Les acquéreurs rêvent de nouveaux territoires où les prix seraient plus accessibles

Les acquéreurs rêvent de nouveaux territoires où les prix seraient plus accessibles©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 08 juin 2017 à 15h15

Nouveau record de 8 800 € le m² à Paris en moyenne, nouveaux sommets à Lyon, Nantes et Bordeaux, la hausse des prix de l'immobilier commence forcément à inquiéter les acquéreurs, en tout cas dans les grandes agglomérations qui sont principalement concernées par cette pression haussière. Le dernier Observatoire du Moral Immobilier réalisé par le portail d'annonces immobilières Logic-Immo.com au mois de mai en témoigne. Les personnes interrogées (un échantillon de plus de 2 000 personnes), toutes porteuses d'un projet d'acquisition, sont désormais majoritaires à prévoir une remontée des prix dans les 6 prochains mois. Ainsi, quasiment la moitié table sur une hausse des prix dans les prochains mois.

Surchauffe dans les grandes agglomérations

Comme le rappellent les auteurs de l'Observatoire du Moral Immobilier, la concentration de la demande de logements sur les grandes agglomérations est au cœur du problème de la surchauffe des prix immobiliers. En effet, 71% des porteurs de projets cherchent à acheter dans, ou autour d'une grande agglomération. Pour y remédier, une solution pourrait être de développer l'attractivité des territoires. Interrogés par Logic-Immo.com, 73% des porteurs d'un projet d'achat sont d'accord avec cette approche et pensent qu'elle pourrait être la réponse pour désengorger les grandes agglomérations et faire baisser les prix immobiliers. Plus de la moitié (55%) des personnes interrogées s'estiment même prêts à s'orienter vers ces nouveaux territoires dans le cadre de leur projet d'achat.

Nouveaux territoires

A condition cependant que ces nouveaux territoires fassent émerger des bassins d'emplois,  apportent une amélioration du cadre de vie, conservent un bon réseau de commerces et d'infrastructures de transport et surtout permettent une attractivité des prix de l'immobilier. Le profil de ces volontaires est d'ailleurs très sensible à l'évolution des prix : près de la moitié est âgée de moins de 35 ans, plus d'un tiers sont CSP- et ils ont majoritairement (77%) un budget inférieur à 300 000 euros. De l'intention aux actes, il reste donc pas mal d'obstacles à lever pour attirer les futurs acquéreurs dans ces nouvelles zones. Le nouveau ministère du logement, intégré dans un large portefeuille de la cohésion des territoires apportera peut-être des réponses à ces enjeux de société...

 
5 commentaires - Les acquéreurs rêvent de nouveaux territoires où les prix seraient plus accessibles
  • avatar
    Mdr -

    Oui mais rien ne se vend contrairement aux dires de professionnels qui veulent nous faire croire le contraire avec leur prix et leur tarifs prohibitifs....Patience et longueur de temps ne font qu'un.Un observateur averti.Mdr

  • avatar
    house -

    Pour les nantis comme dab.

  • avatar
    sansdentmaishonnete -

    à Calais il y a des affaires à faire ... mais bon ,faut que ça plaise ... je ne parle pas de la ville côtière que nous connaissions depuis toujours , mais de celle que certains l'ont fait devenir !

  • avatar
    Bidouille83 -

    J'habite un village de la côte d'azur, 15 km de la mer, tout pour vivre mais pas plus. Ma maison est en vente, et bien je peux vous dire que les prix n'ont pas grimpé loin s'en faut , au même prix qu'il y a six ans et vu les annonces immobilières dans les villages environnant et bien c'est la même chose. Peut-être qu'à PARIS - BORDEAUX - LYON les prix grimpent mais à FREJUS pour l'instant pas d'ascenseur.

  • avatar
    acalementvotre -

    j'habite un petit village de la marne (idem pour l'aube) à 1 h et quart ou et demi de paris,par le train , il est vrai que nous n'avons pas de cinémas à moins de 10km mais nous avons médecin,pharmacie,supérette,banques (2),bistrots (3),écoles(3°)maison pas chères,le vie y est douce mais ne demandez pas plus (Troyes 45 km,Reims 80km,paris 130 km))

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]