones, la Bourse américaine a marqué une pause jeudi, oscillant toute la journée entre le rouge et le vert, avant de finir sur une note quasi-stable. Les titres des assureurs santé ont subi un coup de tabac après un "profit warning" du leader du secteur UnitedHealth Group, tandis que les introductions en Bourse du jour, Match et Square, ont été très réussies. En revanche, les rumeurs de rachat d'Allergan par Pfizer n'ont pas soulevé l'enthousiasme, même s'il s'agirait de la plus grande opération jamais réalisée dans le secteur...

Jeudi à la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,02% à 17.733 points (après +1,42% la veille), tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,11% à 2.080 points (+1,62% mercredi) et que le Nasdaq, riche en valeurs "technos" et biotechnologiques, a reculé de 0,03% à 5.074 points (+1,79% mercredi).

ECO ET DEVISES

L'agenda est très allégé aujourd'hui avec l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Kansas City de novembre aux Etats-Unis comme seul indicateur (17h00 : consensus 0).

La parité euro / dollar atteint 1,0715 ce matin. Le baril de Brent se négocie 44,34$ et le WTI 41,96$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.083$ (+0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Sanofi : le groupe et AstraZeneca ont échangé directement 210.000 molécules issues de leurs chimiothèques exclusives respectives. Les laboratoires parlent d'un "nouveau modèle d'innovation ouverte". L'échange ne fait l'objet ni d'un paiement initial ni de paiements d'étape dans l'éventualité où les molécules concernées aboutiraient à un candidat clinique. Chaque entreprise peut étudier les molécules qu'elle recevra sans restriction quant aux domaines thérapeutiques visés.

* Airbus : l'A380neo ne verra pas le jour avant 2022, a expliqué hier le patron de l'avionneur, Fabrice Brégier, lors d'une conférence à New York. Le dirigeant a reconnu le désamour de certaines compagnies pour le très gros porteur, qu'il met sur le compte de la frilosité et du conservatisme de quelques transporteurs, dont l'objectif premier est de protéger leurs parts de marché plutôt que de se développer.

* Technicolor : le groupe a bouclé l'acquisition de la division terminaux connectées ("connected devices") de Cisco, pour 561 millions d'euros (600 millions de dollars). Le prix sera honoré en numéraire et en actions, conformément à ce qui avait été annoncé en juillet dernier. Les deux groupes ont en parallèle conclu un accord stratégique de collaboration.

* Parrot : les choses n'ont pas traîné pour Parrot, qui avait annoncé lundi sa volonté de procéder à une grosse augmentation de capital pour accélérer son expansion dans les drones, à la surprise des investisseurs devant l'ampleur du projet. Le groupe a annoncé cette nuit les modalités d'une levée de fonds de 300 millions d'euros. L'augmentation de capital démarrera dès le 23 novembre pour s'achever le 4 décembre inclus. Elle prend la forme d'une émission d'actions à bons de souscription d'actions (ABSA) e à 17 euros pièce.

* Chiffre d'affaires / résultats : Ldlc.com...

* En bref : Deinove a amélioré sa production d'éthanol 2G. Ekinops met en place une ligne de financement en fonds propres. Saft remporte un contrat avec la SNCF. OSE Pharma a fait fabriquer les premiers lots de Tedopi pour la phase III du candidat. Eurovia (Vinci) remporte deux contrats en Pologne. Futuren commande des éoliennes pour l'un de ses projets en France. Bpifrance débloque 1,6 ME pour Carbios et son programme Thanaplast. Sofragi cherche un nouveau directeur général. Theradiag signe un second PACEO avec la Société Générale. Moody's a placé sous surveillance négative la note court terme "P-1" d'Air Liquide. Sensorion signe une ligne de financement en fonds propres avec Yorkville. Visiomed rachète Technosens pour 1,5 ME. DMS boucle l'acquisition de Stemcis.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : tendance incertaine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]