La fiscalité des PEL va être alourdie en 2018

La fiscalité des PEL va être alourdie en 2018©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 12 septembre 2017 à 10h25

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a précisé dans un entretien publié lundi soir sur le site internet des 'Echos' les détails des réformes concernant la taxation du PEL (Plan Epargne Logement) et de l'assurance-vie. Ainsi, les PEL ouverts à partir de janvier 2018 seront soumis à un impôt forfaitaire de 30% dès la première année, a ainsi annoncé le ministre. Il s'agira du nouveau prélèvement forfaitaire unique, appelé également "flat tax".

Projet majeur du gouvernement en terme de fiscalité de l'épargne, la flat tax est un prélèvement forfaitaire unique et optionnel de 30%, y compris la CSG. Cette réforme va avant tout profiter aux contribuables fortement imposés aujourd'hui. Mais dans le cas des PEL, la flat tax va alourdir la fiscalité puisqu'aujourd'hui les intérêts des PEL sont uniquement soumis aux prélèvements sociaux de 15,5% (taux qui passera à 17,2% au 1er janvier 2018).  La flat tax est un système d'imposition optionnel et les contribuables pourront toujours choisir l'imposition au barème de l'impôt sur le revenu si cela est plus avantageux pour eux.

Le PEL, un encours presque équivalent au Livret A

Pour les plans ouverts avant le 1er janvier 2018, les intérêts produits jusqu'à la veille du 12ème anniversaire du PEL resteront exonérés d'impôt sur le revenu. En revanche, les intérêts produits après 12 ans seront imposés au prélèvement forfaitaire unique (PFU). L'encours des PEL, à fin 2016, atteignait 259,4 milliards d'euros, un niveau quasiment équivalent à celui du Livret A.

Le ministre a par ailleurs clarifié le projet gouvernemental en matière d'assurance-vie, confirmant que l'imposition forfaitaire de 30% s'appliquerait au-delà de "150.000 euros d'encours nets, tous contrats confondus, pour une personne seule et 300.000 euros pour un couple". "Le PFU ne s'appliquera qu'aux revenus produits par la fraction des encours supérieure à ces seuils", a-t-il ajouté.

 
13 commentaires - La fiscalité des PEL va être alourdie en 2018
  • avatar
    zubadu -

    de toute façon nous les petits ne pouvons pas placer d'argent car aussitôt on nous taxe tandis que les riches ont leurs fait des faveurs sur l'ISF mais c'est normal car tout nos ELUS DU GOUVERNEMENT EN PROFITENT C'EST EUX LES RICHES ET CERTAINS CROIS EN C'EST GENS LA !!!!!

  • avatar
    anthelme03 -

    Avec ce gouvernement et sa majorité les deux mots qui reviennent en permanence c est impots et taxes.Extraordinaire de la part de gens qui ont incendié le précédent gouvernement sur le sujet ,gouvernent auquel a appartenu entre autre le president Macron.Lamentable

  • avatar
    zazinette63 -

    moi sa sera vite fait je n'ai rien de tout sa car jje suis a découvert tout les mois en travaillant alors mettre de l'argent de coté meme pas en reve !!!!

  • avatar
    van47 -

    on va revenir au bas de laine. L'état ne verra rien.

  • avatar
    Rol96 -

    C'est une vraie colère de citoyen. TAXER;;;;TAXER toujours taxer. On paie l'impot sur le revenu; et puis on place une partie de ce qui nous reste en assurance-vie et on paie encore des taxes. On veut ouvrir un PEL et on paie encore des taxes. On s'aperçoit que l'avidité de tous les gouvernements n'a pas de limite; Et surtout qu'une meme somme d'argent peut etre successivement taxé plusieur fois.... Bien sur il en reste un peu moins à chaque fois. L'Etat est un Voleur et il le fait au nom de la loi c'est ce qui fait sa légitimité.
    Mais quelle légitimité ? C'est sur avec les lois votées au nom de l'état d'urgence le gouvernement se protège bien de toute véléité de révolte de la part de la population. tout ceci est bien organisé. Un nouveau 1789 serait puni par la loi anti terroriste.

    avatar
    merenoel -

    Vous avez voté pour qui, à la présidentiel ??? La réponse vous l'avez alors ......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]