2015 n'a pas été une année catastrophique pour l'épargne

2015 n'a pas été une année catastrophique pour l'épargne©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 13 janvier 2016 à 15h07

Un Livret A à 0,75%, des fonds en euros en baisse... Nombre d'épargnants ont pointé du doigt les faibles performances de l'épargne en 2015. Mais ne regarder que les rendements bruts est trompeur. L'analyse doit aussi intégrer l'inflation, car c'est bien le rendement net d'inflation qui permet d'apprécier dans quelles proportions un capital placé a pu être revalorisé. Or, sur ce plan, 2015 n'a pas été une mauvaise année.

Les derniers chiffres publiés ce matin par l'Insee l'ont confirmé : l'inflation moyenne a été nulle en 2015. Une tendance qui a permis de compenser la baisse des rendements affichés.

Livret A

Avec 1% jusqu'en juillet et 0,75% à partir d'août, le Livret A a servi en moyenne 0,9% l'an passé. Du fait de l'absence d'inflation, sa performance réelle a également été de 0,9%. Soit à peu près autant qu'en 2013 (0,88%) et plus qu'en 2014 (0,64%).

Rappelons à titre de comparaison que le rendement moyen du Livret A net d'inflation n'a été que de 0,35% entre 2010 et 2014.

Bref, le Livret a parfaitement joué son rôle en 2015 : il a protégé l'épargne de l'inflation.

Assurance-vie

L'assurance-vie en euros a elle aussi été montrée du doigt. Au vu des premiers chiffres annoncés, le marché devrait avoir servi entre 2% et 2,25% en 2015, soit entre 1,7% et 1,9% net de prélèvements sociaux et d'inflation.

Là encore, c'est plus que la moyenne des 5 années précédentes (1,09%). En 2013 et 2014, le rendement réel prélèvements déduits n'a pas dépassé 1,6%.

PEL

Pour les PEL ouverts avant février 2015, le rendement brut de 2,5% a assuré l'an dernier un revenu de 2,11% après prélèvements et inflation. Quant aux plans ouverts après cette date (2% bruts), ils offert une performance nette annualisée de 1,69%.

Les années précédentes n'ont pas été aussi favorables. En témoigne le score moyen de 0,77% sur la période 2010-2014 pour les PEL à 2,5% bruts.

Et en 2016 ?

Cette année, la situation devrait malheureusement changer. A l'image du Livret A, les taux de l'épargne ne sont pas encore sur le point de remonter. Les placements risquent donc de pâtir d'un effet de ciseaux entre des rendements plats et une inflation en hausse. Le gouvernement attend en effet 1% sur l'année. Autrement dit, même en supposant un maintien des taux bruts, les rendements réels seront largement amputés par l'inflation.

 
0 commentaire - 2015 n'a pas été une année catastrophique pour l'épargne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]