Préouverture Paris : une semaine négative pour le CAC40 ?

Préouverture Paris : une semaine négative pour le CAC40 ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 août 2016 à 08h30

LA TENDANCE

Dans cette période creuse pour l'actualité financière, c'est le pétrole qui mène clairement le jeu. L'or noir est entré en "bull market" (marché haussier), c'est-à-dire qu'il a progressé de plus de 20% depuis ses plus bas de début août, atteints après un "bear market" (marché baissier) ce qui illustre assez bien la volatilité du baril. Le Brent livraison octobre sur l'ICE est positionné au-dessus des 51$ ce matin, un niveau qui n'a plus été atteint en clôture depuis le 9 juin dernier, juste après les sommets 2016 à 52,51$. Ce regain de vigueur a profité aux secteurs liés au pétrole, qui gagnent 1,25% en Europe en cinq jours, meilleure performance sectorielle alors que les indices reculent en moyenne de 1% sur la même période. Les entreprises de service pétrolier sont les mieux loties, elles qui sont attaquées de toute part depuis que les cours du baril ont chuté : +16% pour Vallourec, +4,5% pour CGG ou +3,2% pour Technip à Paris. Les investisseurs spéculent sur des mesures de régulation de la production par les pays producteurs.

Le CAC40 va devoir cravacher aujourd'hui s'il veut afficher une semaine positive, car il avait clôturé vendredi dernier à 4.500 points. Cela nécessitera une hausse d'au moins de 1,4% au terme de la séance du jour. En préouverture, on est plutôt sur une stagnation voire un léger recul.

WALL STREET

Wall Street a finalement terminé en légère hausse jeudi soir, au lendemain des Minutes de la Fed et des trimestriels mitigés de Cisco. Wal-Mart a rebondi de son côté après de solides publications. Le DJIA a progressé de 0,13% à 18.598 pts, alors que le Nasdaq s'est avancé de 0,22% à 5.240 pts. Le S&P500 a pris 0,22% à 2.187 pts. Les valeurs de l'énergie, portées par le vif redressement des cours du pétrole, et Wal-Mart, dopé par ses résultats, ont permis jeudi à la Bourse de New York de finir laborieusement en légère hausse.

ECO ET DEVISES

L'indice des prix à la production allemands de juin (8h00) était la seule statistique d'envergure du jour : en hausse de 0,2% sur un mois, les PPI sont un peu plus dynamiques que prévu.

La parité euro / dollar atteint 1,1331 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,09$ et le WTI 48,96$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.347$ (-0,4%).

VALEURS A SUIVRE

* Engie : le groupe serait au nombre des prétendants de la société de fourniture d'électricité pakistanaise K-Electric, dont le bloc de contrôle de 66% a été mis en vente par son propriétaire, Abraaj Group. Sur la base de sa cotation boursière, ces 66% sont valorisés environ 1,5 milliard de dollars. Les chinois Golden Concord et Shanghai Electric Power ainsi qu'un fonds d'investissement dont l'identité n'est pas connue seraient aussi sur les rangs, selon l'Agence Bloomberg qui a obtenu ses informations d'une bonne source.

* Acier : 'Platts' a révélé hier que le gouvernement Merkel privilégiait un rapprochement entre ThyssenKrupp et Salzgitter plutôt qu'une opération entre ThyssenKrupp et la division britannique de Tata Steel. L'information, révélée une heure avant la fin de la séance boursière, a fait flamber Salzgitter, du moins jusqu'à ce qu'un porte-parole de la société ne fasse déchanter les spéculateurs en expliquant que la rumeur est "sans fondement".

* Casino : Régis Schultz, qui pilotait Darty depuis 2013, va prendre les commandes de Monoprix. Sa nomination a été annoncée ce matin par Casino, qui précise qu'il rejoindra le groupe dès le 22 août avec pour objectif de prendre la présidence de Monoprix à une date qui n'a pas été précisée.

* Chiffre d'affaires / résultats : néant.

* Analystes : HSBC revalorise Schneider (achat) de 71 à 72 euros et Legrand (conserver) de 50 à 57 euros. JP Morgan a relevé de "souspondérer" à neutre sa recommandation sur ArcelorMittal, avec un objectif de 6 euros. Barclays a repris le suivi d'Altice à "pondération en ligne" en visant 15 euros.

* En bref : Theraclion a réussi à lever 9,63 ME, le montant qui était espéré, lors de son l'augmentation de capital. LDC devrait diviser son nominal par deux.

 
0 commentaire - Préouverture Paris : une semaine négative pour le CAC40 ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]