Emprunts immobiliers : le Brexit ouvre de nouvelles perspectives de baisse des taux à court terme !

Emprunts immobiliers : le Brexit ouvre de nouvelles perspectives de baisse des taux à court terme !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 11 juillet 2016 à 14h46

Les taux des emprunts d'Etat français à 10 ans enchaînent les plus bas historiques depuis le début du mois de juillet, le dernier record en date étant proche de 0, à moins de 0,1% ce lundi sur le marché secondaire. L'impact du Brexit aura donc été très significatif puisque ce taux se situait à 0,42% le 23 juin avant le référendum britannique. Sans revenir sur les raisons de cette nouvelle chute, liée à l'augmentation de l'aversion aux risques qui pousse les investisseurs à privilégier la dette des pays jugés les plus «sûrs» comme l'Allemagne (en taux négatifs sur le Bund à 10 ans) et la France, sa conséquence est une nouvelle fois une aubaine pour les emprunts immobiliers.

Nouvelle marge à la baisse

Les taux d'emprunt proposés par les banques restent en effet étroitement liés à ces taux obligataires désormais proche de 0 auxquels les banques peuvent se refinancer. Même si les taux immobiliers viennent de reculer en juillet pour le sixième mois consécutif avec une baisse cumulée de 0,6% à 0,7% depuis le début de l'année, il semble encore possible d'assister à une poursuite de ce mouvement inédit. Les courtiers en prêts immobiliers viennent d'ailleurs d'annoncer de nouveaux pronostics de baisse.

Jusqu'à 1% sur 20 ans ?

«Dans les prochaines semaines, nous pourrions enregistrer de nouvelles baisses de barèmes avant une stabilité probable en août», estime Meilleurtaux.com. De nouvelles baisses pourraient même apparaître à la rentrée selon le courtier Vousfinancer.com, pour qui la chute des OAT 10 ans laisse présager de nouvelles baisses de taux en septembre, un mois traditionnellement riche en transactions immobilières.  «On pourrait alors descendre pour certains profils à un nouveau plancher de 1,1% ou  1% sur 20 ans» se risque Jérôme Robin, Président et fondateur de Vousfinancer.com.

Taux moyens et mimimum

Actuellement, les meilleurs dossiers se voient proposer jusqu'à 1,2% sur 20 ans à comparer à des taux moyens de 1,7% à 1,8% sur cette durée. Sur des durées courtes comme le 10 ans, on peut imaginer que la barre des 1% pourrait rapidement être enfoncée pour des bons profils d'emprunteurs.

 
0 commentaire - Emprunts immobiliers : le Brexit ouvre de nouvelles perspectives de baisse des taux à court terme !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]