Qu'y-a-t-il dans votre assurance-vie en euros ?

Qu'y-a-t-il dans votre assurance-vie en euros ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 04 mai 2016 à 10h25

Que font les assureurs de l'argent que les épargnants placent dans l'assurance-vie en euros ? Bien souvent les particuliers l'ignorent. Et l'allocation peut-être d'autant plus difficile à cerner qu'il n'existe pas qu'un seul type de fonds en euros.

Pour y voir clair, Good Value for Money vient de faire le point sur les pratiques des assureurs-vie.

Fonds en euros classiques

Dans les fonds standards, qui représentent 94,5% du marché, l'obligataire domine largement. Fin 2015, les obligations représentaient 82,4% des investissements. Si la proportion n'a pas bougé par rapport à 2014, la ventilation de ces obligations a toutefois été ajustée « pour aller chercher du rendement dans le contexte de forte baisse des taux », explique GVfM.

Les assureurs ont beaucoup plus investi dans les obligations d'entreprises qu'en 2014 (65,8% de la poche obligataire contre 53,4% en 2014). A l'inverse, ils se sont allégés en titre souverains devenus chers et peu rémunérateurs.

En marge des obligations, les assureurs cherchent aussi à dynamiser les rendements avec les actions et l'immobilier. Mais devant offrir une garantie sur le capital à tout moment, cette diversification est limitée à 8,5% pour les actions et à 5,7% pour l'immobilier. Le reste des portefeuilles est constitué de fonds monétaires.

Fonds en euros dynamiques

Les fonds dits dynamiques visent à offrir un peu plus de rendement que les fonds classiques (en sachant qu'ils peuvent aussi faire moins bien en cas de conditions difficiles).

Les investissements sont donc nettement plus orientés vers les actions (18,5%) et l'immobilier (27,9%). A 51%, la poche obligataire est logiquement plus limitée que dans les fonds classiques et beaucoup plus tournée vers les titres d'entreprises (73,9% des investissements obligataires). Là aussi, le poids des entreprises a augmenté par rapport à 2014 (64,5%).

Fonds en euros immobiliers

Comme leur nom l'indique, ces fonds sont essentiellement tournés vers l'immobilier (62,8% en 2015). Destinés à un investissement de moyen-long terme, leurs souscriptions et leurs sorties peuvent être limitées pour garantir la performance.

Il est à noter qu'ici l'immobilier (+7 points) et les actions (+5 points, à 10,5%) ont été renforcés en un an... au détriment de l'obligataire passé de 35,2% à 22,3%.

Fonds en euros « retraites »

S'il n'est pas question ici de prendre des risques, l'optique de long terme permet tout de même aux assureurs de prendre des positions un peu plus dynamiques qu'avec les fonds classiques.

L'obligataire y est limité à 76,8%, tandis que les actifs de diversification pèsent environ 20%, dont 10,8% pour les actions et 9,1% pour l'immobilier.

 
1 commentaire - Qu'y-a-t-il dans votre assurance-vie en euros ?
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    année 1999 ce n'était pas encore des fonds en euros mais des fonds en actions : ma banque bien aimée m'avait attiré sur l'assurance-vie baptisée : Nuance 3d dynamique + , c'était sur la durée ce qui devait le plus rapporter , en vérité pour l'instant car piégé a ne pas retirer pour ne pas accepter l'évidente réalité , c'est un fabuleux rendement de moins 60% que j'ai a me mettre sous la dent et ce n'est sans doute pas terminé et pas du tout un cas isolé !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]