Epargne : peut-on encore parler de « super livrets » ?

Epargne : peut-on encore parler de « super livrets » ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 20 mars 2017 à 10h44

Super livrets. On désigne habituellement par ce terme, les livrets bancaires offrant aux épargnants des taux « boostés ». Mais force est de constater que leur rémunération ont très nettement fondu ces derniers mois.

Il y a un an, les promotions à 3% ou plus étaient la norme. Désormais, elles sont l'exception. Parmi les 11 livrets que nous analysons régulièrement, deux seulement (Barclays et BforBank) osent encore une telle rémunération. Ailleurs, les offres sont plus modestes (2%), voire inexistantes.

De surcroît, il faut noter que les promotions sont courtes (2-3 mois dans la plupart des cas). Et les taux de base qui prennent le relais sont de plus en plus maigres (0,2% chez certains).

De 0,2% à 1,2% brut sur un an

Résultat, même lorsqu'ils affichent des taux promotionnels, rares sont les livrets qui permettent de faire mieux qu'un simple Livret A à 0,75% pour un placement sur 12 mois. Aujourd'hui, la perspective de gain sur un an va de 0,2% (Axa, ING) à 1,2% (Cetelem).

En retirant les prélèvements sociaux à 15,5%, cela ne laisse donc pas espérer plus de 0,17% à 1,01%... pour un épargnant non imposable. Car il ne faut pas oublier que les intérêts de ces livrets sont aussi soumis à l'impôt.

Sachant que parmi ces produits, la moitié seulement permet d'égaler ou de dépasser légèrement un Livret A, on peut donc se demander s'ils méritent toujours leur nom de « super livrets ».

 
2 commentaires - Epargne : peut-on encore parler de « super livrets » ?
  • pigeonxxl38 -

    ce n'est pas cauchemar en cuisine c'est cauchemar dans ma banque , a tout seigneur tout honneur la bourse les actions fourguées au plus élevées juste au moment ou il ne faut pas y mettre les pieds , des poisons pour toujours mieux appâter et plumer les pigeons ... pour toujours mieux engraisser les gros cochons de patrons , ce n'est pas la "Caisse d' Epargne" selon une certaine idée ... c'est la grande casse de mon épargne une vraie réalité !

  • SERAFINMEPHISTO -

    les rémunérations des taux d'épargne sur les comptes sont une entourloupe , une anarque pour les sociétaires de banques. c'est exactement la chose que les augmentations des salaires dans les entreprises ( même si les décideurs n 'en sont pas obligatoirement les responsables , parce qu 'eux-mêmes sont "extorqués" par les voies légales ) et que dire aussi des fonctionnaires ( catégorie C en particulier) qui ne dépassent jamais les 1 %

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]