La moitié des vendeurs de maisons en Ile-de-France a plus de 60 ans !

La moitié des vendeurs de maisons en Ile-de-France a plus de 60 ans !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 04 juillet 2016 à 10h43

La Chambre des notaires de Paris s'est récemment penchée sur le "vieillissement" de la population des vendeurs de biens immobiliers en région parisienne. De 2005 à 2015, l'âge médian des vendeurs est passé de 49 à 52 ans pour un appartement en Ile-de-France et de 53 à 57 ans pour une maison. Dans le même temps, l'âge des acquéreurs est passé de 36 à 38 ans pour un appartement et de 38 à 39 ans pour une maison.  Les 60 ans et plus représentent désormais 38% des vendeurs d'appartements (+7 points) et même près de la moitié (45%) des vendeurs de maisons (+12 points de 2005 à 2015).

60 ans et +

C'est à Paris que la part des vendeurs d'appartements de 60 ans et + est la plus forte : 46% en 2015, mais sans évolution majeure par rapport à 2005 (40%). De façon symétrique, la part des vendeurs de moins de 40 ans y est désormais de moins de 20%. En Petite Couronne, un vendeur de maison sur deux a 60 ans et plus. C'est le seul marché où l'âge médian des vendeurs atteint 60 ans. La part de toutes les autres tranches d'âge a baissé de 2005 à 2015 et les moins de 40 ans ne représentent plus qu' 1 vendeur sur 10.

Vieillissement général

Les notaires soulignent que le vieillissement général de la population n'explique qu'une partie du phénomène dans la mesure où les 60 ans et plus voient leur part dans la population augmenter de 3 points seulement pendant la période, passant de 16,2% à 19,2%.  Autre explication avancée par les notaires, les propriétaires de maisons âgés en Ile-de-France ont sans doute été assez nombreux à bénéficier de dispositifs d'aide à l'acquisition ou à la construction dans les années 70 ou 80, période où le parc de maisons s'est beaucoup développé. Nombre d'entre eux choisissent pour des raisons de commodité de revendre pour acquérir un appartement.

Effet prix

Ce phénomène de vieillissement des vendeurs et des acquéreurs reste bien sûr étroitement lié à la flambée des prix de l'immobilier sur les 10 dernières années et à leur niveau très élevé en région parisienne, rendant le logement difficilement accessible aux jeunes ménages. Plus récemment, un certain retour des jeunes primo-accédants s'observe néanmoins grâce à l'effet la baisse inédite des taux d'intérêt d'emprunts. Mais attention, les dernières estimations des notaires montrent déjà des tensions à la hausse sur les prix cet été avec un mètre carré qui s'approche des 8 200 € à Paris et dépasse les 4 300 €  pour les appartements en petite couronne (5 330 € dans les Hauts-de-Seine).

 
0 commentaire - La moitié des vendeurs de maisons en Ile-de-France a plus de 60 ans !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]