Livret A à 0,75% : faut-il se tourner vers les livrets bancaires ?

Livret A à 0,75% : faut-il se tourner vers les livrets bancaires ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2015 à 11h22

Avec la baisse du taux du Livret A à 0,75% depuis samedi, les livrets bancaires ont repris quelques couleurs. Notre analyse de 11 livrets parmi les principaux du marché montre en effet qu'au 3 août, ces produits offrent en moyenne un taux de base de 1,06% plus généreux que celui du Livret A.

En ajoutant les promotions accordées aux nouveaux clients (par exemple 3,3% pendant 3 mois chez BForBank), on peut même estimer que pour un placement à 12 mois, un client peut espérer obtenir 1,39% en moyenne. En théorie, chacun aurait donc tout intérêt à vider son Livret A pour se tourner vers les livrets commercialisés par les banques. Il n'empêche que la question mérite d'être analysée un peu plus en détail.

Des écarts de taux importants entre les banques

Notre tableau montre en effet qu'il convient en premier lieu d'être sélectif tant les rémunérations proposées peuvent varier d'un établissement à l'autre. Concernant par exemple le taux de base, la fourchette va de 0,5% (Barclays) à 1,5% (Renault et PSA).

Même chose du côté des taux à 12 mois intégrant les promotions. Selon la banque retenue, un épargnant peut espérer entre 1% et 2,10% (Cetelem). Il est d'ailleurs important de souligner que les taux d'appels les plus élevés ne constituent pas nécessairement les meilleures affaires dans la durée. Ainsi, en dépit d'une offre à 3% sur 2 mois, le livret ING ne laisse entrevoir que 1% sur 12 mois. Soit moins que chez Renault ou PSA, où l'absence de promotion est compensée par un taux de base de 1,5%.

La fiscalité peut amputer une grosse part du rendement

Enfin, il est essentiel de ne pas oublier que les intérêts de ces livrets sont soumis à l'impôt et aux prélèvements sociaux (à 15,5%). Par exemple, un contribuable imposé à 30% et plaçant de l'argent à 12 mois au taux moyen des livrets analysés (1,39% brut) n'obtiendra que 0,75% une fois déduite la fiscalité... Soit la même chose qu'avec un Livret A (exonéré de fiscalité).

La décision de basculer ou non sur un livret bancaire doit donc être prise au regard de la tranche d'imposition du foyer (voir tableau ci-dessous). Un ménage non imposé pourra ainsi se contenter de trouver un livret à 0,9% brut pour faire aussi bien qu'avec un Livret A. En revanche, pour un contribuable taxé à 41%, l'exigence de rendement brut sera de 1,72%.

Vider son Livret A pour alimenter un livret bancaire peut donc se révéler intéressant. Avec la meilleure offre du marché à 12 mois (Cetelem avec 2,10%), un épargnant imposé à 14% peut obtenir 1,48%. Mais il est impératif de faire tourner sa calculette avant de prendre une décision.

 
1 commentaire - Livret A à 0,75% : faut-il se tourner vers les livrets bancaires ?
  • avatar
    manuscrit -

    mais, il y a d'autres possibilités !! les obligations ou actions qui rapportent entre 5 et 6 % surtout pour ceux qui ne sont pas imposables et qui ne subissent que le prélèvement de 15,5 %

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]