L'entrepreneuriat comme remède à la crise ?

L'entrepreneuriat comme remède à la crise ?

bettr présente les chiffres d'une enquête commandée auprès de l'institut d'étude Odoxa. Ce sondage révèle que 7 français sur 10 estiment que la création d'entreprise constitue une réponse au chômage..

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 27 juin 2016 à 09h21

bettr, première plateforme 100% digitale de création et de gestion d'entreprise, a réalisé avec l'institut Odoxa un sondage sur « l'envie d'entreprendre des Français »  et sur « les freins » auxquels ces derniers peuvent être confrontés.

"Dans un contexte où les pouvoirs publics cherchent des solutions pour résorber le chômage et relancer l'activité économique dans notre pays, et où selon les idées communément reçues les Français auraient une relation toujours difficile avec les entreprises", bettr a souhaité les interroger directement pour mesurer leur perception de la création et de la gestion d'entreprise ainsi que la place qu'ils y accordent dans le cadre de la politique de lutte contre le chômage...

Les Français expriment une réelle envie de se lancer dans la création d'entreprise...
D'après une majorité significative des Français (63%), la création d'entreprise apparaît comme un bon moyen de sortir du chômage ou d'une situation professionnelle difficile.
 
Ce qui est de bon augure car 31% des sondés répondent être des créateurs d'entreprises avérés ou potentiels ce qui représente un potentiel de... plus de 15 millions de personnes... Plus précisément 25% des Français déclarent ainsi avoir envie de créer leur entreprise, les jeunes de 18 à 24 ans ayant même pour plus de la moitié d'entre eux (55%) un désir d'entreprendre.
 
Dans le détail, 85% des Français perçoivent la création d'entreprise comme quelque chose de passionnant et 90% comme une occasion de changer de vie.
 
Les études d'opinion montrent régulièrement que les Français adhèrent désormais aux mesures qui favorisent l'entreprise en général et la petite entreprise en particulier, par la conviction désormais installée que cela créera des emplois. Il serait d'ailleurs erroné de considérer que l'opposition actuelle des Français à la loi El Khomri traduirait un sentiment « anti-entrepreneurs » dans l'opinion publique. 

Créer son entreprise reste difficile à leurs yeux...
83% des personnes interrogées considèrent ainsi que créer son entreprise est quelque chose de « difficile », 28% affirmant même cela comme « très difficile ».
 
Parmi les principaux facteurs de blocage et de craintes, à l'unanimité les Français mettent en avant le stress lié à la création d'entreprise (93%) et le risque sur sa situation personnelle et professionnelle (92%) ainsi que les sacrifices importants que cela entraîne, notamment en termes de vie privé (91%)

Les aspects financiers, comptables et administratifs, principales difficultés pour créer et gérer son entreprise...
Les lourdeurs administratives apparaissent comme le frein principal à la création d'entreprise : ainsi 61% des sondés invoquent « les difficultés administratives et juridiques » et 34% les difficultés pour connaître la totalité des démarches à effectuer.
 
Quant à la gestion au quotidien de l'entreprise, les principales difficultés perçues par les Français se révèlent être du même ordre que celles mises en avant pour la création d'entreprise : 74% des Français déclarent ainsi que le principal frein pour gérer son entreprise relève « des difficultés pour faire face aux charges sociales et fiscales de l'entreprise » tandis que pour 52% des Français les complications et démarches administratives et juridiques constituent une des principales contraintes.

Un moyen efficace de faire baisser le chômage
En conclusion de cette enquête, il en ressort que simplifier la vie des créateurs d'entreprise apparaît comme un moyen efficace de faire baisser le chômage pour les trois-quarts des Français. Trois-quarts d'entre eux (72%) estiment par ailleurs que simplifier le quotidien des créateurs d'entreprise serait un moyen efficace de lutter contre le chômage. Les nouvelles générations de français sont prêtes et volontaires et il est primordial de les soutenir.
 
Pour Ivan Communod, CEO de bettr, « Cette étude démontre le potentiel extraordinaire en termes de création d'entreprise dans notre pays et la nécessité indéniable de faciliter les démarches des porteurs de projets et des chef d'entreprise. Les Français sont des entrepreneurs en puissance, ils ont simplement besoin d'être encouragés et d'avoir une vision claire et à long terme pour cette aventure entrepreneuriale. La simplification des démarches, ambition qui nous anime depuis le début, constitue donc l'enjeu essentiel au succès de l'entrepreneuriat en France. C'est tout le sens de notre projet avec bettr qui offre aux entrepreneurs une plateforme unique d'accompagnement dans toutes les formalités administratives, financières et comptables liées leur entreprise du stade de la création à la gestion et au pilotage. »

 
0 commentaire - L'entrepreneuriat comme remède à la crise ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]