Voitures anciennes : Mercedes-Benz est-elle la nouvelle marque en vue ?

Voitures anciennes : Mercedes-Benz est-elle la nouvelle marque en vue ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 06 septembre 2017 à 17h18

2013 a été l'année Ferrari, 2014 et 2015 ont fait la part belle à Porsche avec une envolée des  prix spectaculaire. 2017 et 2018 seront-elles les années Mercedes-Benz sur le marché des véhicules de collection ?

Un écart avec le reste du marché

La marque a l'étoile est en tout cas en vue depuis quelques mois. Pour preuve, alors que l'indice Hagi des véhicules anciens montre un tassement global des prix de 3,4% depuis le début de l'année (dont -1,9% pour la marque Porsche et -4% pour Ferrari), les vieilles Mercedes tiennent le cap avec des prix en progression de près de 5% en 2017.

Certes, on est loin de la flambée observée sur les Ferrari en 2013 (+62%) ou de l'envolée spectaculaire des prix des Porsche en 2014 et 2015 (+50% en moyenne). Mais cet écart de plus de 8 points entre l'indice Mercedes-Benz et le reste du marché montre bien que les acheteurs s'intéressent de près à l'heure actuel à la marque allemande.

Un retour au premier plan après des années dans l'ombre d'autres marques

Faut-il en déduire que Mercedes-Benz est en train de devenir la future coqueluche des collectionneurs ? Alors qu'elle est restée un peu en retrait d'autres marques ces dernières années, elle a à l'évidence des atouts à faire valoir, notamment des modèles mythiques dont certains se sont illustrés en compétition. D'ailleurs, parmi les 61 véhicules ayant déjà dépassé les 6 millions d'euros, 6 étaient des Mercedes.

De là à imaginer une prochaine envolée des prix, il y a toutefois un pas difficile à franchir. D'abord parce que le marché dans son ensemble connaît une accalmie depuis l'an dernier, avec des acheteurs plus sélectifs. Ensuite, parce que la marque à l'Etoile n'a pas été totalement oubliée au cours des dernières années. Depuis fin 2011, les prix de ses véhicules ont progressé en moyenne de 13% par an. L'engouement suscité par les célèbres « pagodes » en témoigne.

Loin d'annoncer une prochaine flambée, la bonne tenue actuelle des modèles de la marque semble donc plutôt s'expliquer par un phénomène de rattrapage.

40 voitures en vente le 15 octobre

Le 15 octobre prochain, la vente organisée par Artcurial permettra en tout cas d'évaluer l'intérêt des collectionneurs pour les voitures arborant une étoile. 40 véhicules de la marque seront proposés dont une vingtaine issus de la collection privée de Mercedes-Benz France.

Plusieurs productions mythiques composeront le plateau dont une 300 SL « papillon » de 1955 estimée entre 900.000 et 1,3 million d'euros, une 300 SL « roadster » de 1961 (800.000 à 1 million d'euros) ou encore une 300 S cabriolet de 1955 évaluée entre 350.00 et 450.000 euros.

Les amateurs au budget plus limité pourront se rabattre sur une 600 limousine de 1972 (60.000 à 90.000 euros) ou une 500 SL cabriolet de 1988 dont Artcurial espère obtenir entre 50.000 et 80.000 euros.

 
1 commentaire - Voitures anciennes : Mercedes-Benz est-elle la nouvelle marque en vue ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]