Préouverture Paris : Trump détricote méthodiquement

Préouverture Paris : Trump détricote méthodiquement©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 février 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Les marchés continuent à évoluer au rythme des sorties fracassantes de Donald Trump. Des mesures de régulation du secteur financier décidées par l'administration Obama en réponse à la crise de 2008 devraient en faire les frais aujourd'hui, a fait savoir la Maison Blanche. Les investisseurs ne savent trop sur quel pied danser face au bulldozer Trump. Wall Street a opté pour un prudent statu quo : sur 5 des 6 dernières séances, l'indice S&P500 n'a pas varié de plus de 0,09% à la hausse ou à la baisse en clôture. Pendant ce temps, l'activité boursière suit son cours. Snapchat va entrer en bourse, Amazon a publié des résultats médiocres et Honda a relevé ses prévisions. En France, Areva a annoncé les modalités de sa recapitalisation avec l'entrée de deux actionnaires japonais au capital.

Quelques valeurs américaines publieront leurs trimestriels avant l'ouverture du marché : LyondellBasell, Philips 66 et The Hershey notamment. En Europe, Stora Enso, Banco Popular et Metro ont dévoilé les leurs ce matin.

Le CAC40 est donné en légère hausse ce matin, non loin des 4.800 points.

WALL STREET

A l'issue d'une séance hésitante, la Bourse américaine a fini sur une note atone, jeudi soir. L'actualité économique et financière a été remisée au second plan par la montée des tensions géopolitiques, après une escalade verbale entre Donald Trump et trois pays, l'Iran, le Mexique et l'Australie. Les marchés sont aussi restés attentistes avant la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en janvier, attendue vendredi. De son côté, la Fed n'a pas apporté d'éléments clés, mercredi soir, sur son calendrier de hausse des taux. L'action Facebook (-1,8%) a été sanctionnée jeudi, malgré la publication de résultats meilleurs que prévu.

Le Dow Jones a terminé jeudi en recul de 0,03% à 19.885 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,06% à 2.281 pts et que le Nasdaq Composite a glissé de 0,11% à 5.636 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices PMI des services & composite de janvier sont attendus pour la France (9h50), l'Allemagne (9h55) et la zone euro (10h00) notamment. Les ventes de détail de la zone euro de décembre suivront à 11h00. Aux Etats-Unis, le rapport gouvernemental américain sur la situation de l'emploi (14h30) précèdera l'indice Markit PMI des services (15h45), les commandes industrielles (16h00) et l'ISM des services (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0758 ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,82$ et le WTI 54,50$ pour l'échéance d'avril. L'once d'or se traite 1.212$ (-0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Total : satisfecit pour la société, avant même la publication des résultats 2016 le 9 février prochain. Car si "l'année 2016 n'a pas été meilleure que la précédente", a expliqué hier soir le PDG Patrick Pouyanné au micro de France Info, "les résultats 2016 sont bons. Ils sont parmi les meilleurs des majors pétrolières".

* Engie : cette fois, le groupe va pouvoir se séparer d'un gros portefeuille d'actifs aux Etats-Unis et franchir une étape importante de son plan de rotation de portefeuille en faveur des énergies renouvelables. Dynegy a enfin reçu l'aval du régulateur américain de l'énergie, la FERC, pour boucler l'acquisition d'un périmètre comprenant 9.017 MW, dont 8.700 MW détenus à 100% par le français. Le groupe américain espère finaliser la transaction dès le 7 février, soit mardi prochain, pour 3,3 Mds$.

* Renault : l'usine commune bâtie au Mexique par Nissan et Daimler, qui doit produire ses premiers véhicules cette année, pourrait subir un gros bouleversement de programme. Initialement, le site, qui a nécessité 1 MdE d'investissements, devait produire la nouvelle génération de véhicules compacts haut de gamme de la marque Infiniti de Nissan ainsi que des compact Mercedes utilisant la même plateforme dès 2018. Or le CEO de Daimler Dieter Zetsche a révélé hier en marge de la publication des résultats annuels de son groupe à Stuttgart que le choix de la plateforme commune ne sera finalement peut-être pas conservé. "Nous sommes actuellement en train de choisir entre une plateforme ou des composants communs ou pas", a-t-il expliqué.

* Areva : des étapes décisives ont été franchies dans l'optique de la recapitalisation d'Areva. Décalage horaire oblige, ce sont les groupes japonais impliqués dans l'opération qui ont communiqué les premiers dans la nuit. Mitsubishi Heavy Industries s'est engagé à prendre une part minoritaire de "NewCo", l'entité qui hébergera les actifs de la filière du combustible nucléaire qui naîtra des ruines d'Areva. MHI va acquérir 5% du tour de table pour 250 ME, ce qui permet de confirmer que "NewCo" est valorisée 5 milliards d'euros. Son compatriote JNF va mettre également 250 ME.

* M6 : le groupe a été informé par RTL Group de "difficultés" rencontrées dans l'établissement des comptes consolidés du pôle radio français de RTL Group, imposant la réalisation d'un audit comptable approfondi. Il va examiner de près la situation dans la mesure où il est engagé depuis le 13 décembre 2016 dans des négociations exclusives pour le rachat de ce pôle.

* Solocal : première publication post-remous liés à la nouvelle restructuration pour Solocal ce matin. Le groupe a terminé son exercice sur un chiffre d'affaires en baisse de -7% à 812 millions d'euros. L'EBITDA récurrent de 229 ME sur l'exercice 2016, est inférieur de 15% à celui de 2015. Cette année, le management vise 3 à 5% de croissance du chiffre d'affaires internet et un EBITDA de 210 à 225 ME, soit légèrement inférieur à celui de 2016.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Soft Computing, Selectirente, RocTool, NRJ Group, Lanson, Visiativ, Ateme, Akka, Innoveox, Theraclion, Viel, Enertime, Assystem...

* Analystes :
- UBS passe de neutre à achat sur Seb, dont l'objectif de cours est relevé de 132 à 141 euros.
- UBS entame le suivi de Worldline sur une recommandation à l'achat et un objectif de cours de 30 euros.
- Degroof Petercam rehausse de conserver à accumuler sa recommandation sur Unibail-Rodamco, en visant 230 euros.
- Oddo abaisse sa recommandation sur Air France KLM de neutre à alléger, pour un objectif ramené de 6,20 à 4,90 euros.
- Genesta reste neutre sur Linedata, mais relève son objectif de cours à 47 euros.

* En Bref :
- Orange teste la 5G avec Huawei.
- Lisi finalise la vente de Précimétal.
- Neovacs satisfait du déroulement de l'essai clinique de phase IIb dans le lupus.
- Abivax obtient des publications dans deux revues scientifiques.
- Gaussin livre le véhicule de manutention destiné à EDF.
- Quantum Genomics dépose un important brevet en Europe.
- Freelance.com change de président du conseil d'administration.
- Delta Drone obtient un contrat auprès d'Eurovia (Vinci).
- Deux acquisitions pour Akka.
- Mauna Kea nomme un patron opérationnel.
- Global Bioenergies boucle l'acquisition de Syngip.
- Amoeba signe un accord de distribution aux États-Unis.
- Esker crée une chaire de recherche avec Cegid.
- Recrutement terminé pour la phase IIa SMILEE de DBV Technologies.
- Gérard Perrier rachète le spécialiste nucléaire Technisonic.
-

 
0 commentaire - Préouverture Paris : Trump détricote méthodiquement
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]