Préouverture Paris : un effet législatives pour le CAC40 à l'ouverture

Préouverture Paris : un effet législatives pour le CAC40 à l'ouverture©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 juin 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Le sursaut affiché vendredi par le CAC 40 n'a pas permis à l'indice parisien d'afficher un bilan hebdomadaire positif, mais il a limité son passif. Le marché français est revenu sur ses niveaux de fin avril après une période riche en événements, faite de décisions de banques centrales et d'élections législatives. En France, Emmanuel Macron a obtenu une majorité pour mener à bien ses projets de réforme lors d'un scrutin marqué par une abstention historique. Le plus dur commence pour la nouvelle majorité. Le début de semaine sera plutôt calme sur le front macroéconomique, avec un nombre restreint d'indicateurs. En Europe, il faudra attendre vendredi et les PMI flashs de juin pour que le calendrier se densifie. Aux Etats-Unis, où les investisseurs commencent à s'alarmer de l'inflexion prise par les indicateurs économiques, le logement et l'emploi seront scrutés de près.

Le CAC40 est attendu en hausse marquée ce matin. Un retour sur les 5.300 points est envisageable dès l'ouverture.

WALL STREET

Les marchés américains ont fini sur une note discordante, vendredi, à Wall Street, le Dow Jones parvenant in extremis à inscrire un nouveau record, mais le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, poursuivant sa correction entamée la semaine dernière. Sur le front macro-économique, les indicateurs américains du jour ont été plutôt décevants. Le titre Amazon s'est distingué par une hausse de 2,4% après que le géant du commerce en ligne a annoncé le rachat de la chaîne américaine de magasins "bio" Whole Foods Market (+29% !) Mais cette opération a fait plonger le secteur de la distribution classique, notamment Wal-Mart (-4,6%). A la clôture, le DJIA a ainsi gagné 0,11% à 21.384 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini presque stable (+0,03%) à 2.433 pts, et que le Nasdaq a reculé de 0,22% pour finir à 6.151 pts. Sur l'ensemble de la semaine, le DJIA a avancé de 0,5%, le S&P 500 est resté stable et le Nasdaq a perdu 0,9%, après une chute de 1,5% la semaine précédente.

ECO ET DEVISES

Il n'y aura aucun indicateur macroéconomique majeur aujourd'hui. Ce matin, le Japon a annoncé un déficit commercial inattendu en mai à cause d'importantes importations, mais l'export a affiché sa croissance la plus élevée des deux dernières années.

La parité euro / dollar atteint 1,1198 ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,25$ et le WTI 44,84$ pour l'échéance d'août. L'once d'or se traite 1.253$ (-0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Engie : le groupe français va devenir le second actionnaire de Tabreed, en acquérant 40% du tour de table. Le fonds d'Abu Dhabi Mubadala possède 42% des parts. Tabreed est la société du Golfe qui se cache derrière les principaux projets de climatisation des infrastructures. La transaction, qui doit encore être validée par les autorités compétentes, coûtera 700 ME à Engie.

* Airbus : Ethiopian Airlines serait tout proche de gonfler sa commande d'A350 d'Airbus, selon plusieurs sources à l'approche de l'ouverture du Salon du Bourget. En 2015, le management du transporteur avait déjà évoqué l'acquisition de 10 A350-900 additionnels, en plus de 14 déjà commandés dès 2009. A 311,2 M$ pièce au prix catalogue, une telle commande représenterait 3,11 Mds$. Par ailleurs, le groupe a annoncé un A380plus, une version améliorée du très gros porteur, qui afficherait un coût par passagers en baisse de -13%.

* Télécoms : Bouygues Telecom et SFR ont chacune demandé la modification de leurs autorisations d'utilisation de fréquences en bande 2,1 GHz pour pouvoir y déployer la 4G. L'Arcep les y a autorisées. Free Mobile et Orange ont la faculté, s'ils le souhaitent, d'adresser une demande similaire à l'Arcep.

* Europcar : la politique d'acquisitions se poursuit avec une opération d'envergure dans le segment low cost, le rachat de Goldcar. L'entreprise, fortement implantée sur la péninsule ibérique, affiche depuis plusieurs années une belle croissance. La valeur d'entreprise retenue dans le cadre de l'acquisition est de 550 ME, ce qui représente un multiple post-synergies d'environ sept fois l'Ebitda corporate ajusté, en tenant compte de 30 ME de synergies en année pleine en 2020.

* Icade : Groupama est sorti du capital au profit de Crédit Agricole Assurances. Le vendeur a cédé 12,95% du capital de la foncière pour 715 millions d'euros, soit un cours moyen de 74,50 euros l'action. Un bon niveau au regard des cours actuels, 74,41 euros par titre, puisqu'il ne comprend pas de décote.

* Havas : l'adossement à Vivendi offre une surface financière additionnelle qui pourrait contribuer à renforcer la croissance par des acquisitions, a indiqué Yannick Bolloré dans 'Le Figaro'.

* Ipsen : la FDA a étendu les indications autorisées de la toxine botulique Dysport au traitement de la spasticité des membres inférieurs.

* Groupe Flo : le Groupe Bertrand a officiellement pris le contrôle. En parallèle, Philippe Hery est devenu directeur général d'Hippopotamus.

* Chiffre d'affaires / Résultats : Gévelot...

* Analystes :
- Berenberg abaisse de 16 à 14,50 euros son objectif de cours sur Orange, en adoptant une recommandation vendre contre conserver précédemment.
- Berenberg revalorise Iliad de 260 à 266 euros, en restant acheteur.
- Berenberg porte de 25 à 25,80 euros son objectif sur SFR, mais reste vendeur.
- Berenberg passe de conserver à acheter sur Bouygues, pour un objectif de cours de 45,50 euros contre 38,70 euros précédemment.
- HSBC abaisse d'acheter à conserver sa recommandation sur Groupe ADP, malgré un objectif de cours relevé de 130 à 135 euros.
- Barclays rehausse Schneider de souspondérer à pondération en ligne en visant 70 euros contre 65 jusque-là.
- Société générale abaisse sa recommandation d'achat à conserver sur Vallourec, en coupant son objectif de 8,31 à 5,81 euros.
- Société Générale passe de conserver à vendre sur Pierre et Vacances Center Parcs, malgré un objectif relevé à 47,30 euros.
- CM-CIC Securities passe de vendre à neutre sur Airbus en visant 77,80 euros contre 53 euros précédemment.

* En Bref :
- SFR perd son procès contre Orange dans la fibre.
- La FDA homologue le système Pass Tulip de Medicrea, qui lance une augmentation de capital de 10 ME.
- Gaussin lance un nouveau véhicule à la fin du mois et postule à Shanghai.
- Orange couvrira toute la France métropolitaine avec la technologie LoRa fin 2017.
- Thales vend des simulateurs d'hélicoptère au Koweït.
- Quantum Genomic s'étend l'étude sur son candidat le plus avancé aux hypertendus.
- Atari prévoit de nouvelles franchises au second semestre.
- Premiers résultats prometteurs pour Celyad dans l'étude THINK.
- Quantum Genomics élargit l'étude clinique sur QCC001 aux hypertendus.
- ArcelorMittal a reçu le feu vert de l'exécutif italien pour racheter Ilva.
- Eurazeo finalise l'acquisition de Dominion Web Solutions.
- Accord de distribution en Chine pour Genomic Vision.

 
1 commentaire - Préouverture Paris : un effet législatives pour le CAC40 à l'ouverture
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]