Préouverture Paris : Theresa May place son pays sur la voie de la sortie de l'UE

Préouverture Paris : Theresa May place son pays sur la voie de la sortie de l'UE©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Le mercredi 29 mars 2017 restera dans les annales européennes comme le jour où le Royaume-Uni aura formellement demandé à sortir de l'Union. Theresa May doit prononcer en début d'après-midi un discours exposant la position du gouvernement, après avoir lancé le processus de deux ans qui aboutira à de nouveaux liens entre Londres et Bruxelles. Une sécession qui pourrait en entraîner une autre, puisque le parlement écossais a validé à 69 voix contre 59 un nouveau referendum sur une sortie du Royaume-Uni. Pendant ce temps, les marchés financiers ont repris leur marche en avant. Le CAC40 a même signé sa clôture la plus élevée de l'année, qui lui permet de porter ses gains à 3,8% depuis le 1er janvier alors que le trimestre touche à sa fin. Les effets négatifs de l'échec de Donald Trump à faire adopter sa réforme médicale en fin de semaine dernière n'ont pas duré, alors que les investisseurs attendent toujours le paquet fiscal du président des Etats-Unis, jugé bien plus important. Hier, le locataire de la Maison Blanche en a profité pour supprimer plusieurs mesures anti-changement climatiques adoptées par son prédécesseur, dans l'optique de favoriser les affaires.

Le CAC40 devrait poursuivre son ascension à l'ouverture.

WALL STREET

Wall Street a retrouvé le goût du risque, mardi, notamment grâce à une remontée de l'indice de confiance des consommateurs américains au plus haut depuis plus de 6 ans. Les doutes concernant les réformes de Donald Trump se sont estompés, au profit d'espoirs concernant la bonne santé de l'économie américaine. Le pétrole et le dollar ont rebondi après leur récente période de faiblesse, tandis que les taux d'intérêts se sont tendus. A la clôture, le Dow Jones a regagné 0,73% à 20.701 points, mettant fin à une série de 8 séances baissières, tandis que l'indice large S&P 500 a aussi repris 0,73% à 2.358 pts. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs, a progressé de 0,60% à 5.875 pts.

ECO ET DEVISES

En France, l'indice de confiance des consommateurs de mars est attendu à 8h45. Aux Etats-Unis, les promesses de ventes de logements (16h00) précèderont le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,0819 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,50$ et le WTI 48,57$ pour l'échéance de mai. L'once d'or se traite 1.248$ (-0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* EDF : l'énergéticien a bouclé son augmentation de capital de 4 MdsE. L'Etat a souscrit 3 MdsE, conformément à ses engagements. Le produit sera consacré aux opérations de développement du groupe sur la période 2017-2020. Les actions nouvelles seront livrées le 30 mars.

* Lagardère : le groupe s'inscrit en faux contre les informations de BFM selon lesquelles il cherche un partenaire pour ses boutiques Relay. Le groupe affirme qu'il n'y a à ce jour aucune acquisition transformatrice, et de fait aucun projet concret d'ouverture du capital de sa filiale Lagardère Travel Retail. Il réfléchit à des suites judiciaires.

* Orpea : le groupe a dévoilé hier soir des résultats annuels légèrement inférieurs aux attentes. Le groupe a confirmé ses ambitions 2017 et annoncé le départ de son président Jean-Claude Marian, qui préparait depuis plusieurs années déjà sa succession après avoir passé 28 ans aux commandes. Il restera président d'honneur. L'équipe opérationnelle a été confortée et les ambitions internationales, chinoises notamment, intactes.

* Neopost : les résultats de l'exercice clos le 31 janvier dernier font apparaître un résultat opérationnel courant 2016 hors charges liées aux acquisitions de 216 ME après 234 ME un an avant et un bénéfice net de 118 ME, en retrait. Un dividende de 1,70 euro sera proposé (dont 0,80 euro déjà versé). Le management ne fournit pas d'objectifs chiffrés pour cette année mais rappelle ses ambitions de moyen terme.

* Chiffre d'affaires / Résultats : ID Logistics, Guerbet, Actia, Reworld, Eurosic, Les Hôtels Baverez, VDI Group, Anevia, Groupe Crit, Euromedis, Keyrus, AST Groupe, Business et Decision, Metabolic Explorer, OSE Immunotherapeutics...

* Analystes :
- Baader Helvea abaisse sa recommandation sur Scor de conserver à vendre malgré un objectif ajusté de 30 à 31 euros.
- MainFirst passe de surperformance à neutre sur M6, valorisé 22 euros.
- Exane BNP Paribas abaisse sa recommandation sur Plastic Omnium de surperformance à neutre avec une valorisation de 34 euros.
- Exane BNP Paribas relève sa recommandation sur Valeo de neutre à "surperformance" en visant 70 euros contre 57 euros précédemment.
- Jefferies relève son objectif de cours de 35 à 60 euros sur Erytech, en restant acheteur.
- Kepler Cheuvreux réduit d'achat à conserver sa recommandation sur ABC Arbitrage, malgré un objectif de cours relevé de 6,80 à 7,20 euros.
- Kepler Cheuvreux abaisse SFR d'achat à conserver.
- JP Morgan passe de neutre à "surpondérer" sur Engie, en visant 14,50 euros.

* En Bref :
- DBT émet pour 3 ME de convertibles réservées.
- L'Actair de Stallergènes Greer bientôt vendu plus largement au Japon
- Le CHU de Bordeaux retient DxBilling de Medasys.
- Pixium Vision tire une première tranche de financement obligataire.
- Lysogene présente des données cliniques de l'étude pour la maladie MPS IIIA (Sanfilippo A).
- La FDA approuve le Dupixent de Sanofi dans le traitement de la dermatite atopique.
- Abeo remporte un contrat au Qatar.
- Kering émet 300 ME d'obligations.
- La Société des Bains de Mer s'exporte en Asie avec GEG.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : Theresa May place son pays sur la voie de la sortie de l'UE
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]