Expatriation : les meilleures destinations fiscales pour 2016

Expatriation : les meilleures destinations fiscales pour 2016©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 27 avril 2016 à 14h07

Quels sont les pays qui offrent la fiscalité la plus accueillante ? Comme chaque année, le cabinet Bradley Hackford vient de publier son palmarès des meilleures destinations.

S'il est à première vue « politiquement incorrect », ce classement ne constitue toutefois pas une incitation à l'évasion fiscale. Il s'adresse avant tout à ceux qui visent une installation définitive à l'étranger, c'est-à-dire une expatriation.

D'ailleurs, l'étude ne regarde pas que les conditions fiscales. Les résultats tiennent également compte de critères comme la qualité de vie, la situation géographique ou encore la sécurité (juridique et physique).

Pour cette édition 2016, Bradley Hackford a de surcroît souhaité donner un avantage aux états qui permettent de devenir résident, voire d'obtenir la nationalité, en échange d'un investissement dans le pays.

1.Malte

Classé 7ème seulement en 2015, Malte fait un bond spectaculaire dans le classement. Les revenus internationaux non-rapatriés ne sont pas imposés localement lorsque le contribuable a le statut de résident. Mais ce sont surtout les possibilités offertes en matière d'acquisition du statut de résident ou de la nationalité qui favorisent cette année le petit état de la Méditerranée.

2.Antigua et Barbuda

Là encore, la facilité d'accès à la nationalité est un atout. Dans cet état des Antilles, Il suffit d'une contribution économique de 250.000 dollars ou d'un investissement immobilier de 400.000 dollars. Les revenus sont alors totalement exonérés d'impôt.

3.Royaume-Uni

Deuxième l'an passé, le Royaume-Uni reste sur le podium. Son atout principal : les revenus de source non locale ne sont pas imposés durant les 7 premières années de résidence.

4.Andorre

Profiter du cadre d'un pays développé et d'un statut fiscal avantageux est possible dans la principauté. Moyennant un investissement de 350.000 euros, on peut en devenir résident et n'être imposé qu'à 10%.

5.Portugal

Le Portugal est la grande surprise de ce classement 2016. Bradley Hackford met en avant le programme dédié aux nouveaux résidents, qui offre une exonération sous conditions. C'est d'ailleurs ce cadre qui séduit de plus en plus de retraités français.

6.Ile Maurice

Sixième comme l'an passé, l'Ile Maurice n'offre pas d'exonération d'impôt à ses résidents. Toutefois, le taux d'imposition y reste limité à 15%.

7.Bahamas

Proches des Etats-Unis, les Bahamas ne manquent pas d'atouts. L'imposition y est nulle pour les résidents. L'acquisition du statut nécessite toutefois d'investir au moins 500.000 dollars et même 1,5 million de dollars pour la procédure accéléré.

8.Monaco

Sécurité et neutralité fiscale sont les principaux arguments de Monaco. Mais l'obtention de la résidence requiert d'avoir une fortune importante et du fait des conventions les Français restent imposés en France. Ceci peut expliquer le recul de 5 places de la principauté.

9.Bulgarie

La Bulgarie fait son apparition dans le classement grâce à une imposition limitée à 10%. Elle fait de surcroît partie de l'Union européenne.

10.Emirats Arabes Unis - Dubaï

Aucune imposition n'est prévue pour les personnes physiques ou les sociétés implantées dans les free zones. Mieux encore, ces sociétés peuvent être détenues à 100% par des étrangers.

 
0 commentaire - Expatriation : les meilleures destinations fiscales pour 2016
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]