Dossier

Impôts : ce qui va changer en 2018

12. Taxation des intérêts : la flat tax profitera à tous les foyers imposables

Taxation des intérêts : la flat tax profitera à tous les foyers imposables©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 09h24

Vous possédez des supports servant des intérêts fiscalisés (notamment des livrets) ? En 2018, vous aurez le choix entre deux modes d'imposition : le prélèvement forfaitaire unique de 30% (flat tax) ou le barème.

A lire aussi

Flat tax

Avec la flat tax, vous serez taxé à hauteur de 30% : 17,2% de prélèvements sociaux et 12,8% d'intérêts. Un taux valable quelle que soit votre tranche d'imposition.

Barème

En choisissant le barème, vous resterez dans le cadre en vigueur actuellement. Autrement dit, outre les prélèvements sociaux (17,2% en 2018), vous paierez l'impôt en fonction de votre tranche marginale d'imposition (14%, 30%, 41% ou 45%).

Vous pourrez aussi déduire de vos revenus une partie de la CSG réglée (à hauteur de 6,8%).

Quel choix ?

Comme le montre le tableau suivant, tous les ménages imposables auront intérêt à choisir la flat tax. L'économie sera symbolique dans la tranche à 14% mais atteindra pratiquement 30 points pour les plus aisés.

Il est également à noter que les ménages imposés à 30% ou plus seront même gagnants par rapport à la taxation en vigueur actuellement. En revanche, ceux de la tranche à 14% paieront un peu plus qu'aujourd'hui (30% contre 28,8%).

Reste enfin le cas des ménages non imposables. Ne devant régler que les prélèvements sociaux, ils auront intérêt à rester au barème. Mais la hausse des prélèvements sociaux alourdira leur ponction : de 15,5% aujourd'hui à 17,2%.

En résumé, il apparaît donc que la réforme favorisera les épargnants aisés et pénalisera les plus modestes. Ces derniers ont toutefois peu d'intérêt à opter pour un produit fiscalisé par rapport à un Livret A ou un LEP.

Un acompte réduit

Techniquement, l'imposition des intérêts se fait en deux temps. Lors du paiement, une retenue à la source est opérée à la fois pour les prélèvements sociaux et pour l'impôt (au taux forfaitaire de 24%). Une régularisation a ensuite lieu l'année suivante en fonction de l'impôt réellement du.

L'an prochain, ce mécanisme perdurera. Toutefois, le taux de l'acompte sera ramené à 12,8% afin de correspondre au niveau de la flat tax.

Ceux qui opteront pour la flat tax n'auront rien d'autre à régler l'année suivante. Quant aux ménages non imposés souhaitant éviter de payer l'acompte, ils pourront comme actuellement demander une dispense.

 
2 commentaires - Taxation des intérêts : la flat tax profitera à tous les foyers imposables
  • avatar
    giloma -

    Flat taxe !!!! En résumé, il apparaît donc que la réforme favorisera les épargnants aisés et pénalisera les plus modestes !! ce qui prouve que Macron prend soin des riches

  • avatar
    copain -

    C'est la petite classe moyenne qui se prend tout dans les gencives,
    pendant ce temps certains rient à gorge déployée ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]