Les Français à l'ISF ont donné en moyenne 2.300 euros à des œuvres en 2015

Les Français à l'ISF ont donné en moyenne 2.300 euros à des œuvres en 2015©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 05 avril 2016 à 11h26

Les assujettis à l'ISF sont-ils généreux ? D'après l'enquête Ipsos-Apprentis d'Auteuil, 82% d'entre eux ont fait au moins un don à une association ou à une fondation en 2015, soit autant qu'en 2014.

En revanche, l'enveloppe moyenne a baissé. De 2.519 euros en 2014, elle est passée à 2.297 euros l'an dernier. Les auteurs du rapport y voient le signe d'une « période économique morose » qui a aussi pour conséquence de recentrer les donateurs sur les causes qu'ils considèrent comme vitales et qu'ils connaissent bien. De fait, 79% des personnes concernées ont donné aux mêmes organismes que par le passé et les secteurs les plus ciblés ont été la santé, l'aide aux plus démunis et l'enfance.

Le poids de l'argument fiscal

Si la cause défendue est souvent mis en avant par les donateurs, l'argument fiscal a aussi son importance. Rappelons que le don permet d'obtenir jusqu'à 75% de réduction d'ISF dans la limite de 50.000 euros.

Pour 54% des assujettis, la déduction fiscale à l'ISF est déterminante dans la décision de faire un don. Et parmi ceux qui donnent, 93% estiment qu'il y a là une opportunité de reprendre la main sur l'impôt et de « décider à qui ils l'affectent ».

Un réservoir de donateurs potentiels

Il faut toutefois noter que si les assujettis à l'ISF sont nombreux à donner, ils n'exploitent pas tous l'allègement fiscal à l'ISF. 82% des donateurs ont mis à profit la réduction à l'IR et 46% seulement la réduction à l'ISF.

C'est d'ailleurs sur ce point que semblent devoir travailler les associations. Car si 17% des sondés envisagent d'abaisser leurs dons en 2016, les organismes caritatifs ont encore un large terrain à défricher.

Près de 1 sondé sur 2 (47%) avoue ne pas connaître ou mal connaître le dispositif de réduction d'ISF via un don. Et parmi ceux qui ne donnent pas, 52% indiquent qu'ils pourraient passer à l'action s'ils avaient plus d'informations sur ces mécanismes. Le travail de pédagogie des associations est donc loin d'être terminé.

 
0 commentaire - Les Français à l'ISF ont donné en moyenne 2.300 euros à des œuvres en 2015
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]