Un nouvel outil pour davantage de transparence sur les états des lieux

Un nouvel outil pour davantage de transparence sur les états des lieux ©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 20 mai 2016 à 09h37

A partir du 1er juin 2016,  les états de lieux d'entrée et de sortie d'un logement en location devront intégrer une liste d'informations obligatoires. Sous forme papier ou électronique, le document devra être harmonisé pour permettre la comparaison de l'état du logement à l'entrée et à la sortie des lieux.

Grille de vétusté

Locataires et propriétaires pourront aussi convenir de l'application d'une grille de vétusté dès la signature du bail. Il est en effet souvent bien difficile de s'entendre sur l'état d'usure ou de détérioration résultant du temps ou de l'usage normal et de celui résultant de négligences ou d'usage inapproprié... Si ces nouvelles règles devraient permettre de mieux responsabiliser les locataires, cela risque de ne pas suffire à éviter les litiges et conflits, courants lors d'un état des lieux de sortie.

Les détails en images

Joint au contrat de location, l'état des lieux doit bien sûr être mené avec rigueur entre le bailleur et le locataire afin de parer tout conflit ultérieur. Mais pour décrire au mieux l'état de chaque pièce d'un logement, quoi de mieux que des images détaillées. Spécialiste de l'externalisation d'état des lieux locatifs, la société Opéra Groupe propose un outil innovant de visualisation à 360 degrés, EDL Visio.

Il devient ainsi possible de naviguer à travers l'appartement et de zoomer pour inspecter les détails. Accompagné d'un descriptif détaillé de chaque élément, cette immersion permet de vérifier avec précision l'état du parquet, les trous dans le mur ou les taches sur la moquette. EDL Visio propose donc un état des lieux multimédia qui s'accompagne d'un récapitulatif écrit traditionnel mais disponible en ligne avec la visualisation.

Combien ça coûte ?

EDL Visio est déjà utilisé par des administrateurs de biens mais s'adresse aussi à des particuliers. Son coût est abordable puisque la société l'annonce à partir de 1,24 € le m² TTC, en part locative, pour un 60 m². On rappellera que depuis septembre 2014, le coût d'un état des lieux, lorsqu'il est réalisé par un professionnel de l'immobilier, est réparti par moitié entre le bailleur et le locataire. La somme mise à la charge du locataire ne peut ni excéder le montant payé par le bailleur, ni la limite de 3 € TTC par m².

En cas de dégradations à la sortie du logement, Opéra Groupe peut aussi s'occuper du chiffrage pour déterminer les retenues sur le dépôt de garantie du locataire.

 
1 commentaire - Un nouvel outil pour davantage de transparence sur les états des lieux
  • avatar
    sherlock -

    Au Canada, le locataire qui ne paye pas ou dégrade est viré en 2 mois.
    En conséquence, il est très facile de trouver un logement

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]