Dossier

Investir dans l'immobilier locatif

Sommaire du dossier

21. Grand Paris : des opportunités à saisir dans l'immobilier

Grand Paris : des opportunités à saisir dans l'immobilier ©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 septembre 2016 à 10h56

Le futur réseau de transport en commun du Grand Paris et l'émergence de nouveaux pôles économiques en banlieue parisienne sont souvent cités comme des facteurs susceptibles de faire monter les prix de l'immobilier dans les zones concernées. Le Grand Paris Express, ce sont au total 72 nouvelles gares qui doivent sortir de terre d'ici à 2030, reliant la capitale au-delà du périphérique mais aussi le trajet de banlieue à banlieue. Les premières mises en services sont programmées en 2019 sur les prolongements de la ligne 14 du métro (Saint-Lazare - Olympiades). Les travaux visent à relier le centre de la capitale, le pôle d'affaires de Saint-Denis Pleyel au nord et l'aéroport d'Orly au sud. Ces prolongements seront réalisés en conservant les caractéristiques de la ligne 14 dont la vitesse atteint 45 km/h en moyenne contre 25 km/h pour un métro classique.

A lire aussi

Début des travaux

Le cycle des enquêtes publiques sur les projets de lignes du Grand Paris Express s'est terminé cet été. À ce jour, les commissions d'enquête ont délivré six avis favorables pour les lignes 14, 15 Sud, 16, 17 et 18. Sur la ligne 15 Sud, 14 des 16 gares seront par exemple en travaux à la mi-2017. Cette nouvelle liaison Est-Ouest au Sud de Paris entrera en service d'ici 6 ans (fin 2022). Bien sûr, ces nouvelles gares de métro ont déjà commencé à influencer les prix de certains quartiers. Des quartiers qui vont se métamorphoser au fil des années, en liaison avec les objectifs de construction très ambitieux : pas moins de de 1,5 million de nouveaux logements autour des nouvelles gares. La densité des programmes neufs et l'environnement de ces nouveaux logements (espaces verts...) sera bien sûr un autre facteur déterminant de l'évolution des prix.

Prolongement de la ligne 14

Les évolutions de la ligne de métro 14 ont déjà fait augmenter les prix de l'immobilier dans des villes comme Saint-Ouen, un marché de report emblématique de la capitale dont la réputation reste toutefois agitée par des violences urbaines. Saint-Ouen verra arriver la ligne 14, directe depuis Saint-Lazare. Un peu plus au Nord, à Saint-Denis où les prix ont déjà augmenté ces dernières années, la future gare Saint-Denis-Pleyel permettra de relier l'Est de la grande couronne parisienne jusqu'à Noisy-Champs, la gare de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Mais la mise en service de cette liaison n'est pas attendue avant 2023, une échéance encore lointaine.

Les paris de demain

Saint-Denis et Noisy-le-Grand sont deux villes citées par MeilleursAgents.com comme de potentielles gagnantes du Grand Paris avec une surperformance attendue de 50% à 100% sur les 10 à 15 prochaines années, par rapport à l'évolution moyenne des prix en Ile-de-France. MeilleursAgents.com privilégie aussi Aubervilliers dans la même zone ainsi que Bagneux et Villejuif au Sud de Paris, deux villes qui vont bénéficier du prolongement de la ligne 14. D'après les calculs de MeilleursAgents, Bagneux et Villejuif affichent d'ailleurs une évolution des prix inférieure à la moyenne de l'Ile-de-France depuis 2001. Un retard à combler donc. Villejuif et Créteil (plus à l'Est) étaient déjà perçues l'an dernier par le réseau d'agences immobilières Guy Hoquet comme des villes susceptibles de s'apprécier avec le Grand Paris. Derrières ces villes, se cache peut-être le «Montreuil de demain». Montreuil où les prix ont bondi de quasiment 250% entre 2001 et 2016 (plus de 4 000 € le m² aujourd'hui dans l'ancien), la plus forte hausse observée en Ile-de-France...

Sommaire du dossier

 
0 commentaire - Grand Paris : des opportunités à saisir dans l'immobilier
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]