Les notaires observent toujours des prix relativement stables en région parisienne

Les notaires observent toujours des prix relativement stables en région parisienne©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 04 avril 2016 à 14h38

La Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France a comptabilisé près de 36 000 transactions de logements anciens entre novembre 2015 et janvier 2016. Malgré un mois de janvier un peu moins dynamique, ce volume reste supérieur de 29% à celui de la même période un an plus tôt et de 9% à celui des 10 dernières années. Les notaires observent que le cœur de l'agglomération parisienne est actuellement plus dynamique avec +36% à Paris (8 460 logements)  et +33% en Petite Couronne  (9 900 logements) contre +22% en Grande Couronne (6 580 logements).

8 000 €

Dans Paris, le prix au m² n'enregistrerait toujours pas de réelle variation en fluctuant depuis plus d'un an autour de la barre des 8 000 €. Sur la base de leur dernier échantillon de promesses de ventes, les notaires estiment le prix moyen à 8 030 € actuellement après une moyenne de 8 000 € de novembre à janvier. Pour l'ensemble de l'Ile-de-France, la moyenne de prix des appartements se situerait actuellement à 5 260 € avec 4 200 € pour la petite couronne et 5 110 € pour les Hauts-de-Seine, le département le plus cher après Paris.

Tendance haussière sur les maisons

Les notaires pensent que ces tendances devraient se prolonger, avec des perspectives légèrement plus haussières pour les maisons, dont les prix sont traditionnellement plus volatils. Compte tenu des évolutions passées et de quelques tendances récentes plus haussières sur les maisons, ils s'attendent à une hausse annuelle des prix de 2 à 3% selon les départements. En Petite Couronne, le marché des maisons reste d'ailleurs monopolisé par les 30-49 ans qui représentent toujours 75% des acquéreurs. Comme ailleurs, les moins de 30 ans sont moins représentés dans les ventes (7% contre 9% il y a 10 ans), alors que le pourcentage d'acquéreurs de 60 ans et + stagne autour de 5%. En Grande Couronne, grâce à des prix moins élevés (le prix d'une maison se situe autour de 268 000 € en moyenne contre 336 000 €  en petite couronne), les moins de 30 ans représentent 13% des acheteurs.

Le carburant des taux

Comme ils l'indiquaient fin février, les notaires parisiens pensent que cette fluidité retrouvée va se poursuivre en 2016, avec comme carburant des taux d'intérêts d'emprunts qui devraient rester bas tout au long de l'année. En ce début de mois d'avril, les barèmes des courtiers montrent encore de nouveau records avec des taux d'emprunt pouvant descendre à 1% sur 10 ans, 1,35 % sur 15 ans ou 1,5% sur 20 ans pour les meilleurs profils d'emprunteurs.

 
0 commentaire - Les notaires observent toujours des prix relativement stables en région parisienne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]