La construction de maisons par impression 3D, c'est déjà demain !

La construction de maisons par impression 3D, c'est déjà demain !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 16 mai 2017 à 10h54

L'impression par imprimante 3D industrielle est un secteur en plein développement avec de multiples débouchés qui se dessinent. Demain, construira-t-on des maisons par impression 3D ? C'est bien possible et un premier test grandeur nature est déjà programmé à Nantes.

Ce projet unique en France consiste en la construction en quelques jours d'une maison de logement social, à partir d'une imprimante 3D industrielle, dans le quartier nantais de la Bottière. Cette prouesse technologique sera réalisée en septembre à partir de la méthode de fabrication additive robotisée «BatiPrint3D» brevetée par l'Université de Nantes.

Travail d'équipe

Fruit d'un travail interdisciplinaire entre les équipes de recherche du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale, Inria, IMT Atlantique) et de l'institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale), ce système innovant permet de construire les murs d'une maison par impression 3D en quelques jours. Bouygues Construction soutient le projet par des apports de compétences et de logistique.

Robot mobile

3 couches de matériaux sont déposées par le biais d'un robot industriel polyarticulé : deux couches de mousse type expansive servent de coffrage à une troisième couche de béton. Une fois l'élévation des murs terminée, la mousse reste en place pour obtenir une isolation de l'habitation sans pont thermique. Plus besoin de maçons, les trajectoires du robot sont guidées par un capteur laser, à partir de la maquette numérique de l'habitat, directement sur la dalle. À la fin de l'opération, le robot mobile ressort par une ouverture prévue pour la pose des menuiseries.

2 000 € HT le m²

Baptisée Yhnova, cette maison aux  murs arrondis de 95 m² offre 5 pièces. Elle sera dotée de multiples capteurs et d'équipements de domotique afin d'évaluer le comportement des matériaux et ses qualités thermiques et acoustiques. Son coût est encore assez élevé, 195 000 € HT, soit un peu plus de 2 000 € HT le m², mais il intègre les frais de développement spécifiques. A l'avenir, ce procédé permettra sans doute de réduire le temps de construction et donc les coûts d'exploitation de la construction. Bouygues considère d'ailleurs ce nouveau mode de construction comme une première étape pour imaginer les modes constructifs de demain, accessibles au plus grand nombre.

 
0 commentaire - La construction de maisons par impression 3D, c'est déjà demain !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]