Fluidité retrouvée et stabilité des prix en région parisienne selon les notaires

Fluidité retrouvée et stabilité des prix en région parisienne selon les notaires©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 15h47

Les dernières observations des notaires sur l'immobilier en région parisienne confirment une belle reprise des volumes de transactions de logements anciens, sans véritable influence sur les prix qui restent globalement stables. Les notaires se félicitent donc de connaître à nouveau un marché immobilier fluide, caractérisé par beaucoup d'acheteurs, avec en face un nombre suffisant de vendeurs.

8 000 €

A Paris, la Chambre des notaires a comptabilisé plus de 34 000 appartements vendus en 2015, un volume en hausse de 20% par rapport à 2014 et qui n'est plus que 11% inférieur à la période de haute activité 1999-2007. Le prix au m² varie depuis un an dans de faibles proportions autour de la barre des 8 000 € et les notaires pensent qu'il devrait encore osciller autour de cette valeur dans les prochains mois. Sur la base de leur échantillon de promesses de ventes, le m² parisien se situerait actuellement à 8 060 €. «Aujourd'hui, il y a un vrai dynamisme à Paris», observe Thierry Delesalle, Président de la commission des statistiques immobilières de la Chambre des Notaires de Paris. «Il y a pu avoir une légère tension sur les prix mais on ne pense pas que cela va continuer», poursuit Thierry Delesalle.

Cher Centre

Des évolutions sont quand même à signaler selon les quartiers. 6 arrondissements du centre de la Capitale (contre 4 il y a un an) dépassent désormais les 10 000 €/m² de prix médian : 1er, 4ème, 5ème, 7ème, 8ème et 6ème, le plus cher à 11 320 € et le seul à dépasser les 11 000 €. Pour trouver les prix les plus abordables, il faut toujours se diriger vers l'Est parisien avec 6 530 € dans le 19ème ou 6 930 € dans le 20ème. En petite couronne, une légère baisse est observée dans les Hauts-de-Seine avec une moyenne de 5 070 € issue des promesses de vente.

Le coin des records

Des transactions exceptionnelles continuent à s'observer. Le record de ces derniers mois se trouve sur les Champs-Elysées où un appartement de 86 m² dans un immeuble d'après-guerre est parti pour près de 2,5 millions d'euros, soit un montant astronomique de 28 720 € le m². Proche du 16ème, un arrondissement où les prix ont nettement reculé ces dernières années, des hôtels particuliers font toujours s'envoler les moyennes. A Neuilly-sur-Seine, les notaires citent par exemple une vente à 9 millions d'euros pour un hôtel particulier de 10 pièces.

Fluidité retrouvée

Les notaires parisiens pensent que cette fluidité retrouvée va se poursuivre en 2016, avec comme carburant des taux d'intérêts d'emprunts qui devraient rester bas tout au long de l'année. Cette fluidité permet d'ailleurs à des vendeurs qui attendaient depuis 4 ou 5 ans de revenir plus sereinement sur le marché. «Nous nous attendons à une année 2016 assez forte en transactions avec une stabilité des prix qui devrait continuer parce que le marché ne va pas forcément se désorienter vers les vendeurs ou les acquéreurs. Il peut y avoir davantage de primo-accédants grâce au retour du Prêt à Taux Zéro dans l'ancien sous conditions de travaux, mais pas forcément en Ile-de-France, plutôt en province», conclut Thierry Delesalle.

 
0 commentaire - Fluidité retrouvée et stabilité des prix en région parisienne selon les notaires
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]