Frais bancaire : « vivement le 1er février 2016 ! »

Frais bancaire : « vivement le 1er février 2016 ! »©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2016 à 08h06

A partir du 1er février 2016, grâce à l'action énergique et efficace de notre Ministre des Finances, vous allez enfin pouvoir comparer en ligne 11 tarifs bancaires et enfin disposer d'une information transparente... Ceux d'entre vous qui le souhaitent pourront enfin changer plus facilement de banque !

Avant de porter un quelconque jugement, attendons de voir si le comparateur public de tarifs bancaires est utile et vous apporte un vrai service.

Attendons de voir si les offres groupées de services (packages) sont prises en compte.

Attendons de voir si les banques traditionnelles, qui vous apportent un service de proximité avec près de 40 000 agences, sont prises en compte au même titre que les banques 100% en ligne qui ont des infrastructures plus légères et qui sont donc moins chères.

Attendons de voir si les banques qui vous proposent un service personnalisé et un conseiller personnel dédié sont comparées à celles qui vous proposent de les contacter au travers d'un centre de relation clients...

Nous sommes d'accord avec notre ministre des Finances : pour choisir et trouver la banque qui vous convient, il faut que vous compariez l'offre de votre banque à celles des autres. Mais, à notre avis, il faut le faire tant en ce qui concerne la gamme de services proposés que les tarifs eux-mêmes. La meilleure banque pour madame Durant n'est pas la meilleure banque pour monsieur Dupont... Pour les personnes les plus autonomes et les plus averties aux nouvelles technologies, les banques en ligne permettent de faire de belles économies mais tout le monde n'est pas encore prêt à se passer de sa banque traditionnelle.

Quoiqu'il en soit, on peut quand même s'interroger sur l'intérêt de mobiliser des ressources et des fonds publics pour créer et maintenir un site internet qui rendra, partiellement seulement, un service  qui existe déjà, sous plusieurs formes sur le marché, à la satisfaction des consommateurs. La France était déjà en conformité avec les dispositions de la Directive européenne de juillet 2014 (2014/92/UE) puisque près d'une dizaine d'acteurs privés et associatifs proposent ce type de service depuis plusieurs années.

 
3 commentaires - Frais bancaire : « vivement le 1er février 2016 ! »
  • avatar
    alaindu42 -

    qui se cache derrière les banques a distances

  • avatar
    hector626 -

    comme toujours le pognon du public sert a FAVORISER le privé qui p

  • avatar
    luti10 -

    les banques nous fond du raquette autorisé par la loi , c'est honteux .nous sommes obligés de passer par eux , ils travail avec notre argent , normal , ils s'en mettes plein les poches , ok , c'est le jeu , mais qu'il nous face payer nos petites gestion c'est du vol autorisé

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]