Et si c'était vraiment le bon moment d'acheter de l'immobilier !

Et si c'était vraiment le bon moment d'acheter de l'immobilier !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 08 avril 2016 à 14h09

Même s'il ne partage pas l'optimisme ambiant de certains agents immobiliers quant à la pérennité de la reprise du marché de l'ancien, MeilleursAgents.com, spécialiste de la mise en relation des particuliers et des agences immobilières considère que c'est aujourd'hui «le bon moment d'acheter». MeilleursAgents.com précise d'ailleurs que c'est la première fois en 8 ans que sa recommandation, véritable ritournelle des professionnels de l'immobilier, est aussi claire.

Du jamais vu  sur les taux !

Il faut dire que, s'agissant des ménages solvables qui ne sont pas déjà propriétaires, il serait vraiment dommage de ne pas s'endetter en profitant des taux d'emprunt exceptionnellement bas du moment. En moyenne, les Français empruntent actuellement autour de 1,6% sur 10 ans, 1,8% sur 15 ans, 2,1% sur 20 ans et 2,3% sur 25 ans. Avec un apport conséquent ou des revenus élevés, ces taux peuvent bien sûr être négociés beaucoup plus bas, jusqu'à moins de 1,5% sur 20 ans par exemple. Du jamais vu !

Pas d'inquiétudes à court terme

MeilleursAgents considère d'ailleurs que l'évolution du marché immobilier dans les prochains trimestres sera encore direc­tement liée à celle des taux d'intérêt. Dans le scénario le plus plausible sur lequel tout le monde s'accorde aujourd'hui pour le court terme, les taux devraient rester bas et pourraient même encore di­minuer légèrement, augmentant d'autant plus le pouvoir d'achat des ménages. Acheter resterait donc intéressant pour se constituer un patrimoine ou trouver sa résidence prin­cipale, d'autant que comme le souligne MeilleursAgents, les vendeurs sont pour l'instant restés raisonnables et n'ont pas trop augmenté leurs prix.

Pas de hausse des prix à craindre ?

MeilleursAgents estime d'ailleurs que compte tenu de la faiblesse structurelle de la demande solvable, il ne faut pas attendre de hausse de prix soutenue et donc de plus-value à court ou moyen terme. Acheter aujourd'hui doit donc s'envisager pour se constituer un patrimoine ou trouver sa résidence prin­cipale. «Il ne faut pas non plus se précipiter pour éviter la hausse des prix, celle-ci est largement compensée par la faiblesse des taux», explique le Président de MeilleursAgents, Sébastien de Lafond. Bien sûr, si les taux remontent, les prix s'ajusteront à la baisse. Mais la remontée des taux a de grandes chances de se manifester lorsqu'une reprise économique se confirmera (la BCE changera alors sa politique monétaire ultra-accommodante). Or en cas de reprise économique, la baisse du chômage viendrait augmenter la demande solvable de logements, ce qui tendrait à stabiliser les prix...

Investissement locatif

Pour ceux qui préfèrent rester locataires de leur résidence principale, un investissement locatif immobilier peut être une bonne solution d'épargne à long terme puisque la forte baisse des taux augmente mécaniquement la rentabilité et rend ce support plus accessible. Avec un petit apport, des opportunités d'investissement locatif à bon rendement peuvent quasiment se financer toutes seules aujourd'hui, les loyers couvrant les mensualités de remboursement de l'emprunt grâce aux taux planchers. Ce raisonnement d'optimisation de la rentabilité par les taux s'applique aussi à l'immobilier neuf via le Pinel. Le dispositif de défiscalisation Pinel vient d'ailleurs d'être confirmé jusqu'à la fin 2017.

 
1 commentaire - Et si c'était vraiment le bon moment d'acheter de l'immobilier !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]