Le secteur du bâtiment réclame un nouveau coup de pouce avant le redémarrage prévu en 2016

Le secteur du bâtiment réclame un nouveau coup de pouce avant le redémarrage prévu en 2016©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 21 septembre 2015 à 09h43

Les ventes de logements neufs ont beau être reparties grâce au retour des investisseurs particuliers achetant des appartements en dispositif de défiscalisation Pinel, dans l'immédiat, les chiffres d'activité des professionnels du bâtiment restent déprimés compte tenu des délais de construction.

La Fédération Française du Bâtiment observe ainsi que le nombre de permis de construire accordés est en baisse de 8% de janvier à juillet par rapport à la même période en 2014 tandis que le nombre de logements mis en chantier recule de près de 6% sur la même période. Si cette tendance se confirme, l'organisation syndicale estime que 2015 se soldera par 334.000 logements commencés contre 355.000 en 2014.

Délais de construction

Les marchés du logement neuf ne devraient donc commencer à enregistrer les effets de la reprise des ventes qu'à partir de 2016. La Fédération Française du Bâtiment rappelle d'ailleurs que même dans la maison individuelle en diffus (hors lotissement), entre une vente et la mise en chantier correspondante, il faut compter plus de 6 mois. Ce délai est bien sûr beaucoup plus long encore pour les logements collectifs ou dans le non-résidentiel. Actuellement, beaucoup de promoteurs écoulent d'ailleurs leurs stocks de logements à la vente pour répondre au retour de la demande.

Nouveau coup de pouce

Rappelant que la croissance économique de la France dépend étroitement de la reprise de la construction, les professionnels du bâtiment en profitent donc pour réclamer  à nouveau au gouvernement un effort en matière de soutien à la primo-accession dans le neuf. La Fédération Française du Bâtiment souhaite qu'une attention toute particulière soit apportée aux territoires ruraux ou faiblement urbanisés à l'occasion des débats en Loi de finances pour 2016.

Elle salue d'ailleurs le projet d'extension aux petits bourgs du PTZ avec travaux dans l'ancien. Pour dynamiser le marché de la rénovation énergétique, la FFB souhaite aussi une opération «coup de poing» qui consisterait, pour une durée limitée à 1 an, à une extension du crédit d'impôt pour les travaux d'amélioration énergétique aux résidences secondaires. Ce coup de pouce fiscal reste en effet réservé aujourd'hui à l'habitation principale.

 
1 commentaire - Le secteur du bâtiment réclame un nouveau coup de pouce avant le redémarrage prévu en 2016
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]