Des taux immobiliers stabilisés à bas niveau en novembre

Des taux immobiliers stabilisés à bas niveau en novembre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 06 novembre 2017 à 14h16

Après de légères baisses de taux observées en octobre, les barèmes des emprunts immobiliers reçus par les courtiers début novembre sont globalement stables. Quelques banques continuent d'ajuster leurs taux à la baisse sur les profils de clientèle ciblés tandis que d'autres peuvent au contraire remonter légèrement leur grilles en se montrant plus sélectives. Mais tout cela dans un contexte toujours très concurrentiel entre les banques qui abordent désormais leurs objectifs commerciaux 2018 avec des inconnues sur la demande de financements des prochains mois. Le maintien des dispositifs d'aides Pinel et PTZ, même recalibrés, autorise toutefois à rester optimistes.

Des décotes à exploiter

«La stabilité est globalement de mise pour une part importante des emprunteurs, mais certaines banques peuvent toutefois, pour certains profils très qualitatifs ou correspondant à des attentes propres à chaque établissement, réaliser des décotes parfois importantes par rapport aux grilles communiquées sur certains types de dossiers», constate Alban Lacondemine, président du courtier Emprunt Direct.

Pas loin des records

On emprunte aujourd'hui en moyenne autour de 1,2% sur 10 ans, 1,5% sur 15 ans, 1,7% sur 20 ans et 1,95% sur 25 ans. Pour les meilleurs dossiers, les courtiers parviennent à descendre jusqu'à 1% ou moins sur 10 ans, 1,2% sur 15 ans, 1,3% sur 20 ans et 1,6% sur 25 ans. Des taux qui restent donc très attractifs et à peine supérieurs aux records observés en novembre 2016 autour de 1,5% pour la moyenne sur 20 ans.

«Finalement, avec les récentes baisses, les taux de crédit n'ont que faiblement augmenté par rapport au début de l'année 2017, de l'ordre de 0,10% seulement, et de 0,25% depuis le point le plus bas de novembre 2016» rappelle Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

Tendance haussière

Chez Cafpi, on reste quand même prudent sur l'avenir des taux immobiliers. «Il ne faut pas s'y tromper, la tendance reste à la hausse», insiste le directeur adjoint du courtier, Philippe Taboret. Son pronostic, fondé notamment sur le durcissement à venir de la politique monétaire européenne, reste une hausse limitée qui pourrait conduire les taux moyens sur 20 ans à  franchir la barre des 2% au premier semestre 2018.

 
0 commentaire - Des taux immobiliers stabilisés à bas niveau en novembre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]