L'impôt moyen augmentera de 5% en 2016

L'impôt moyen augmentera de 5% en 2016©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 01 octobre 2015 à 15h27

Depuis début septembre, le gouvernement a axé son discours sur les baisses d'impôts. Il est vrai que 2 milliards d'euros d'allègement vont bien être accordés à quelque 8 millions de ménages au travers d'un aménagement de la décote.

46% de foyers imposés

Bercy a même répété à plusieurs reprises que la part de foyers imposés allait revenir à son niveau de 2010. Un grand pas a déjà été fait puisque de 52,3% en 2013, le taux devrait retomber à 46,5% cette année. En tenant compte de ceux qui vont sortir de l'impôt grâce aux dernières mesures, les 46% sont donc en ligne de mire pour 2016. En nombre de foyers payant l'impôt, cela devrait se traduire par un chiffre de 17 millions l'an prochain, après 17,2 millions cette année et un pic de 19,2 millions en 2013 (voir tableau en bas de page).

Plus de recettes et moins de contribuables

Reste que pour ceux qui vont payer l'impôt, la facture va bel et bien continuer à s'alourdir. De fait, en dépit du geste de 2 milliards d'euros, les recettes de l'impôt sur le revenu (IR) sont attendues à 72,3 milliards d'euros en 2016. Soit 2,7 milliards d'euros de plus que les 69,6 milliards d'euros prévus cette année.

La charge globale va donc s'accroître et se répartir sur moins de ménages. Conséquence, l'impôt moyen va augmenter. Sur la base de 17 millions de foyers imposés en 2016, on peut l'estimer à 4.253 euros, contre 4.045 euros en 2015. Chaque ménage imposé paiera ainsi en moyenne 208 euros de plus (+5%).

Une surcharge concentrée sur un quart des ménages

Il est même possible d'aller plus loin dans les calculs. Sachant que 8 millions de foyers vont économiser collectivement 2 milliards d'euros en 2016, les 9 millions de foyers restants vont subir une charge supplémentaire de 4,7 milliards d'euros. Autrement dit, ces quelque 25% de ménages les plus aisés (soit la moitié des ménages imposés) verseront en moyenne 522 euros de plus qu'en 2015.

Le PLF justifie le surplus de recettes prévu par l'évolution spontanée de l'impôt en raison « du dynamisme attendu des dividendes et des plus-values immobilières ».

 
14 commentaires - L'impôt moyen augmentera de 5% en 2016
  • avatar
    gd68 -

    pendant que nous payons tout ces impôts tout les élus qui sont élus par les contribuables n'ont même pas honte d'accentuer leur train de vie .ils feraient mieux de commencer par se serrer la ceinture comme beaucoup d'entre nous depuis 2012 .j'ai la cinquantaine et sait les pires années de ma vie .

  • avatar
    bellavie34 -

    ces socialistes font exactement l'inverse de ce que préconisait Frêche, pourtant socialiste aussi. Pour ce dernier, les contribuables se plaignaient des fortes hausses d'impôts qu'il concentrait sur les deux premières années, le reste du mandat sans autres augmentation permettait aux contribuables de digérer la lourde facture et ils revotaient pour lui aux élections suivantes. Là cette fois, je serais assez surpris que Hollande soit réélu, mais qui sait?

  • avatar
    vivarais -

    hollande vient de créer une nouvelle niche fiscale pour les riches
    il existe plus de 400 niches fiscales pour les riches
    finalement les seuls qui paient réellement l'impots c'est les français moyens et pauvres

  • avatar
    politiquementcorrect -

    hollande va diminuer les impôts...................... de ceux qui n'en payent pas!
    Celle-là aucun socialo n'avait jamais osé la sortir!
    Qui a pu envoyer un incapable pareil à la tête de la France?
    L'avez-vous vu, la langue pendante, devant les danseuses du Moulin Fouge, dans les rues de New York, entre deux deux concertos en si bémol grotesque , à l'ONU?

  • avatar
    pepermint75000 -

    impossible, n'est ce pas FH qui nous a dit que les impots n'augmenteraient pas ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]