Portefeuilles-titres : les plus de 55 ans concentrent l'essentiel des encours

Portefeuilles-titres : les plus de 55 ans concentrent l'essentiel des encours©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 27 septembre 2016 à 10h40

La détention en direct d'actions cotées, de parts de fonds (OPC) et de titres de créance a de moins en moins la cote. Dans son dernier bulletin (n° 207), la Banque de France vient de faire le point sur les portefeuilles-titres des Français. Or, il apparaît que les positions ont été nettement réduites de 2008 à 2014.

Plus de 100 milliards d'euros de ventes nettes depuis 2008

Sur la période, l'encours détenu dans ces portefeuilles est passé de 371 milliards à 357 milliards d'euros. Pourtant, la valeur des titres a progressé de 95 milliards d'euros de 2008 à 2014. Ainsi, en tenant compte également d'ajustements techniques, la Banque de France estime que les ventes nettes se sont élevées à 101 milliards d'euros (soit près de 30% de l'encours de 2008)

L'étude précise que cela a concerné avant tout les parts d'OPC (pour 96 milliards d'euros). On peut donc y voir la conséquence d'un basculement progressif de la détention en direct vers la détention au travers d'enveloppes spécifiques, comme l'assurance-vie.

Les plus de 55 ans en pointe

Si la détention en direct est en recul, le bulletin de la Banque de France montre également que la concentration des avoirs est de plus en plus marquée.

Certes, le taux de détention de portefeuilles par classe d'âge est à peu près uniforme (sauf pour les moins de 35 ans). En revanche, en matière de répartition des encours, le tableau n'est plus du tout le même et fait apparaître une forte prédominance des plus âgés (ce qui signifie que leur portefeuille moyen est beaucoup plus élevé).

Ainsi, bien que ne représentant « que » 26,5% de la population, les plus de 65 ans contrôlent 48,3% de l'encours des portefeuilles-titres. Et pour les 56-65 ans (17,8% de la population), la part d'encours atteint 29,4%. Autrement dit, les plus de 55 ans disposent de 77,7% des avoirs alors qu'ils ne comptent que pour 44,3% de la population (voir tableau).

Ce phénomène s'est de surcroît amplifié puisqu'en 2008, le poids des plus de 55 ans dans les encours était inférieur à 74%. La Banque de France ajoute d'ailleurs que « toutes les tranches d'âge inférieures à 45 ans ont vu leur part d'encours diminuer » depuis 2008.

Retraités et chefs d'entreprise

L'étude va même un peu plus loin dans l'analyse en précisant que les catégories les plus séduites par les portefeuilles-titres sont les personnes non actives (essentiellement les retraités) et les chefs d'entreprises (notamment ceux âgés de plus de 56 ans).

En 2008, chefs d'entreprise et non actifs détenaient 52% des avoirs logés dans les portefeuilles-titres. Fin 2014, la proportion était de 60%...

 
0 commentaire - Portefeuilles-titres : les plus de 55 ans concentrent l'essentiel des encours
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]