Smartphones : le marché de l'occasion appelé à se développer en France

Smartphones : le marché de l'occasion appelé à se développer en France©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 19 novembre 2015 à 15h28

800 euros pour un Samsung Galaxy S6 Edge+ ou pour un Iphone 6S Plus hors subventions. Les prix des Smartphones de dernière génération atteignent des sommets, dépassant ceux des tablettes ou des ordinateurs personnels. Mais tous les Français n'ont pas recours à des appareils neufs.

D'après une étude de Deloitte, 12% des usagers ont aujourd'hui un téléphone d'occasion : 10% en provenance d'amis ou de la famille et 2% en provenance d'un magasin ou d'un site spécialisé. Toutes les tranches d'âges sont concernées, même si la proportion d'adeptes de l'occasion est un peu plus élevée chez les 18-24 ans (15%).

Moins de subventions, plus de renouvellements

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette volonté (ou cette nécessité) de ne pas acheter neuf. Comme indiqué en introduction, la montée en gamme et en prix des appareils récents est bien évidemment un frein pour de nombreux acheteurs. Cet effet prix a de surcroît été amplifié par deux phénomènes : le développement des forfaits sans aide à l'achat du téléphone (39% des contrats sont aujourd'hui « Sim only » contre 14% en 2014) et le renouvellement de plus en plus fréquent des appareils (56% des mobiles utilisés ont été acquis en 2014 ou 2015).

Le développement des plateformes d'achat-vente de téléphones a également été un moteur pour le marché de l'occasion, qu'il s'agisse de services entre particuliers ou via des professionnels.

Deloitte estime d'ailleurs que « le marché de l'occasion devrait continuer à progresser de quelques points sur les prochaines années ». Pour justifier son propos, le cabinet met en avant le potentiel considérable que constituent les tiroirs des Français. Si 31% des personnes interrogées ont cédé leur ancien appareil lors du dernier renouvellement (à la famille, à un ami, à un professionnel...), 4 utilisateurs sur 10 ont en effet décidé de le conserver en cas de besoin. Un réservoir qui pourrait à l'avenir faire passer le marché de l'occasion à la vitesse supérieure.

 
0 commentaire - Smartphones : le marché de l'occasion appelé à se développer en France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]